Quand gamedesign et webdesign se rejoignent : le premier jeu intégralement réalisé en HTML5

Réalisé par gskinner, un studio américain spécialisé dans le développement de jeux et d’applications Flash, Flex, AIR, Silverlight, HTML5, iOS, et Android pour des clients comme Facebook, AOL ou CNN, Pirates love daisies est le premier jeu réellement jouable avec plusieurs niveaux de difficultés réalisé intégralement en HTML5. Conçu et développé à la demande de

Réalisé par gskinner, un studio américain spécialisé dans le développement de jeux et d’applications Flash, Flex, AIR, Silverlight, HTML5, iOS, et Android pour des clients comme Facebook, AOL ou CNN, Pirates love daisies est le premier jeu réellement jouable avec plusieurs niveaux de difficultés réalisé intégralement en HTML5.

Conçu et développé à la demande de Microsoft en vue de démontrer les capacités de son navigateur Internet Explorer 9 en matière de gestion du HTML5, le jeu utilise les librairies JQuery et EaselJS.

Toutes les informations sur cette sorte de première sur le blog de gskinner.


15 commentaires

  1. Très belle performance technique et belle démonstration. Je suis enthousiasmé par les capacités que propose le html5.
    Par contre faut arrêter de parler de flash à chaque fois que l’on en parle car les deux technos ne sont pas opposées.

    ps : flash n’est peut être pas la panacée mais ce type de jeu ça fait 10 ans (ce n’est pas une expression) que flash peut les faire, en plus léger et moins consommateur de ressources 😉

  2. Oui, c’est vraiment un jeu sympa. Pour l’avoir testé un bon moment, je peux vous affirmer que le html5 dans cette configuration fait autant chauffer mon ordinateur que lorsque je fais tourner des jeux en flash. Je n’ai pas vérifié la charge processeur car je ne sais pas jouer et regarder la charge du processeur en même temps :p mais lorsque je vois mon ventilateur s’exciter comme ça, il n’y a pas de doute: flash et html 5 semblent tout aussi gourmands pour les jeux.

    Et visiblement l’autonomie de mon portable en prend un coup également. C’est pour moi une petite déception de ce point de vue là.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies