Connect with us

Actualités

Nintendo ne veut plus entendre parler d’émulation

Après la guerre contre les sites de téléchargement, vient-on d’entrer dans un nouveau conflit de l’ère numérique ? Ce sont cette fois les sites dédiés à l’émulation qui sont dans le viseur d’un géant du jeu vidéo, en l’occurrence Nintendo.

Il y a

le

Plainte contre deux sites majeurs

Le géant japonais a déposé plainte contre deux géants du secteur de l’émulation, à savoir : LoveROMs et LoveRetro. Deux sites qui appartiennent à une seule et même personne et qui brassent chaque mois jusqu’à 17 millions de visiteurs.

Vu l’ampleur du phénomène, on peut comprendre en apparence l’intérêt de Nintendo de s’attaquer à ce phénomène. Pour autant, la logique était différente de celle que l’on peut trouver pour les films et séries. Ici, les joueurs ne trouvaient que des titres de console qui ne sont plus proposés à la vente.

Les problèmes potentiels n’auraient donc du apparaître qu’au moment de la sortie des consoles rétro. Sinon, on peine à voir le problème. Au contraire, cela peut attirer certains joueurs vers des franchises.

Une réaction très rapide

La plainte de Nintendo demande bien entendu la fermeture des sites, mais le géant du jeu vidéo ne s’arrête pas là… Il réclame pas moins de 150.000 dollars par jeu et jusqu’à 2 millions de dollars pour chaque licence. Un calcul rapide permet d’évaluer le montant de l’amende potentielle à 100 millions de dollars avec 140 jeux et 40 marques.

> Lire aussi :  Nintendo : le "vrai" Super Mario est décédé à 84 ans

Faramineux. « Les accusés ne sont pas des joueurs occasionnels, mais plutôt des individus avec une connaissance approfondie de la propriété intellectuelle de Nintendo et de l’industrie du jeu vidéo en général » développe Nintendo dans sa plainte.

C’est sans doute pour cette raison que Jacob Mathias a réagi aussi vite. Il a fermé les deux sites mais aussi les comptes Twitter liés. On peut toutefois douter que Nintendo s’arrête là dans sa nouvelle croisade. Reste à savoir quels seront les prochains sites visés après ce succès.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests