Microsoft s’excuse après un Tweet déplacé à propos d’Amy Winehouse

Ah ça doit pas être facile d’être responsable de com’ d’une grande entreprise comme Microsoft, menfin des fois on se dit qu’il y a des gens qui sont payés pour pas grand chose. Un bel exemple d’échec en communication de la part du compte Twitter « tweetbox360 » dont Microsoft a dû s’excuser.

Ah ça doit pas être facile d’être responsable de com’ d’une grande entreprise comme Microsoft, menfin des fois on se dit qu’il y a des gens qui sont payés pour pas grand chose. Un bel exemple d’échec en communication de la part du compte Twitter « tweetbox360» dont Microsoft a dû s’excuser.

Souvenez-vous d’Amy Winehouse en téléchargeant le révolutionnaire « Back to Black » sur Zune

Tout en délicatesse, non ? Récupération assez évidente qui a entraîné comme il se doit un déluge de Tweets choqués comme par exemple @stuarthoughton

« Restez classe, les chacals de la com de Microsoft »

ReTwitté plus de 100 fois… assez pour que 1h plus tard Mircosoft s’excuse :

Nos excuses à tous si notre Tweet précédent concernant le « téléchargement » d’Amy Winehouse vous a semblé motivé par un intérêt purement commercial. C’est loin d’être le cas, nous vous l’assurons.

Dans ce cas l’erreur du Tweet est assez grossière et facile à commenter donc les réactions ont été vives, mais la vision de l’énorme page en « l’honneur » de la chanteuse décédée hier à Londres sur la page d’accueil de mon iTunes ce matin, sans oublier le petit lien vers la page d’achat de l’album n’étaient pas franchement très digestes non plus…

Bref une histoire glauque basée sur une histoire triste sous la chape de nuages londoniens juilletistes, je vais me boire un Gin Tonic, ça ira mieux.


18 commentaires

  1. Mouais ben c’est pas mieux sur le itunes store. Et tous les magasins (physique ou non) vont se jeter dessus, comme d’hab. Mais qui est le plus à blâmer : celui qui vend ou celui qui achète?? Les ventes de disque de Amy Winehouse se sont envolées depuis son décés.

  2. La page d’itunes n’a rien de choquant pour beaucoup de monde… qui ne le tweet pas!
    Un décès de star ça fait un buzz qui logiquement fait varier l’Offre et la Demande, et ça satisfait le plus grand nombre. Sauf quelques pseudos moralisateurs, qui constituent une minorité, c’est tout.

  3. Pingback: Microsoft s'excuse après un Tweet déplacé à propos d'Amy Winehouse | Les scoop à CZERO | Scoop.it

  4. Je pense qu’elle ne méritait pas tout ce que l’on dit à propos d’elle. Même s’il n’a pas fait que de belles choses dans sa vie.

    Voir tous ce monde se faire un max d’argent sur la mort d’une personne, c’est… abusé tout simplement. Mais je crois que le web donne une porte ouverte sur ce genre de choses… malsaines…

    A l’occasion, vous pouvez aller lire mon article sur la question de ces bad buzz en lien de ce commentaire.

  5. je trouve que même si ça peut paraître maladroit, franchement, il n y a pas non plus de quoi s’offusquer à ce point…Les ventes de ses disques vont décoller, les gens vont subitement se découvrir totalement fans de sa musique, il va y avoir des émissions « hommage » sûrement sur M6 et NRJ12 qui vont rafler une bonne grosse audience, enfin bon, bref, aussi triste que cela puisse être, la mort d’un artiste aussi médiatisé, ça rapporte du fric, et ça, depuis bien longtemps, ce n’est pas la peine de faire comme si on était pas au courant… Et puis franchement, il y a eu certains tweets beaucoup plus « choquants » concernant Amy Winehouse…

  6. Pingback: L’art de profiter de la renommée des stars APRÈS leur mort… | Scout123

  7. Pingback: L'essentiel 2.0 (26 juillet) | News-Community

  8. @Jean-Baptiste Même si le système est bien connu, quelle entreprise va reconnaître publiquement que la mort d’un artiste ou d’une personnalité leur en fout plein les poches? L’hypocrisie est toujours de rigueur dans ces cas-là…ils n’ont pas fait d’erreur en s’excusant, c’est juste de la stratégie, et dans ce cas-là, ils auront réussi un joli coup: dans un premier temps, rafler les acheteurs potentiels de musique, et dans un second temps, amadouer les réfractaires à ce système en s’excusant. Et puis bon, il restera quand même ceux qui ne sont pas dupes…

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.