RockMelt, surfez social sans sortir vos onglets

Vous passez une grande partie de votre vie d’internaute sur les réseaux sociaux, et vous aimez partager vos trouvailles avec vos amis. Vous avez donc certainement en permanence un navigateur ouvert avec une demi-palette d’onglets actifs : un pour Facebook, un autre pour Twitter, un pour Linkedin (vous êtes pro), un pour Facebook, un pour

Vous passez une grande partie de votre vie d’internaute sur les réseaux sociaux, et vous aimez partager vos trouvailles avec vos amis. Vous avez donc certainement en permanence un navigateur ouvert avec une demi-palette d’onglets actifs : un pour Facebook, un autre pour Twitter, un pour Linkedin (vous êtes pro), un pour Facebook, un pour YouTube, un pour Facebook, et peut-être encore un dernier pour Facebook.

Ça fait du monde. Partant de ce constat, les créateurs de RockMelt ont imaginé et développé un nouveau navigateur (en québecois butineur, en anglais brlaooozeur) qui promet de réinventer notre façon de surfer sur le web.

Basé sur Chromium, la version open source pour les développeurs du navigateur Chrome de Google, RockMelt intègre deux fines colonnes de part et d’autre de la fenêtre de navigation dans lesquelles figurent vos contacts Facebook et autres, ce qui permet d’interagir directement avec eux sans sortir de la page et sans avoir à ouvrir de nouveaux onglets puisque tout se passe ici, dans RockMelt. D’autres fonctions sont facilitées, comme le partage d’une page ou les recherches dans Google, intégrées dans une colonne superposée à droite du navigateur.

RockMelt est disponible sur invitation, et j’ai pris ma place dans la file pour patienter sagement dans le froid et la pluie mon tour derrière quelques milliers d’ internautes curieux. Pour télécharger et tester RockMelt, vous devez vous inscrire avec vos identifiants Facebook et attendre de recevoir votre invitation.

Si RockMelt est assurément bien parti pour être la sensation de la semaine, je ne sais pas en revanche si le truc deviendra réellement indispensable ou s’il fera pschitt rapidement comme toutes ces choses présentées comme révolutionnant nos usages du web. Je suis cependant très curieux de tester, surtout quand on sait que Marc Andreessen, fondateur de Mosaic et ex-boss de Netscape, figure parmi les principaux investisseurs du projet.

Et si finalement le navigateur social était l’idée que Facebook aurait dû avoir ?


Nos dernières vidéos

10 commentaires

  1. J’ai moi aussi pris mon ticket d’attente, mais je n’y crois pas trop. Le browser social, ce n’est pas nouveau, ça a déjà été essayé avec Flock par exemple, mais ça ne prend pas, pour plusieurs raisons :
    – les gens ne changent pas de browser. Il suffit de regarder les stats de visite sur n’importe quel site pour voir qu’il faudra du temps avant que firefox ou chrome rivalisent avec IE.
    – les addicts a Twitter ou Facebook, ou les pros, utilisent déjà des clients type hootsuite ou tweetdeck.

    Enfin. Nous verrons dans quelques semaines !

  2. « révolutionner » est un bien grand mot pour les modifications apportées au browser…

    mais « innovation », certainement! et même si beaucoup ne changeront probablement pas de navigateur, je pense que tous les addicts des réseaux sociaux utilisant chrome feront le pas et testerons ce logiciel… vu que c’est chromium 🙂

    et si c’est vraiment bien, ça fera un gros buzz et des personnes venant de firefox, opéra et autre viendront aussi tester!

    même s’il n’y a que 0.05% des internautes qui l’utilisent, ça fera déjà des milliers de personnes! et c’est déjà pas mal!

  3. Je ne comprend pas les gens qui critiquent le logiciel sans même l’avoir testé (je parle pas du billet, mais d’autres personnes)
    J’ai le logiciel, et il est franchement très bien fait, facebook et twitter sont bien intégrés, et on peut y ajouter les flux rss de Google Reader ou de n’importe quel site qu’on visite. Ainsi que Gmail d’ailleurs.
    Et comme c’est conçu avec Google Chrome, le navigateur est très bon.

  4. J’ai aussi pris mon ticket d’attente. Il ne reste qu’à voir si je suis assez actif sur les réseaux sociaux pour en devenir accro.

    J’ai bien rie quand j’ai lu qu’au Québec nous disions «butineur» plutôt que navigateur. Je dois vous avouer que c’est la première que j’entends ce terme 😛 Haha!

  5. Bon, j’ai recu mon invitation et fait l’essai, je ne suis pas franchement convaincu…

    La partie Twitter ne fonctionne pas pour moi, ni sur Windows ni sur Mac. Le login peut etre extrêmement lent voire ne pas répondre par moment, du coup le browser redevient un chrome normal.

    Les feeds sur la droite sont aussi mal gérés, pour le moment l’interface ne gere que les feeds se terminant par .rss, ce qui limite beaucoup.

    J’ai du mal a comprendre la présence de cette barre de recherche Google en haut a droite, alors que rentrer ses queries dans la barre principale lance aussi une rechercher google…

    Fail de mon coté donc, je réessaierai surement a la prochaine release, pour voir les améliorations

  6. Pingback: Un drôle de navigateur social arrive sur iPad

Send this to a friend