Suivez-nous

Startups

Avis monday.com : test de l’outil idéal pour les startups et entrepreneurs

La vie d’entrepreneur du web est aussi celle de la recherche de l’outil parfait pour répondre à nos différentes problématiques. La large offre sur le marché peut amener à multiplier les outils, ce qui n’est plus vraiment pertinent. Mais Monday veut changer cela avec un outils simple, mais très sofistiqué. Test & avis sur monday.com.

Il y a

le

Avis Monday.com
© monday.com

En guise de préambule je vais vous raconter ma vie. Je travaille dans le web depuis plus de 10 ans, et j’ai eu l’occasion de tester et me faire un avis sur des dizaines d’outils pour des besoins diverses (to-do list, suivi de planning, suivi SEO, développement, etc.). J’ai toujours eu du mal à trouver un outil qui répond à l’intégralité de mes besoins, jusqu’à essayer Monday. Aussi simple que Trello, mais aussi riche qu’Asana, découvrez mon avis sur monday.com, le logiciel SAAS ultime.

monday.com : à la fois simple et complexe

Une fois votre essai gratuit de 14 jours activé, les tutos de Monday vous aident très rapidement à comprendre l’outil, que vous pouvez commencer à mettre en oeuvre immédiatement. Mais la vraie richesse de Monday, c’est en allant plus loin que vous allez la découvrir. Chez Presse-citron, nous articulons notre gestion autour de Feedly et Trello pour la production éditoriale (c’est le duo parfait), mais nous n’avons pas trouvé de solution miracle, jusqu’à Monday, pour tout le reste de l’activité (développement, suivi client, gestion d’événements, etc.).

Pour comprendre rapidement le concept global, voici la vidéo de présentation en français :

Tout Monday s’articule autour de tableaux (Boards), dans lesquels vous créez des « Items » qui sont matérialisés par des lignes. Jusque là, rien de bien révolutionnaire par rapport à Trello ou un simple Excel, mais la première vraie force de Monday est sa gestion des colonnes. Ces dernières peuvent être de plusieurs types : texte, date limite, timeline, catégorie, personnes, tag, chiffres, notes… vous avez largement le choix.

Chaque Item a aussi un espace de discussion, dans lequel vous pouvez échanger avec vos collègues, partager des fichiers et créer des sous-tâches. Les Boards peuvent être segmentés grâce aux groupes (Groups), qui permettent d’avoir une vue plus hiérarchisée. Certaines colonnes (comme État et Date limite par exemple) peuvent être « liées ». Quand un état passe en « terminé », la date d’échéance est immédiatement validée. Prenons un exemple simple, celui de la gestion des sales.

Ce tableau se décline comme cela :

  • Nom de l’Item
  • Personne en charge
  • Date limite
  • États (À faire, en cours, programmé, attente feedback)
  • Catégorie
  • Client (gestion par tags)
  • Lien web
  • Chiffre d’affaires
Item Monday.com

Un tableau sur Monday.com © Presse-citron.net

Ces huit colonnes sont séparées en trois groupes :

  • À faire
  • Vendu
  • Terminé

Jusqu’ici rien de bien compliqué à suivre, mais plus vous avez de clients et de collaborateurs, plus c’est compliqué à suivre. Malgré tout, là où Monday réussit son coup c’est que, même avec énormément de lignes, vous pouvez y voir très clair grâce à l’automatisation.

Démarrez votre essai gratuit

monday.com : la puissance de l’automatisation

Prenons un cas pratique très simple : la vente d’une bannière pendant une journée sur le site. La première action est de créer l’Item dans le groupe « vendu », attribuer une personne pour la gestion, définir le type, la date limite, la catégorie et le CA généré (tout est fake dans l’exemple). En prenant ces 30 secondes, je vais gagner énormément de temps, tout comme mon équipe, car on sait qui est en charge de quoi, pour qui, pour quand et combien ça rapporte. Le problème avec la plupart des outils CRM c’est la gestion de longues listes, c’est là où Monday se démarque.

Automatisations Monday.com

Trois exemples d’automatisation sur monday.com © Presse-citron.net

En effet grâce aux automatisations, j’ai créé 3 règles pour ce tableau des ventes. La première est simple, 15 jours avant la deadline, si un Item n’est pas présent dans le groupe « à faire » et n’a pas l’état « programmé », il est automatiquement bougé dans le groupe « à faire », pour qu’il arrive tout en haut de la liste.

La seconde envoie une notification à la personne en charge du client 5 jours avant l’échéance, si l’état n’est pas sur « programmé ». La dernière nous permet de trier sans s’embêter. Dès qu’une ligne passe en programmée, l’Item va directement dans le groupe « terminé ». Pourquoi garder les Items au lieu de les archiver ? Parce que Monday nous permet de rechercher absolument tout, mais cela nous sert aussi pour le suivi de chiffre d’affaires par client, grâce aux dashboards, j’y reviendrai plus tard.

Les possibilités de Monday grâce aux automatisations sont donc infinies. Vous pouvez faire bouger des Items entre les tableaux, en créer de nouveaux en fonction de certaines actions, ajouter de la récurrence, etc.

À côté des automatisations, on retrouve les intégrations dans Monday. Les services proposés sont de plus en plus nombreux, et nous utilisons Slack, Trello et Gmail pour l’instant. Ce dernier est utile pour envoyer les demandes externes, ou les candidatures pour des postes de journalistes dans un tableau, pour ne pas perdre la trace et assurer leur suivi.

Integrations Monday.com

Les intégrations de monday.com © Presse-citron.net

Le moteur de recherche, la grande force de Monday

Une des fonctionnalités qui m’a le plus impressionné pendant ce test de Monday, c’est le moteur de recherche. Vous pouvez filtrer par date, rechercher dans les tableaux, les fichiers, les tags et il est surtout ultra rapide. Vous avez un tableau de suivi de vos articles de tests pour votre site web et voulez voir en un coup d’oeil quels ont été ceux de programmés l’année dernière ? Rien de plus simple. Le moteur de recherche est donc une très grande force de monday.com, et plus vous aurez d’informations, plus il sera utile.

Recherche Monday.com

Le moteur de recherche est une force de monday.com © Presse-citron.net

Une autre fonctionnalité qui marche très bien, c’est celle du filtrage dans un tableau. Vous pouvez aussi tout paramétrer, des personnes en charge, à l’état, c’est très pratique. En cliquant sur un hashtag, vous aurez aussi accès à l’intégralité des informations sur les pulses le contenant. Je pense vraiment que plus le temps passe, plus monday.com est un atout, que ce soit pour une startup, un freelance, ou tout projet nécessitant de la collaboration à moyen/long terme.

Tout est une question de vues

L’interface simple de Monday, peut aussi être complexifiée grâce aux différentes vues. Vos colonnes peuvent se transformer en Timeline, pour voir en un coup d’oeil votre planning, en Kanban, pour avoir une vue à la Trello, en calendrier ou en carte (pour voir la localisation des clients pour un commercial par exemple).

La gestion des permissions est aussi bien pensée. Les tableaux peuvent tout d’abord être privés (visible par vous et ceux de votre choix) ou public (visible par tous les membres de l’équipe). C’est aussi le cas pour les colonnes, et c’est très pratique en fonction de qui gère quoi. La colonne chiffre d’affaires est importante, mais elle ne peut pas être visible par toute l’équipe.

Kanban Monday.com

La vue Kanban sur monday.com © Presse-citron.net

L’édition par lots est aussi très bien intégrée, si vous voulez changer une catégorie de plusieurs Items à la fois, rien de plus simple : vous sélectionnez les lignes nécessaires, changez une fois la catégorie et tout s’applique.

Le dashboard pour suivre les KPI

Dernière fonctionnalité importante de Monday : les dashboards. Ces derniers vous permettent d’avoir un un coup d’oeil accès aux informations dont vous avez besoin ainsi qu’à vos indicateurs de performance. J’aime bien la pile qui permet de voir où en est des tâches à réaliser. Vous pouvez aussi combiner les données de plusieurs tableaux, pratique pour voir l’évolution des ventes.

