Megaupload : les données des utilisateurs pourraient être totalement effacées jeudi

Selon un communiqué de l’Associated Press, les données des utilisateurs du site de partage Megaupload pourraient être définitivement supprimées dès jeudi 2 février, suite à la fermeture du site et à l’arrestation de sept de ses responsables.

Selon un communiqué de l’Associated Press, les données des utilisateurs du site de partage Megaupload pourraient être définitivement supprimées dès jeudi 2 février, suite à la fermeture du site et à l’arrestation de sept de ses responsables.

logo megaupload

Rappelons que les utilisateurs de Megaupload ne se servaient pas du site uniquement pour regarder des films et télécharger des fichiers rendus disponibles par le site en violation des droits d’auteur. Certains, y compris des sociétés, utilisaient les services de Megapuload pour stocker et partager de façon légale des fichiers personnels, comme des photos, des vidéos ou d’autres documents, au même titre qu’un Dropbox par exemple. C’est en tout cas l’argument principal qu’opposent ceux qui protestent contre la fermeture du site, même si d’autres voient dans cette posture une immense hypocrisie.

L’hébergeur hébergé

Malheureusement pour eux, Megaupload n’hébergeait pas ces millions de fichiers sur ses propres serveurs, mais faisait appel aux prestations de services tiers, en l’occurrence Carpathia Hosting Inc et Cogent Communications Group Inc. Or ces sociétés facturaient des sommes importantes pour le maintien et la mise à disposition de leurs serveurs. Les avoirs de Megaupload ayant été gelés par les autorités américaines, Carpathia et Cogent ont reçu l’autorisation (et non pas l’ordre, la nuance est importante) de se débarrasser des fichiers en question, après que le FBI ait copié une partie d’entre eux sur ses propres serveurs.

L’avocat de Megaupload, Ira Rothken, indique qu’il négocie actuellement avec les autorités (et probablement avec les hébergeurs) pour que les données soient conservées, autant pour les utilisateurs que pour disposer de pièces à conviction dans le procès à venir. La base de données de Megaupload compte 50 millions d’utilisateurs, dont une partie « légale » apprécierait probablement très peu de voir ses données s’évaporer de la sorte. Cela étant on peut supposer que comme tous internautes prudents et de bonne foi, ces utilisateurs ont au moins une autre copie de leurs fichiers en local sur leur PC ou sur un autre service en ligne, et qu’ils n’ont pas tout confié à Megaupload, dont ils ne devaient pas ignorer le positionnement quelque peu risqué quant à la sauvegarde de données sensibles ou personnelles, et la réputation sulfureuse de Kim Schmitz, fondateur du site…

Reste également à savoir ce que le FBI entend par « données personnelles » : est-ce que ce sont les coordonnées des utilisateurs (nom, adresse, IP, n° de carte de crédit…) ou les fichiers qu’ils ont partagé et téléchargé. Pas vraiment de précision à ce sujet.


Nos dernières vidéos

21 commentaires

  1. Il est à peut prêt certain que les utilisateurs légaux ne reverront jamais leur donnée. D’ailleurs il me semble que MU ne donnait aucune garantie à ce sujet.

  2. Dommage de ceux qui en faisait une utilité légale, perdre ses données à cause des utilisations des autres c’est vraiment balo… Espérons que ça n’arrivera pas à d’autres services mais rien n’est moins sûr…

  3. « après que le FBI ait copié une partie d’entre eux sur ses propres serveurs » … Normal. :p

    Ils vont s’amuser en regardant mes photos de vacances 🙂 (je plaisante: je n’hébergeais pas de fichiers sur megaupload ^)

  4. Tout ça donne l’impression que les USA dictent une justice « mondiale », même si je ne suis pas contre la régulation du droit d’auteur.

    Quid des abonnés « de bonne foi » et légaux de MU dans d’autres pays que les USA ? Est-ce qu’ils verront leurs données supprimées ?

  5. Pour ceux qui comme moi utilisait megaupload pour stocker leurs données personnelles, je trouve que c’est scandaleux… Je vais perdre plusieurs giga de photo, n’y a t’il rien de prévu par le gouvernement US pour éviter cela ?

  6. @wickedgirls : Sans doute mais c’est triste pour les milliers de fichiers effacés (film ou musique introuvable, photo perso etc…)

    Comment le FBI ou la Justice va faire pour traiter les milliards de données que possédait MegaUpload ?

  7. Je me demande si Wikileaks n avait pas planqué une sauvegarde sur megaupload… Cet appétit du f b i pour les données est Etrange. C est un hold up. Pourquoi ne pas interdire le partage?? Comme cela les titulaires des comptes récupèrent leurs données et on ferme le service! Bien sur que c est possible. Cela me refroidit énormément par rapport aux mœurs US et une guerre froide de méfiance va s insinuer peu à peu.

  8. L’affaire Megaupload marque un grand tournant dans l’histoire du web.

    On n’a pas fini d’en parler. Les pauvres responsables vont payer à titre d’exemple…

  9. Avant d’effacer les données, il y en a qui vont se faire une dvdthèque d’enfer 🙂 quoique lorsque la banque de France brule des billets, les employés ne peuvent pas se servir …

  10. Dommage que les données effacées ne pourront pas être récupérer surtout que cette réaction engendre le mécontentement de nombreuses personnes notamment anonymous 😉

  11. Pingback: Que vont devenir vos fichiers Megaupload ? – Europe1 | France – iWooho.com

  12. Bonjour,
    Je suis journaliste et je suis à la recherche de gens ayant perdu leurs données suite à la fermeture de megaupload.

    Il y en aurait-il parmi vous?
    Cdt

    MC

  13. Pingback: | Jeff64Blog

Répondre