Ils se disputent, l’assistant virtuel appelle la police !

Voilà un évènement qui marque une première et qui démontre que l’intelligence artificielle et les assistants virtuels ont beaucoup à offrir, pour ceux qui en douteraient encore. Une vie a peut-être été sauvée grâce à un simple boîtier intelligent, qui a prévenu la police au cours d’une violente dispute dans un couple.

L'assistant virtuel déclence une intervention de police

Les faits se sont passés dans la banlieue de la ville d’Albuquerque au Nouveau Mexique. Edouardo Barros et sa petite-amie étaient en train de se disputer dans la maison, quand leur assistant virtuel a décidé de prévenir les autorités locales, ce qui a déclenché une impressionnante opération de police.

L’assistant virtuel déclenche un appel d’urgence à la police durant une dispute de couple

Dans un premier temps, Certains sites ont évoqué un boîtier Google Home, en réalité pour le moment on ne sait pas quel modèle était présent, mais après avoir lu la suite de l’article, vous déduirez que n’importe quelle marque aurait pu agir de la même façon. L’assistant virtuel n’a pas interprété les phrases pour en déduire qu’il s’agissait d’une dispute, l’homme a sorti une arme pour menacer sa femme, le système n’a pas reconnu non plus l’arme, alors vous devez vous dire comment l’assistant a pu comprendre qu’il devait appeler la police.

En réalité, c’est Edouardo Barros qui a déclenché sa propre arrestation en prononçant une phrase. En effet, après avoir frappé sa femme et après avoir pointé son arme en direction de sa conjointe, il a déclaré à cette dernière: « as-tu appelé le Shériff ? ».  L’assistant ayant reconnu cette demande d’appel d’urgence a composé le 911 et l’opérateur ayant entendu la suite de la dispute et entendu que l’homme disposait d’une arme a pu faire envoyer une brigade de la SWAT au domicile du couple.

Après plusieurs heures d’intervention, l’homme a été arrêté. Sa femme légèrement blessée, a été envoyée à l’hôpital. Une, voire deux vies ont peut-être été sauvées ce jour-là, car la petite fille du couple était également présente sur les lieux au moment de la dispute. Voilà, une information qui  pourra peut-être un jour servir à d’autres victimes, qui pourront déclencher un appel d’urgence discrètement, en prononçant une phrase utilisant les mots clés reconnus par l’assistant virtuel, sans que l’agresseur ne puisse s’en rendre compte, tout en disposant d’une preuve puisque la conversation sera gravée…


Nos dernières vidéos

Un commentaire

  1. Désolé mais je pense au contraire que cette IA s’est lamentablement plantée en confondant une question avec un ordre, c’est grave ! (même si coup de bol ça a été utile).

    Et le jour où je regarde un film qui dit “je vais te tuer” ou “appelle la police” et que je me suis endormi devant la TV ?

    Enfin bref pour moi actuellement la techno de reconnaissance vocale c’est toujours aussi mauvais et ça fait 30 ans que ça dure !

    p.s : pas bête l’idée des mots-clé pour créer une phrase déclencheur d’alerte.

Répondre

Send this to a friend