Suivez-nous

Internet

Mais pourquoi Google s’appelle-t-il Google ?

Devenu l’une des entreprises les plus rentables au monde, Google a puisé dans l’univers des mathématiques pour trouver son nom. Une faute de frappe s’est chargée du reste.

Il y a

le

Google
© Unsplash / Arthur Osipyan

Tous deux étudiants à l’université de Stanford, Larry Page et Sergey Brin se rencontrent en 1995. Un an plus tard à peine, les deux étudiants âgés de moins de 30 ans décident de se pencher sur la création d’un nouveau moteur de recherche, qui deviendra Google.

« Google », le résultat d’une faute de frappe et d’une anecdote historique

Si les deux cofondateurs ont initialement nommé leur projet BackRub (soit la traduction de « massage du dos »), ils se mettent tous deux à rechercher un autre nom pour que le projet puisse être lancé. En 1998, ils décident alors de poser la question à leurs étudiants en informatique, tandis que l’un d’eux évoque le terme « googolplex ».

Pour comprendre l’origine de ce terme, il faut remonter en 1938. À l’époque, un mathématicien américain du nom de Edward Kasner cherche un terme qui pourrait lui permettre de nommer le chiffre 1 suivi de 100 zéros, c’est-à-dire un chiffre supérieur au nombre de particules élémentaires. Néanmoins, il ne trouve pas d’idée de nom, ce qui le pousse à poser la question à son neveu de huit ans, qui lui répond tout naturellement « googol », un terme qui sera recensé dans l’ouvrage Mathematics and the Imagination.

Lorsque Larry Page et Sergey Brin posent la question à leurs étudiants, ils cherchent à trouver un terme qui fait écho au fait que le moteur de recherche doit être capable d’indexer de nombreux résultats. Il est donc logique que les deux cofondateurs apprécient à la fois la signification du terme « googol » ainsi que l’anecdote à son origine. Quand Sean Anderson évoque le mot « googolplex », Larry Page se concentre sur la partie « googol », qu’il apprécie. Par conséquent, il demande à ses étudiants d’enregistrer le nom de domaine, mais lorsque Sean Anderson s’en charge, il l’écrit un peu trop vite, fait une faute de frappe. Et donne naissance au nom « Google ».

Au mois d’août 2018, la maison-mère de Google (fondé 20 ans plus tôt), Alphabet, était valorisée environ 857,83 milliards de dollars en bourse, soit l’équivalent du PIB des Pays-Bas, rapporte un article du Parisien. La fortune personnelle de Larry Page est aujourd’hui estimée à 48,8 milliards de dollars, contre 47,6 milliards pour Sergey Brin.

Source

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. TheTomatoes

    17 décembre 2018 at 21 h 22 min

    Ça paraît peu probable si on regarde le placement du O et du E sur un clavier QWERTY… Juste une légende

  2. Phil

    18 décembre 2018 at 10 h 28 min

    Google vient simplement de Goggles = lunettes (pour mieux voir, trouver ce que l’on cherche).

    A l’époque la mode était de mettre deux « o » (comme Yahoo, Wanadoo…).

  3. Baki

    18 décembre 2018 at 12 h 31 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests