Suivez-nous

Cinéma

James Bond, un espion inspiré d’un personnage réel ?

Des révélations venues de Pologne donnent un nouvel écho très particulier au personnage de James Bond. On vous donne les détails .

Il y a

  

le

 
© DR

On a appris la mauvaise nouvelle au cours du week-end. « Mourir peut attendre », le prochain épisode des aventures de James Bond, l’espion le plus célèbre du monde, est à nouveau repoussé. Le film qui devait sortir au mois de novembre selon le dernier calendrier prévu, à été repoussé à 2021. La date fixée à l’heure actuelle ? Le 2 avril 2021, pour ce qui est de la sortie internationale. Pour rappel, à la base le film devait initialement le 31 mars. Alors que l’on prend notre mal en patience pour le 25e épisode des aventures de 007, de nouvelles informations sur James Bond ont été révélées au grand public.

James Bond, direction la Pologne ?

L’histoire relayée par le site Allociné, se déroule dans les années 60 en Pologne et elle vient d’être révélée au grand public grâce aux archives du pays. A l’époque, un espion britannique, connu sous le nom de James Bond serait entré dans le pays pour tenter d’infiltrer leurs complexes militaires.

La date exacte ? Le 18 février 1964. Le nom complet de cet espion ? James Albert Bond. Il serait entré dans le pays en se faisant passer pour un attaché militaire. A l’époque, la région est sous le contrôle de l’URSS. Visiblement moins talentueux que son alter-ego, ce James Albert Bond aurait été repéré rapidement et placé sous haute surveillance par les autorités. L’homme est mort en 2005.

Où en était Ian Fleming à l’époque ? L’auteur avait publié 11 aventures de James Bond dans la littérature. Sean Connery avait aussi lui déjà prêté ses traits à 007 au cinéma. Du côté de ses inspirations, Ian Fleming avait pour sa part attribué le nom de son personnage à un ornithologue américain dont il admirait le travail. Mais avec ces révélations, on en viendrait presque à se demander s’il n’avait pas connaissance de l’identité de cet espion. En effet, il avait lui aussi un penchant pour la gent féminine et se révélait « loquace et imprudent ».

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Zib

    5 octobre 2020 at 9 h 44 min

    On est dans le grand n’importe quoi là. Doc No, Bon baiser de Russie, Goldfinger sont sorties au cinéma. Ian Flemming a déjà écrit plus d’une dizaine de livre et mourra cette année 1964. James Bond est déjà connu mondialement vu le succès de ses films et des livres.

    Cela ressemble plus à un quelqu’un qui a voulu « s’amuser à jouer aux espions » et à James Bond en particulier. Trop grossier pour être un véritable espion…

    En plus, la création du personnage de James Bond par Ian Flemming est plutôt connue et pas très mystérieuse. C’est un assemblage de personnes qu’il a connu au cours de sa carrière dans les services de renseignement de la Navy Anglaise entre autre. Non, je pense que là on est dans le mytho qui a voulu se faire peur en Pologne….

    • Borg

      5 octobre 2020 at 16 h 14 min

      Tout le monde sait que Ian Fleming s est inspiré de l espion Dusko Popov(Serbie)
      Revoyez vos classiques Mr. LAURENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests