Spotify serait-il trop curieux avec les données de ses utilisateurs ?

Une simple mise à jour de la politique de confidentialité de Spotify a suffi à créer une vraie polémique chez ses utilisateurs, certains ayant tout bonnement décidé de ne plus utiliser le service.

spotify

Spotify, le service d’écoute de musique en ligne en streaming a souhaité actualiser sa politique de confidentialité en fonction des nouveaux services ou fonctionnalités qu’il développe, mais il n’aurait jamais pensé créer un scandale en effectuant cette démarche.

Spotify se défend de faire de la collecte de données abusive

Daniel Ek, le patron de Spotify a dû intervenir personnellement pour tenter de faire désenfler cette polémique. De nombreux utilisateurs ont accusé le géant du streaming audio de réaliser une collecte abusive de données au sein de sa base d’utilisateurs. La raison de cette fronde, s’explique par le fait que désormais l’application Spotify pourra accéder aux photos, aux contacts du téléphone, à certains capteurs et à la localisation.

Cette mise à jour du service et des conditions générales d’utilisation est très mal passée, bien que beaucoup de sites spécialisés s’étonnent de cette polémique chez les utilisateurs, puisque une très grande majorité des applications pour smartphone ont systématiquement accès à la localisation, aux informations du téléphone et aux contacts par exemple. Spotify justifie ce changement, en expliquant souhaiter « concevoir une meilleure expérience pour les utilisateurs, et bâtir des produits nouveaux et personnalisés pour l’avenir ».

Le patron de Spotify, Daniel Ek, s’est adressé aux utilisateurs mécontents en déclarant : « Vous avez lu notre blog ? Nous ferons une demande explicite avant d’utiliser votre appareil photo ou GPS ». L’entreprise se défend de réaliser de la collecte de données abusive. Pour les photos, le service d’écoute de musiques explique que cela sera pour « personnaliser une playlist en ayant une image quelconque ou une nouvelle photo de profil ». Concernant les contacts du téléphone, il n’est impossible d’imaginer qu’il sera possible dans le futur d’attribuer une chanson à un contact comme sonnerie ou d’envoyer le titre d’un morceau à un ami. Pour la géolocalisation, il faut tout de même rappeler que Spotify a mis à disposition des utilisateurs le service Spotify Running, pour les adeptes de la course à pied… En résumé, beaucoup de bruit pour rien !

Source


Nos dernières vidéos

2 commentaires

  1. Non, non presse citron, c’est important de demander des comptes et de montrer qu’on se préoccupe de nos données. Ils avaient à se justifier.

Répondre