Kistri, la fausse marque pour sensibiliser à la préservation de l’environnement

Alors que les emballages de cosmétiques et de produits d’hygiène font partie des moins triés, une nouvelle marque incite à mieux recycler.

Dans l’optique de sensibiliser les gens à la protection de l’environnement, Citéo (Fusion d’Ecofolio et d’Eco-Emballages) et FEBEA (Fédération des Entreprises de la Beauté) ont lancé une campagne de communication. L’objectif est d’inciter les consommateurs à trier leurs produits cosmétiques.

Keskistri dans la salle de bain ?                                  

Pour sensibiliser les 20-35 ans sur l’importance du tri des emballages de leurs produits de beauté dans la salle de bain, l’agence Les Gaulois a créé une marque fictive appelée « Kistri » dont le slogan est « Mon geste de beauté, pour moi et pour la planète ».

En tout, ce sont une dizaine de courts métrages d’une trentaine de secondes mettant en scène des personnages différents qui ont été réalisés. L’action se situe à chaque dans une salle de bain et le style rappelle celui des YouTubeurs avec de nombreux cut, des apartés et un rythme assez dynamique.

Dans chaque vidéo, un emballage ou un produit spécifique, qui appartient à la gamme Kistri, est ciblé : des étuis en carton, des flacons en plastique, des aérosols, des flacons de parfum, du coin tri, etc. À la fin de chaque vidéo, les personnes qui ont regardé la vidéo sont invitées à se rendre sur le site Consignes de tri ou vers l’application Le Guide du Tri qui est disponible sur les appareils fonctionnant sous iOS, Android et Windows Phone (oui, oui, il y en a encore !).

Le tri, c’est maintenant

Après le grand succès de la première campagne réalisée par Citéo et FEBEA en mai 2016, cette seconde édition a pour objectif de faire savoir que tous les emballages des produits de beauté peuvent être triés et recyclés : le shampoing, le gel douche, les vernis à ongles, les démaquillants…

Pour cibler les consommateurs, particulièrement les jeunes adultes, les vidéos seront diffusées sur les réseaux sociaux entre 7 h à 9 h, créneau durant lequel la plupart des internautes viennent consulter leurs actualités sur Instagram. Le dispositif sera également appuyé par un tutoriel vidéo relayé sur Youtube, Dailymotion et en bannières vidéos.


Nos dernières vidéos

Répondre