Dahsboard Monday.com

Les tableaux de bord monday.com © Presse-citron.net

Comme pour les tableaux, les automatisations et les intégrations, vous avez accès à des dizaines d’exemples quand vous créez votre tableau de bord, vous êtes donc bien guidés pour trouver ce dont vous avez besoin. Si vous êtes une startup ou aimez bien avoir une vue pour l’équipe, les dashboards peuvent être diffusés sur un écran dans le bureau, grâce au mode plein écran. Si vous êtes un fan, le mode nuit est aussi disponible.

Tarif de monday.com

L’essai de 14 jours est gratuit, et vous permet de mettre en place un test de monday.com, pour vous faire un avis définitif sur cet outil SAAS.

Essayer Monday gratuitement

Le prix de monday.com dépend de la taille de votre équipe et des fonctionnalités dont vous avez besoin, Le premier plan commence à 17€ par mois pour 2 collaborateurs. Le temps gagné chaque jour fait que, à mon avis monday.com est un investissement dérisoire, sachant qu’il nous a permis de nous passer d’autres outils (aussi payants). Si vous voulez profiter pleinement de monday.com, le plan Pro est le plus adapté, à 39€ par mois, et le standard peut faire l’affaire à 26€ par mois.

Ensuite le prix des plans augmentent en fonction de la taille de votre startup, avec des prix pour des équipes de 5 à plus de 200 personnes.

Mon avis sur monday.com

L’essayer c’est l’adopter. Si vous cherchez un CRM, Monday en est un. Si vous cherchez un outil Scrum, Monday en est un. Si vous cherchez un service de Todo List, Monday en est un. Monday peut quasiment tout faire, et plus vous utilisez l’outil, plus vous comprenez à quel point il est puissant.

Depuis la mise en place de Monday.com, il replace Asana pour toute la gestion du développement des sites, Hubspot pour le suivi des clients, et Trello pour une partie de la ligne éditoriale. Le gain de temps grâce à monday.com est conséquent, et surtout, il a ralenti les aller-retour de validation dans l’équipe. La startup vient de lever plus de 150 millions de dollars, j’ai hâte de voir comment son outil va évoluer dans les prochains mois. Si vous êtes utilisateurs, n’hésitez pas à donner votre avis sur monday.com dans les commentaires de ce test, et si vous avez des questions, je me ferai un plaisir d’y répondre.

Pour commencer sur Monday.com

Des dizaines de tableaux vous aide à créer votre premier © Presse-citron.net

monday.com

Dès 17€ par mois
9.6

Note globale

9.6/10
3 Commentaires

3 Commentaires

  1. Anthony

    28 août 2019 at 14 h 24 min

    Note globale

    5.00

    Je n’ai pas trouvé le plan à 17€.

    Les prix débuté à 39€/mois (au lieu de 17€) pour la formule « Basic » et le « Standard » est à 49€/mois (au lieu de 26€).
    Le plan « Pro », quand à lui est à 79€/mois (au lieu des 39€) soit 40€ plus chère que ce que tu annonce.

    PS : J’ai eu le droit à un message me disant que je postais le message trop vite… c’est mon seul message poster…

    • Vincent Bouvier

      28 août 2019 at 14 h 32 min

      Salut Anthony, le plan à 17€ est bien présent sur la page des prix (il faut se mettre dans la partie annuelle, et choisir une équipe de deux personnes).

  2. Guillaume

    28 août 2019 at 15 h 34 min

    Note globale

    4.00

    Belle propagande 🙂 en vrai, l’outil est pas mal, mais qu’est ce que ça rame ! Et dès qu’on veut faire des formules un peu complexes, ça ne suit plus. On l’utilise au sein de notre entreprise pour gérer nos sprints de développement, et c’est une galère a utiliser des que tu dépasses les 50 pulses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *