Le futur selon Microsoft, Volume 2

Pendant que son chiffre d’affaires présent enregistre une chute jamais vue dans son histoire, Microsoft continue à imaginer l’avenir. Un avenir tout tactile et non dénué d’une sorte de magie si l’on en croit ces deux vidéos, où l’ordinateur ne sera plus qu’une surface intermédiaire entre votre cerveau et les objets de la vraie vie.

Pendant que son chiffre d’affaires présent enregistre une chute jamais vue dans son histoire, Microsoft continue à imaginer l’avenir. Un avenir tout tactile et non dénué d’une sorte de magie si l’on en croit ces deux vidéos, où l’ordinateur ne sera plus qu’une surface intermédiaire entre votre cerveau et les objets de la vraie vie.


Nos dernières vidéos

13 commentaires

  1. Autant le volume 1 était tout à fait concevable et a toute chance de se retrouver dans notre quotidien, autant là, je ne vois pas comment on peut agrandir une photo « papier » avec des simple doigts o.O

    Ces deux vidéos sont bien plus à l’état de concept.

  2. Agrandir les photos, certes pas juste avec les doigts (quoique) : c’est le concept qui est exprimé ; après, il faudra un écran tactile en dessous (on voit déjà ça dans quelques films de science fiction – et dans les salons – avec ces grands écrans posés à plat, sur lesquels on manipule les objets du bout des doigts…)

    Après je ne suis pas convaincu… par la qualité de ces vidéos. Je pensais que Microsoft ferait un effort sur la qualité des images de synthèse, là on a l’impression de voir des effets périmés depuis dix ans… Pas très affriolant. C’est un clip « définitif » ou juste le concept d’un clip ? (c’est longuet en plus)

  3. Moi j’aurais mis des acteurs de 180 kg genre couch potatoes, parce qu’a force de tout piloter avec les doigts sans lever son cul ca va pas tarder à devenir la norme.

  4. Pingback: Le futur selon Microsoft - Le retour | Et-demain.com

  5. Peut-être que Microsoft pense déjà aux nanotechnologie, et à leurs applications infinies sur notre environnement… tactile ?
    Pour moi, l’ère de l’informatique nous permet de jouer aux « magiciens » dans les mondes virtuels (on peut par exemple aujourd’hui faire voler un avatar dans second life, lui changer instantanément d’habits, etc.) L’ère des nanotechnologies nous permettra de jouer aux « magiciens » dans notre environnement concret. Ce n’est pas pour aujourd’hui, peut-être pas pour demain, mais après-demain, j’en suis persuadé.

Répondre