Jeux mobiles : Nintendo parlait de « free-to-start ». Son partenaire affirme que les jeux seront « free-to-play »

Les prochains jeux vidéo mobiles de DeNA et Nintendo seront des free-to-play.

Nintendo pixabay

Comme vous le savez peut-être déjà, après avoir hésité pendant longtemps, Nintendo a finalement décidé de faire des jeux pour mobiles, en partenariat avec l’entreprise DeNA.

Et si le premier de ceux-ci, Miitomo, a été dévoilé il y a quelques semaines, d’autres vont encore arriver. Par ailleurs, cité par le Wall Street Journal, le CEO de DeNA, Isao Moriyasu, a affirmé que tous les jeux qui sont actuellement en cours de développement, et qui entrent dans le cadre de ce partenariat, sont basés sur le modèle free-to-play.

Pour rappel, les jeux free-to-play sont ceux qui peuvent être téléchargés gratuitement mais sur lesquels des achats in-app sont proposés aux joueurs en échange d’avantages ou de plus de « vies » (oui, ce modèle est aussi à l’origine de pas mal de notifications sur Facebook).

Cette déclaration est importante car il y a quelques mois, l’ancien PDG de Nintendo Satoru Iwata (décédé en juillet 2015, à 55 ans), avait déclaré qu’il n’était pas vraiment à l’aise avec le terme « free-to-play », dans la mesure où cela implique que le joueur peut jouer sans jamais payer. A la place du free-to-play, l’ancien PDG expliquait qu’il préfère utiliser le terme free-to-start, puisque le terme décrit mieux un modèle sur lequel au début, le joueur peut jouer gratuitement.

Une partie de la presse avait alors imaginé un système de démos sur lequel seuls les premiers niveaux seront gratuits. Mais aujourd’hui, le partenaire de Nintendo évoque le modèle « free-to-play » pour les jeux qui sont en cours de développement. Les deux partenaires ont-ils finalement été convaincus par celui-ci ?

(Source)


Nos dernières vidéos

Comments are closed.

Send this to a friend