Renault lance un jeu en réalité alternée pour partager sa vision de la smart city

Le Groupe Renault a dévoilé “Mobility Theory”, un jeu de piste à la fois en ligne et dans le monde réel dont l’histoire change fonction des actions des joueurs.

L’objectif du jeu “Mobility Theory” est de transmettre au public la vision du Groupe Renault via un dispositif de plongée en immersion dans la Smart City et la mobilité de demain. Cette opération de communication en réalité alternée est prévue pour durer 6 mois.

Un jeu qui mélange réalité et réalité virtuelle

L’un des leaders du secteur Automobile a donc fait appel à l’agence We Are Social pour cette campagne de communication. Une véritable opération de « teasing » a été mise en place avant la sortie du jeu via les réseaux sociaux du Groupe Renault. Une voix trafiquée se présentant comme “Le Guia” lance un challenge : retrouver Laurent Marcovick, journaliste et expert en mobilité autonome, auteur de blogs et intervenant en école de design.

Depuis plusieurs semaines, des centaines de joueurs partout dans le monde sont mobilisés et doivent collaborer afin de faire avancer l’enquête et localiser Laurent Marcovick. De nombreuses théories émergent et viennent rythmer la quête des joueurs qui doivent retrouver, décrypter et analyser les multiples indices et pistes sur le web ou dans le monde réel.

Cet Alternate Reality Game (ARG) devrait intégrer de nombreux formats interactifs au fur et à mesure de l’avancée de l’histoire, comme des publications audio ou de la réalité augmentée. Une importante mise à jour sera faite le 17 juin à l’occasion des 24h du Mans avec de nouveaux indices révélés.

Partager une vision de la mobilité de demain

L’intrigue du jeu porte sur la mobilité de demain afin de transmettre la vision du Groupe Renault qui travaille sur ce thème depuis de nombreuses années. Récemment, le constructeur a dévoilé SYMBIOZ demo car, son prototype autonome de niveau 4 et présentait début mars au Salon de l’Automobile de Genève, EZ-GO son robot-véhicule autonome, électrique et connecté.

Renault estime ainsi que la mobilité de demain sera donc hyper connectée, autonome et partagée, une vision qu’elle matérialise avec “Mobility Theory” qui rassemble des joueurs invités à réfléchir ensemble, de façon interactive ou physique, pour pouvoir avancer dans ce type de quête collaborative d’un genre nouveau.

« Au sein de Groupe Renault nous sommes convaincus que la mobilité de demain sera autonome, électrique et connectée. Notre vision est en phase avec l’univers de l’ARG, qui rassemble des joueurs invités à réfléchir ensemble, de façon interactive ou physique, pour pouvoir avancer dans ce type de quête collaborative d’un genre nouveau. C’est pour nous l’assurance de pouvoir partager nos ambitions auprès d’audiences nouvelles, de manière ludique et originale » explique Emmanuel Guinot, Directeur Campaigns, Content and Digital du Groupe Renault.


Un commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies