Happy hour Remix – Le Top 5 des reprises les plus inattendues

Comme j’ai raté le Happy hour de vendredi soir pour cause d’agenda un peu chargé, je me rattrape en vous en proposant 5 pour le prix d’un. Après tout, le dimanche soir est aussi un bon moment pour le mélomane non ? Un Happy Hour un peu spécial ce soir, à base de reprises légèrement

Comme j’ai raté le Happy hour de vendredi soir pour cause d’agenda un peu chargé, je me rattrape en vous en proposant 5 pour le prix d’un. Après tout, le dimanche soir est aussi un bon moment pour le mélomane non ?
Un Happy Hour un peu spécial ce soir, à base de reprises légèrement décalées, comme je les aime…
Nothing else matters de Metallica par Apocalyptica
Personnal Jesus de Depêche Mode par Johnny Cash
Hey Ya de Outkast par Obadiah Parker
Smells like teen spirit de Nirvana par Torri Amos


Et la palme revient sûrement à cette reprise de Kraftwerk à dormir debout…
Radioactivity par Señor Coconut y su Conjunto


Nos dernières vidéos

20 commentaires

  1. Y’a pas à dire je préfère Johnny Cash à Dépêche Monde.
    Apocalyptica, je connais et j’ai l’intégrale tellement c’est bien et décalé.
    Pour ceux qui aiment le décalé, je leur conseille Beatallica, ou quand les plus grand succès des Beattles sont joués à la manière des dieux du trash métal.

  2. Sympa ces reprises.
    Pour celle de Mat Weddle de Obadiah Parker, il y a aussi Cocoon qui l’a faite (http://www.dailymotion.com/relev... notamment lors de ce "Concert à emporter", je vous conseille de jeter un œil, il y a des trucs plutôt sympa.
    Apocalyptica, j’ai eu la chance de les voir sur scène et, en effet, c’est énorme ! (surtout pour un fan de Metallica)

  3. Il y a aussi l’excellente reprise jazzy de Yael naim du morceau Toxic de britney Spears, découvert il y a peu j’adore ce morceau 😉

  4. Eric tu es un Dieu 😉
    Ca fait plus d’un an que je recherchais cette version de Smells like teen spirit, et j’avais justement oublié à un ami qui connaissait.
    Ce que j’ai été incapable de faire, tu l’as fait pour moi
    Merci

    ( Désolé de raconter ma vie passionnante à tout le monde 😉 )

  5. @JB, tant que tu me traites de Dieu, ça va, tu peux continuer à raconter ta vie 😉

  6. Sinon, niveau reprises decalées, il y a aussi bon nombre de reprises bien bourrines de tubes comme Il venait d’avoir 18 ans, brassens, où sont les femmes (wampas), etc. 🙂

  7. Merci pour ces découvertes …
    Rajouter à tout ça peut-être l’excellente reprise de Seven Nation Army (White Stripes) par Sabotage 79

  8. Et parmi les classiques et d’autres :
    -Mad World de Tears For Fears par Gary Jules
    -Toxic de Britney Spears par Yael Naim
    – Good Vibrations des Beach Boys par les Kings Singers
    -Hit me baby one more time par Maylin Manson reprenant Baby one more time de Britney Spears
    -…

  9. Apocalyptica c’est assez enorme. Aussi bien leur album de reprises que les compos. Et en concert c’est un regal de voir les mecs arcboute sur leur archet en faisant l’helicoptere avec leur cheveux au dessus des violoncelles (vu a Bercy en premiere de Rammstein). Enormissime.

  10. Je connaissais les reprises de apocalyptica et de Outkast, mais pour ce qui est de celle de johny cash, là, j’ai appris un truc!

  11. Très bon.
    C’est vrai que Toxic repris par Yael Naim ça rend pas mal et elle commence à bien faire parler d’elle avec son album qui comprend des chansons en hébreux.
    Sinon je sais pu si c’est pas ici sur presse-citron que j’avais entendu parler de The brassens devenu depuis "la pompe moderne" qui reprenait du diam’s et du I Am (la vibe et le MIA) C’était assez énorme …
    preview.tinyurl.com/3ahs4…

  12. Eh c’est cool de mettre des morceaux comme ça sans se poser de questions.

    Tu nous mettrais pas le top du box-office américain maintenant ?

  13. Apocalyptica a massacré la chanson. Mieux écouter la version orchestrée par Michael Kamen présente sur le maxi.

    Tori Amos a fait d’autres covers encore plus hallucinantes!! 😉

  14. Excellent. Bétraice Ardisson s’était fait une spécialité de ces reprises improbables. Elles sont réunies sous forme de CD : "La musique de Paris Dernière".

Send this to a friend