Le filtrage de l’information, nouvel enjeu du web 2.0 ?

<cliché>Trop d’info tue l’info</cliché mais c’est quand même un peu vrai>

Alors que la boulimie d’informations atteint des sommets (j’ai lu récemment que certains internautes comptaient plus de 600 fils RSS dans leur agrégateur, argh les fous), la tendance est maintenant au filtrage personnalisé, sous différentes formes.

<cliché>Trop d’info tue l’info</cliché mais c’est quand même un peu vrai>

Alors que la boulimie d’informations atteint des sommets (j’ai lu récemment que certains internautes comptaient plus de 600 fils RSS dans leur agrégateur, argh les fous), la tendance est maintenant au filtrage personnalisé, sous différentes formes.

Dans un sens, on pourrait presque considérer que c’est Digg qui a ouvert le bal avec son système de vote dont la sophistication de l’algorithme n’a cessé d’évoluer, même si on peut difficilement parler de personnalisation, le filtre dans ce cas étant constitué par la sélection des infos passées en une. Puis sont arrivés des sites comme Spotback qui adaptent leur contenu à vos centres d’intérêts, et, plus près de nous, Blogasty, dont les critères d’évaluation de la pertinence d’une info pour la propulser en une tiennent compte de nombreux paramètres, tout en mettant en valeur les fonctions sociales.

Il y a aussi Wikio et ses fonctions de création de fils thématiques à la volée à base de mots-clés (voir par exemple un de mes fils perso), et même Piggfeed (ex- Diggress) un service que j’ai adopté le jour où je l’ai découvert, et qui permet de filtrer les infos en provenance de Digg en fonction de plusieurs critères (infos en une ou pas, nombre de votes…).

Puis arrivent les applications de filtrage de fils RSS à la source, comme Blastfeed.
C’est un peu dans cette catégorie que vient se ranger Aide RSS, un nouveau service qui sera prochainement lancé et qui propose de simplifier et de trier pour vous les informations en amont de leur arrivée dans votre agrégateur en fonction de plusieurs critères "sociaux", à savoir le nombre de commentaires générés par une note, son taux de propagation dans les bookmarks ( delicious…), le nombre de votes que celle-ci a obtenu dans Digg (et bientôt dans Fuzz qui sera prochainement ajouté au rating) et beaucoup d’autres critères.

Aide RSS

Comment ça marche ?
C’est simple: une fois inscrit sur le site (en beta privée pour le moment), vous indiquez le ou les sites dont vous souhaitez filtrer le fil RSS. Aide RSS va alors lancer son analyse et vous proposer un tableau de résultats qui classe les articles du site en quatre catégories, basées sur un indice appelé PostRank :

  • good posts
  • great posts
  • best posts
  • top 20

A chacune de ces catégories correspond un fil RSS auquel vous pouvez vous abonner, ne gardant alors que le "meilleur" des flux en question. On peut déjà effectuer des tris par date, par classement, mais il sera prochainement possible d’ajuster différents filtres pour obtenir une vue personnalisée.

Aide RSS

Enfin, Aide RSS n’oublie pas vos lecteurs, en fournissant des widgets à installer sur votre propre site, qui proposent des boutons d’abonnement à vos flux selon les quatre critères évoqués précédemment.

Widget Aide RSS

Je pense qu’il est difficile de se faire une opinion à priori de la pertinence de ce service, même si l’idée de départ est séduisante sur le papier. Je vais par conséquent le tester pendant quelque temps afin de voir s’il apporte réellement une valeur ajoutée, et surtout confronter les flux filtrés qu’il propose aux flux complets déjà présents dans mon agrégateur afin de voir si les infos extraites correspondent à celles que j’ai réellement trouvées les plus intéressantes.
Si c’est le cas, alors bingo, Aide RSS aura réussi son pari.

Et vous, vous utilisez des outils de filtrage de RSS ? Qu’en pensez-vous ?

