Suivez-nous

Internet

Le FBI veut créer son outil de surveillance des réseaux sociaux (et collecter plus de données)

Le FBI a lancé un appel d’offres pour développer un outil qui permettra de renforcer son niveau de surveillance des réseaux sociaux.

Il y a

  

le

 
FBI iPhone X
© Presse-Citron

Un outil pour accéder aux informations des utilisateurs

Selon Engadget, le FBI souhaite recueillir plus d’informations sur les médias sociaux et a donc lancé un appel d’offres à destination des acteurs de l’IT pour la création d’un nouvel outil de surveillance des réseaux sociaux. Le service de renseignement cherche ainsi à se munir d’un outil d’alerte qui l’aiderait à surveiller les groupes terroristes, les menaces intérieures, les activités criminelles, etc.

Cet outil permettrait au FBI d’avoir accès aux profils complets des personnes présentant un intérêt pour l’organisation sur les médias sociaux. Le bureau fédéral pourrait accéder à des informations comme les identifiants, les e-mails, les adresses IP et les numéros de téléphone. L’outil donnerait également la possibilité au FBI de suivre les personnes en fonction de leur emplacement et d’avoir accès à leur historique sur les réseaux sociaux. Selon l’appel d’offres, « l’exploitation critique des médias sociaux permettra au Bureau de détecter, de perturber et d’enquêter sur un éventail toujours plus diversifié de menaces pour les intérêts nationaux des États-Unis ».

Un outil de surveillance qui respecte la vie privée ?

Le FBI a déclaré dans son appel d’offres qu’il s’occupera de cette surveillance tout en garantissant le respect de la vie privée et des libertés : « le Federal Bureau of Investigation (FBI) a l’intention d’attribuer un contrat ferme à prix fixe afin d’acquérir des services d’abonnement à un outil d’alerte précoce des médias sociaux afin d’atténuer les menaces multiformes, tout en garantissant le respect de toutes les exigences en matière de respect de la vie privée et des libertés ». Le FBI suit donc la voie empruntée par d’autres agences de renseignement comme la CIA qui investissent déjà dans leurs propres outils de surveillance des réseaux sociaux.

On se souvient qu’en 2011, une vidéo de The Onion décrivait avec humour Facebook comme étant « le programme de surveillance en ligne massif géré par la CIA ». Une phrase qui, si l’on change d’agence gouvernementale, n’est donc plus si éloignée de la vérité.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests