Connect with us
Red top

Startups

Lydia veut révolutionner les paiements avec son app mobile

Lydia annonce cette semaine la sortie officielle de son appli de paiement mobile. Une appli très simple qui permet à deux personnes (professionnels ou particuliers) de régler une transaction avec leurs téléphones.

Il y a

le

Après une phase de tests de l’appli cet été, la jeune startup parisienne lance officiellement son appli Lydia cette semaine. Disponible sur Android et iPhone, cette la startup a pour objectif affiché de révolutionner l’usage de la carte bancaire en l’intégrant au mobile de chacun via une application très facile d’utilisation. Pour cela, Lydia propose un fonctionnement à la fois simple et innovant : le payeur indique dans l’appli le montant qu’il doit, celle-ci lui génère un QR code sécurisé, que l’encaisseur n’a plus qu’a scanner avec son appli pour recevoir la somme indiquée.

La simplicité de l’app semble séduire rapidement les utilisateurs : pendant la phase de teste de cet été, le service a déjà réuni 4 000 comptes particuliers et 400 comptes professionnels actifs. Interrogée pour en savoir plus sur ces comptes, l’équipe de Lydia précise : « Les professions libérales (médecins, taxis, livreurs) sont les usages pros qui prennent le mieux. Sinon les échanges qui explosent en ce moment sont ceux entre particuliers (colocation, cadeau commun, covoiturage, ventes sur leboncoin etc). » La startup indique également que d’importants partenariats nationaux avec de grandes enseignes devraient voir le jour prochainement.

> Lire aussi :  Enfin, des iPhone double-SIM !

Évidemment, comme chaque fois lorsqu’il s’agit de paiements, la question de la sécurité est primordiale. Lydia veut donc rassurer ses utilisateurs et précise être en relation étroite avec les établissements concernés, et surtout, indique que les numéros de cartes ne sont ni visibles ni stockés dans le mobile. Leur leitmotiv est d’ailleurs d’affirmer que « les cartes bancaires sont plus en sécurité dans l’application LYDIA que dans un vrai portefeuille. »

Voilà donc au finale une appli très prometteuse, dans un secteur lui-même plein d’opportunités. Il faut d’ailleurs aussi noter que la jeune société à déjà séduit plusieurs investisseurs, qui y ont récemment placé 600 000 euros pour lui permettre de se développer.

7 Commentaires

7 Commentaires

  1. CiTy

    9 septembre 2013 at 11 h 15 min

    Donc déjà les utilisateurs de Windows Phone peuvent aller voir ailleurs.

    Ensuite « les numéros de cartes ne sont ni visibles ni stockés dans le mobile » ?
    Cette phrase ne me rassure pas du tout en réalité.
    Ils sont stockés où?

    J’espère que l’application compte un jour passé en Open-Source car sinon il m’ait impossible de leur accordé une quelconque confiance.

  2. Touffail

    9 septembre 2013 at 12 h 07 min

    @City : Cet appli est en phase de développement, je pense qu’ils proposeront sûrement une appli pour Windows phone.
    Par contre, il faudra donner plus d’explications sur la gestion des données des personnes qui livrent leurs coordonnées bancaires
    En tout cas, je trouve l’idée très bien

  3. DG LYDIA

    9 septembre 2013 at 12 h 24 min

    @City @Touffail : Nous avons effectivement prévu de lancer une version WindowsPhone de LYDIA. Pour info, l’application réservée aux professionnels, LYDIA Pro, est déjà disponible pour WindowsPhone.
    Vos coordonnées de cartes bancaires sont traitées, à distance, par Payline, leader français sur le sujet et filiale du groupe bancaire Crédit Mutuel Arkéa. Pour information Payline assure ce service pour Amazon.fr et PMU.fr parmi tant d’autres grands noms : http://payline.com.
    La sécurité est au cœur de nos préoccupations, c’est pourquoi tous nos partenaires bancaires sont les leaders français de leur domaine de compétence.

  4. bobo

    9 septembre 2013 at 12 h 42 min

    Un système similaire a déjà été lancé en beta en juin dernier par la société Bancontact en Belgique.

  5. Arise

    9 septembre 2013 at 13 h 17 min

    Si les données de la carte bancaire ne sont pas stockées sur le mobile, elles sont stockées sur un serveur distant, ce qui signifie que l’application doit utiliser le réseau pour fonctionner (mauvais point pour moi).

    De plus, quand on voit de grands comptes comme Sony se faire hacker leur base de données où sont stockées les cartes bancaires, une petite StartUp ne risque pas de m’inspirer confiance de ce côté là.

    Sinon, j’aimerais bien savoir sur quoi sont basées les statistiques qui concluent qu’une carte bancaire est plus sécurisée sur un serveur que dans mon porte feuille.

    Je pense que la paiement par mobile va devoir passer par une grosse phase de doutes avant d’être adopté par tous.

  6. Touffail

    9 septembre 2013 at 22 h 17 min

    @DG Lydia merci pour les précisions concernant vos partenaires financiers

  7. vienne fred

    26 décembre 2013 at 21 h 36 min

    bonjour,
    Si je comprends bien, la personne ou le commerçant que l’on veut payer, doit obligatoirement avoir téléchargé l’appli lydia sur son smartphone… ça m’étonnerait beaucoup que demain je puisse payer ma boulangère ou dans mon magasin de proximité avec mon téléphone… vous croyez franchement que ma boulangère va aller chercher son telephone pour que je puisse la payer ??? Et peut être que sur Paris certains commerçant ou grande enseigne y adhérent mais sur Bordeaux … ? Qui l’utilise ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières news

Les bons plans

Les tests