(merci François pour l’info et l’invitation)


Nos dernières vidéos

16 commentaires

  1. Je viens seulement de me mettre au RSS, et j’avoue que ce genre de systèmes ultra-élaborés, 1. me dépassent, 2. me laissent complètement froide.

    Je peux comprendre que les entreprises utilisent ça pour être très réactives (et encore, elles ont d’autres moyens), mais pour un particulier, avoir 600 flux dans un lecteur RSS c’est autant de contacts en moins… C’est dire.
    Qualité VS quantité ?

    Pour ma part j’ai 5 ou 6 flux de blogs Web 2.0, 2 flux d’information générale, et vogue la galette. La goëlette. Euh, la galère.

    Bref, même effet que la multiplication des réseaux sociaux. Espérons juste que tout cela finira par se concentrer dans quelques grandes tendances générales.

    Lousia, spécialiste rabat-joie.

  2. Même avis que Louisa. Trop de RSS tue le RSS. J’ai Netvibes depuis quelques mois, avec une vingtaine de flux (dont Presse-Citron) et cela me suffit.
    Quand je vois l’affluence sur mon blog, je me dis : je devrais peut être me référencer, donner envie aux gens de s’abonner à mon blog, toussa toussa… Mais je pense que tout a une fin.

    Un jour, j’arrêterais de blogguer et après, je ferai quoi ?

    Donc, non je n’utiliserai pas ce genre de service, je naviguerai comme maintenant : de blog en liens de blogs…

    🙂

  3. En fait à la lumière de vos premiers commentaires je crois que se dessinent deux types d’utilisateurs : les "touristes", ceux qui se baladent de blog en blog par plaisir ou simple curiosité personnelle, sans finalité autre que découvrir des infos sympa, et les "renifleurs" qui font de la veille permanente et qui ne peuvent se passer d’un agrégateur filtré vu la quantité de blogs qu’ils visitent quotidiennement.

  4. On peut aussi être un peu les deux ^^ Je surveille Presse-citron dans les flux, mais quand je vois une nouveauté je vais directement sur le site. C’est quand même plus convivial 🙂

    A trop être informé sur tout et n’importe quoi, on a plus le temps d’apprécier ce que l’on a, ce que l’on sait, ce que l’on voit soi-même ; Et on a plus le temps de bosser non plus ! 😉

  5. A mon avis ce type de service n’est pas pertinent, car lorsque l’on est abonne a un flux RSS, en general on recoit la nouvelle d’une mise a jour assez rapidement apres la publication du post par le blogueur.

    Avec un tel systeme, il faut attendre qu’il y ait de premieres reactions en commentaires, quelques votes sur Digg, etc… Mais pour moi c’est quelque part trop tard, non ?

    A moins que AideRSS ne differe l’aggregation des flux RSS en attendant du mouvement de la part des lecteurs des blogs qui sont aggreges…

    Qu’en pensez-vous ?

  6. Jusqu’à il y a peu de temps, j’utilisais Netvibes, mais devant le nombre de flux plus en plus importants, je suis finalement passé à Google Reader qui offre la possibilité d’être au courant des derniers billets publiés, de trier des billets en mettant des étoiles pour les lire plus tard, etc. C’est une sorte de filtrage en soi car ça devenait assez ingérable avec Netvibes (que j’apprécie beaucoup pourtant).

    Pour Aide RSS, je suis un peu sceptique, un billet peu populaire n’est pas forcément inintéressant. Et puis, personnellement, je n’aimerais pas présenter sur mon blog un widget du style "le best-of du blog". Cela voudrais dire que le reste c’est de la m**** ou superflu pour rester poli. 🙂

  7. Pour ma part j’utilise le filtrage ‘lecture en diagonale’ sur google reader et je lis ensuite ma liste "suivie" de la journée pour tous les gros sites. Pour les blogs fr c’est plus du style netvibes 🙂

    Pour ce qui est du site c’est bien pensé, noter les flux au lieu de noter les blogs c’est le paroxysme du web 2 point O je crois -malgré les limitations du ‘classement’-

  8. Le filtrage pertinent des RSS est mon graal ! J’utilise aussi netvibes avec 8 onglets et en moyenne 10 flux. Mais je triche car j’utilise déjà Yahoo Pipes pour ‘fusionner’ un certain nombre de RSS en un seul, donc en vrai je dois suivre environ 100 à 120 RSS et cela devient en effet vraiment ingérable.

    Je m’en vais de ce pas tester ces services, mais je suis aussi assez septique sur le filtrage qui serait fait par d’autres que moi…

    En attendant, j’ai développé un petit outil de ‘dédoublonnage’ qui par un algo assez simple de similitude me permet de réduire le nombre d’articles dans un flux (après qu’il ait été construit par Pipes). Cela me permet par exemple d’éviter de lire 4 ou 5 fois le même article dans mon flux sur les gadgets. Ce n’est pas encore parfait, mais si j’ai un peu de temps pour écrire l’article, je vais le mettre en ligne un de ces 4.

  9. J’utilise le lecteur RSS RSSBandit. Il n’y a pas de fonction de filtrage a proprement parler, mais une fonction de recherche a travers tous les feeds enregistres. C’est un très bon logiciel que je recommande

  10. Je pense qu’il manque un filtre dans google reader (par exemple) comme celui de gmail (par exemple) car passer par un service extérieur comporte toujours un risque (même pour yahoo pipes) et encore plus si le filtre est réalisé par un autre comme aiderss que tu présente ici.

  11. AideRSS n’a pas forcément vocation a remplacer vos agrégateurs préférés.

    C’est avant tout un filtre (il devrait etre possible de combiner différents niveaux pour le personnaliser).

    Il devrait pouvoir s’intégrer dans netvibes ou google reader.

    Je suis abonné à plusieurs centaines de flux. Evidemment j’ai mes petits favorits que je parcoure rapidement. Mais impossible de passer tout en revue.

    Des systemes comme MemeOrandum me sont utiles pour savoir ce qui anime le "top" de la blogosphère essentiellement anglosaxonne.

    Avoir un système personnalisé sur ses propres flux est un plus qui simplifiera cette digestion de l’information.

    Merci Eric pour avoir partagé tes impressions sur ce service.

  12. Je viens de tester la beta. En fait, le principe est extremement simple et il n’y a meme pas besoin de passer par leur interface pour utiliser ce service.
    Par exemple, pour le flux RSS presse-citron.net, on a acces aux differents flux filtrés suivants:

    — Les best posts —
    http://www.aiderss.com/best/pres...
    — Les great posts —
    http://www.aiderss.com/great/pre...
    — Les good posts —
    http://www.aiderss.com/good/pres...
    — Le top 20 —
    http://www.aiderss.com/hits/pres...
    — Tous les posts —
    http://www.aiderss.com/all/press...

    Le plus apporté par leur interface est qu’elle montre le detail du rang de chaque feed: nombre de references dans digg, technocrati, del.ico.us avec des liens directs vers ces sites.

    Par exemple le post "Les français parlent aux français" de rang 10 a un liens vers http://www.technorati.com/search...

    Par contre, le nombre de commentaires au sein meme du blog du presse citron ne semble pas pris en compte. Ce service repertorie simplement le buzz autour d’un feed dans les sites comme technocrati, digg, etc.

    Par contre, si vous voulez filtrer un flux RSS qui n’est pas encore enregistré dans leur service, la il faudra se loguer.

    Seul petit bemol, l’icone du flux original est perdue a travers ce service.

  13. Bonsoir tout le monde,
    Ben moi j’ai juste fait mon aggrégateur perso de blogs, et je regarde les derniers billets des blogs que mon systéme veut bien me sortir.
    Ca me fait louper des trucs, mais ça me fait aussi trouver des choses surprenantes.
    En bref un buttinage de blogs personnalisé.

Répondre