Jeu Web de la semaine : Pixel

Onzième épisode de la rubrique hebdomadaire : le jeu web de la semaine. Parfois artistique, parfois philosophique, parfois simplement divertissant, le jeu sur internet offre de nombreuses facettes.

Aujourd’hui nous faisons dans le simple, divertissant et court. Une fois de plus, nous allons parler d’un jeu de type shooter mais bien différent de Reactance. Ici, fi de difficulté extrême et d’enfer de métal. Non, ici vous allez vous débarrasser des hordes d’ennemis qui vous attaquent pour en faire des… pixels. Au final, cela semble logique que tout objet détruit sur le Web se transforme en une bouillie de pixels non ?

Notre jeu Web de la semaine se nomme Pixel. Il vous met aux commandes d’un petit vaisseau que vous allez contrôler grâce à votre souris. L’engin suivra les mouvements de votre curseur et il vous suffira de cliquer pour déchainer vos ‘lance-pixels’. Au niveau du principe, on fait simple : vous êtes un vaisseau qui attend sagement que des hordes d’ennemis arrivent à l’écran pour prendre leur correction. Vous n’avez que trois choses à gérer : éviter les ennemis, leur tirer dessus et ramasser les pixels qu’ils relâchent.

Pixel11

Pixel world

Car en fait, plus vous aller éliminer d’ennemis, plus vous allez posséder de pixels. Et ceux-ci constituent non seulement vos munitions (vous tirez des pixels) mais aussi vos points de vie. Donc si vous tirez, vous puisez directement dans vos points de vie. On pourrait croire que cela rend le jeu difficile et qu’il faut mesurer ses ‘balles’… mais non ! Le jeu est d’une simplicité telle qu’on a l’impression qu’il est impossible de passer l’arme à gauche. Plus vous avancez, plus vous tirez vite et fort et plus vous possédez de points de vie. Si bien que quand un ennemi vient vous percuter, cela vous fait l’effet d’une caresse de mouche.

Une expérience, pas un challenge

Non, ici l’enjeu n’est clairement pas le challenge (peut-être le hi-score à la limite mais pas plus), en jouant à Pixel vous profitez d’une ambiance et d’une expérience assez originale. Le côté “je tire des pixels et transforme mes ennemis en pixels” va vous amener à avoir de grandes trainées de toutes les couleurs sur l’écran, ce qui donne un visuel très appréciable. Ajoutez à cela une musique un peu mystique mêlée de voix désincarnées et de percussions, et vous obtiendrez un jeu quasi-hypnotique que vous n’aurez pas envie de quitter avant d’être arrivé au bout. Je me suis même demandé si les développeurs avaient intégré une touche pause tellement Pixel semble être conçu pour être consommé d’une traite.

Pixel1

One shot

Mon seul regret ? Lors du test du jeu j’ai du mettre en pause pour réaliser quelques screenshots, je vous déconseille de faire la même erreur que moi. De plus, à cause d’une fausse manipulation, j’ai quitté tout juste avant la fin, du coup celle-ci reste mystérieuse. Il est à noter qu’en jouant vous pourrez débloquer de nouveaux vaisseaux qui se comportent différemment, à vous de voir si vous voyez une certaine rejouabilité ou non.

Pixel, un petit jeu sans prétention qui livre une expérience très agréable, une parenthèse faite de couleurs et de carrés qui vaut la peine d’être explorée.

Pour jouer, c’est ici.

Les plus :

  • Simple et captivant
  • Rapide et efficace
  • Musique et visuels qui s’accordent et créent l’expérience

Les moins :

  • Ne semble avoir été créé pour n’être joué qu’une seule fois
  • Mettre en pause = ruiner l’expérience
  • Le système de collecte de pixels et de combos, assez incompréhensible

Nos dernières vidéos

Comments are closed.

Send this to a friend