Digg annonce la beta de son agrégateur de flux RSS, prêt à prendre la relève de Google Reader

Nous savions que Digg projetait de lancer son propre lecteur de flux RSS, nous avons désormais une date. Et bien évidemment c’est tout juste avant la fermeture de Google Reader.

Digg, le site Web communautaire, va proposer sa propre version alternative pour Google Reader tout juste avant que ce dernier ne se retire. Rappelons juste que le service de Google fermerera ses portes le 1er juillet. Nous en avions déjà parlé, mais nous avons désormais une date. Une beta publique de Digg RSS Reader sera accessible le 26 juin alors qu’une beta fermée commencera le 19 juin.

Pendant sa phase beta, le service de Digg sera gratuit mais il pourrait évoluer dans le futur vers un modèle freemium – un accès gratuit limité à certaines fonctionnalités et un accès complet pour les ‘premium’ – d’après une note de leur blog. Selon un sondage effectué par le site communautaire, 40% des interrogés seraient prêts à payer pour un service qui remplacerait Google Reader.

digg Digg va lancer un successeur à Google Reader

« Les produits gratuits sur Internet n’ont pas de très bons rendements. Ils ont tendance à disparaitre, laissant l’utilisateur sur le carreau. Nous avons besoin de mettre en place un produit sur lequel les utilisateurs pourront compter et qui sera toujours là pour eux. Nous ne sommes pas encore sûrs des tarifs que nous allons appliquer mais nous savons que nous aimerions que nos utilisateurs soient nos clients et non nos produits. »

Le service utilisera la même interface de programmation que Google Reader. Au niveau des fonctionnalités, Digg promet une migration facile depuis Reader, des applications mobiles synchronisées avec la version Web (d’abord sur iOS puis sur Android sous soixante jours) et enfin des outils pour filtrer, classer et organiser les contenus.

Les fonctionnalités qui seront accessibles pendant la beta resteront gratuites pour toujours, vous n’avez donc pas de soucis à vous faire si vous voulez tenter l’expérience sans payer. On avait déjà eu des nouvelles récentes à propos de Freedly, c’est désormais au tour de Digg de faire parler de lui. La fin de Google Reader provoque une émulation autour des ses potentiels successeurs. Reste à savoir qui sera le grand gagnant de cette course à l’agrégation de contenus.

(source)

 


Nos dernières vidéos

5 commentaires

  1. Pour ma part j’utilisais l’agrégateur d’igoogle, mais depuis je me suis mis principalement sur twitter et ca me suffit. Il y a très peu de bon digglike en france et c’est bien dommage !

  2. « Les produits gratuits sur Internet n’ont pas de très bons rendements. Ils ont tendance à disparaitre, laissant l’utilisateur sur le carreau ». Linux, Firefox, WordPress et compagnie doivent apprécier !

  3. Bien vu Martin. Il faut bien qu’ils trouvent des arguments de vente.

    Finalement, est-ce que Google a expliqué pourquoi ils arrêtent ce service ?

    De notre côté, nous avons travaillé sur de nouvelles fonctions de partage photos (plusieurs personnes peuvent mettre des photos dans un même album mutualisé), nous avons fêté notre premier million de photos partagées, avec de nouveaux avantages pour les utilisateurs. Tout cela a permis de laisser à notre lecteur RSS, le temps d’être testé, et nous allons travailler à présent sur les principales pistes d’amélioration qui nous ont été signalées.

Send this to a friend