Play Store : Google va rendre le 64 bits obligatoire pour les applications en 2019

Pour l’été 2019, Google va changer les règles de son Play Store. Seules les applications en 64 bits seront autorisées. L’objectif ? Une amélioration de la sécurité mais aussi des performances. On vous explique ce que cela va changer.

C’est une modification invisible pour les utilisateurs mais qui est importante pour le Google Play Store d’Android et les développeurs d’applications. A partir de l’été 2019, le service n’acceptera plus que des applications en 64 bits. Les applications déjà présentes sur le Play Store devront même être aux normes dès le mois de novembre 2018.

Le Google Play Store n’acceptera bientôt plus que les applications en 64 bits

Dans les autres modifications prévues, on trouve notamment l’ajout d’une surcouche de metadata en début d’année prochaine. Google décrit cette pratique comme un « label d’authenticité ». La modification entrera en vigueur en début d’année prochaine. Toutefois, les développeurs n’auront rien à faire, tout se passe directement au niveau du Play Store.

Ils devront en revanche intervenir au niveau de la compatibilité des API. A partir d’août 2018, ils devront viser le niveau 26, qui est celui d’Android Oreo. Une obligation qui se base sur les nombreux bénéfices apportés récemment d’un point de vue de la sécurité.

Rattraper Apple et les tendances

Il s’agit aussi de s’aligner avec Apple. La marque à la pomme a abandonné le support pour les applications 32 bits avec iOS 11 en début d’année. Pour autant, on ne peut pas dire que Google n’ait pas commencé sa mutation depuis un moment déjà. Le support a commencé avec Android 5.0 Lollipop, soit en novembre 2014. Selon la firme de Mountain View, aujourd’hui « 40 % des appareils Android ont un support 64 bits, tout en maintenant une compatibilité 32 bits. »

Si, à l’heure actuelle, les appareils misent encore sur la double compatibilité, à terme, certains ne devraient supporter que le 64 bits. Les développeurs vont donc devoir faire un effort en proposant de façon systématique une version 64 bits. Avec un déploiement pendant l’été 2019, ils ont donc encore un peu de temps pour se préparer.


Répondre