Suivez-nous

Auto-Moto

La Volvo Polestar 2 sera la première voiture à recevoir la version embarquée d’Android Auto

La version « autonome » embarquée d’Android Auto s’apprête à débarquer dans les voitures. En pôle position, la Polestar 2, le haut de gamme tout électrique de Volvo.

Il y a

le

Volvo Polestar 2

Après avoir investi le marché automobile par la petite porte des smartphones via l’application Android Auto, Google fourbit ses armes et s’apprête à faire son entrée par la grande porte avec une version embarquée d’Android Auto, qui sera préinstallée en première monte chez certains constructeurs. A l’instar d’Apple CarPlay, Android Auto permet de naviguer vers sa destination avec Google Maps, d’écouter ses listes de lecture et bien plus encore. Cependant, cela nécessite l’utilisation d’un smartphone Android pour fonctionner, soit avec un câble, soit, dans certains cas, sans fil.

Les différences essentielles entre les deux systèmes : plus besoin de connecter son smartphone (on pourra posséder un iPhone et rouler Android Auto), et des fonctionnalités étendues, notamment avec les commandes vocales Google Assistant.

Commandes vocales et Google Assistant à bord

Et c’est donc Volvo qui entrera le premier dans la danse, avec sa première voiture entièrement électrique, connue pour le moment sous le nom de Polestar 2. Plus d’informations sur la Polestar 2 seront dévoilées « dans les semaines à venir », mais la production réelle de la voiture ne se fera pas avant 2020. La voiture sera donc la première avec Google Android HMI, qui marque les débuts de la version embarquée de Google Assistant.

Selon les premiers prototypes présentés lors du dernier Google I/O 2018, le système s’affiche sur un grand écran en forme de tablette et peut être utilisé à l’aide de ses fonctions de commande vocale qui permettront par exemple de demander à Google Assistant d’abaisser la température intérieure du véhicule ou de savoir quand il devra faire le plein. Parce qu’il s’agit d’une version autonome d’Android Auto, il aura également sa propre version du Google Play Store, de sorte qu’il sera possible de télécharger et installer des applications qui conçues spécifiquement pour un usage en voiture, à l’image de ce que propose déjà l’actuel Android Auto.

A ce jour, Volvo est le seul constructeur automobile à annoncer son intention de soutenir l’édition autonome d’Android Auto. Il faut dire que les constructeurs peuvent se montrer encore frileux à l’idée de confier toutes les données que produisent une auto et ses conducteurs à Google, avec le risque d’être dépossédés d’une grande partie de la valeur qui jusqu’à présent leur appartenait…

Source

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests