Spotify : certains albums seront réservés aux utilisateurs payants pendant deux semaines

Les artistes d’Universal pourront exclure les utilisateurs de l’offre gratuite pendant les deux premières semaines qui suivent la sortie d’un album.

La prochaine fois que votre artiste préféré sortira un album, il se peut que vous soyez obligé d’attendre deux semaines avant d’en profiter si vous êtes un utilisateur de l’offre gratuite financée par la publicité.

C’est, en substance, ce qu’annonce le leader du streaming musical.

Pour rappel, Spotify a deux types d’utilisateurs : d’un côté, il y a les utilisateurs payants. Ceux-ci ont droit à toutes les fonctionnalités, en contrepartie d’un abonnement mensuel. De l’autre, il y a les utilisateurs qui ne paient pas. Ils voient et entendent des publicités sur l’application. De plus, ils n’accèdent pas à toutes les fonctionnalités, notamment sur mobile.

Cependant, jusqu’à présent, les deux types d’utilisateurs avaient accès au même contenu. Mais cela va changer car Spotify a accepté dans un nouvel accord avec Universal Music de permettre aux artistes de réserver leurs nouveaux albums aux utilisateurs payants pendant une durée de deux semaines.

« Nous savons que tous les albums ne devraient pas être diffusés de la même manière et nous avons travaillé avec UMG pour développer une nouvelle politique plus flexible pour les sorties, déclare le PDG de Spotify, Daniel Ek, cité dans un billet de blog. A partir d’aujourd’hui, les artistes d’Universal pourront choisir de ne publier leurs nouveaux albums que pour les utilisateurs premium pendant deux semaines […] ».

La décision d’exclure les utilisateurs de l’offre gratuite pendant les deux premières semaines reviendra donc à l’artiste.

Mais il est fort probable que quelques-uns profitent de ce compromis entre Spotify et Universal pour encourager les utilisateurs gratuits de Spotify à basculer vers le payant.

En 2014, le modèle économique de la plateforme de streaming (proposer une offre gratuite puis encourager l’utilisateur à passer au payant) avait fait polémique après le retrait de tous les titres de Taylor Swift, qui est opposée à la partie gratuite de Spotify.

Au mois de mars, Spotify comptait 50 millions d’utilisateurs de l’offre payante.

(Source)


Nos dernières vidéos

Répondre