Suivez-nous

Netflix

Né en 1997, Netflix a su s’imposer comme un leader incontournable du streaming vidéo en proposant régulièrement de nouveaux films, documentaires et séries, parfois originaux. Retour sur un service vidéo qui a réussi à prendre la transformation numérique à bras le corps pour se faire une place sur un marché désormais particulièrement concurrentiel.

Les dernières actualités Netflix

Histoire de Netflix

Contrairement à de nombreux services web nés dans les années 2000 (Facebook, Twitter, YouTube…), c’est en 1997 que Netflix est créé par Reed Hastings et Marc Randolph. Quelques années auparavant, Hastings a fondé une société qu’il a rapidement vendue, empochant ainsi plus de 75 millions de dollars, un montant qu’il a décidé de réinvestir dans la fondation du fameux service.

L’entreprise Netflix est alors enregistrée par les deux partenaires en août 1997, puis elle ouvre son site web l’année suivante en 1998. À l’époque, l’objectif de Netflix.com est tourné vers la location et l’achat de DVD par correspondance. Pour bénéficier du service, il faut payer un abonnement chaque mois avant de recevoir ses films par courrier. Le nombre de contenus dont l’on peut bénéficier en même temps est défini par le type d’abonnement.

Premier logo de Netflix

Le logo de Netflix de 1998 à 2000

Selon l’anecdote, Hastings aurait eu l’idée de ce service après avoir loué une cassette du film Apollo 13 dans un vidéo club. En retard de plusieurs semaines, il aurait alors été particulièrement énervé de devoir régler environ 40 dollars pour les pénalités. C’est cette aventure qui lui aurait donné l’envie d’imaginer un service avec un abonnement par mois plutôt qu’à l’unité.

Lorsque Hastings et Randolph lancent le service Netflix aux États-Unis, c’est le géant des vidéos club Blockbuster qui domine le marché en louant des cassettes. Mais les deux cofondateurs sont persuadés que ce format va disparaître au profit des DVD et que les magasins physiques vont peu à peu s’éteindre pour être remplacés par des services en ligne, comme le streaming. D’autre part, Blockbuster a failli racheter Netflix en 2000, mais la transaction n’a finalement pas eu lieu. La même année, les deux cofondateurs tentent de régler un problème récurrent, car les films les plus vus ne sont jamais disponibles à la location. Pour répondre à ce problème, la firme met en place son premier système de recommandation personnalisée. Baptisé Cinematch, celui-ci se base sur les notes et les historiques des locations des utilisateurs.

Netflix Cinematch

Cinematch

En 2002, Netflix fait son introduction en Bourse. Trois ans plus tard, le nombre d’inscrits au service est de 4,2 millions aux États-Unis, seul pays dans lequel la firme est présente jusque là. À l’époque, l’acteur principal Blockbuster ne s’inquiète pas de son concurrent et continue de refuser de louer des DVD, tandis que son jeune concurrent ne cesse de susciter l’intérêt des geeks et autres adeptes de ce récent modèle.

Deuxième logo de Netflix

Le logo de Netflix de 2000 à 2014

En 2007, Netflix introduit le streaming pour la première fois, si bien que les utilisateurs du service peuvent regarder des vidéos à la demande sans avoir besoin d’attendre que leur DVD n’arrive par courrier. À l’époque, le format du disque séduit de moins en moins.

C’est dans les années 2010 que Netflix étend son service au-delà des frontières américaines, se tournant ainsi vers le Canada, les Caraïbes et l’Amérique Latine. À l’époque, le service de streaming est disponible sur plusieurs devices autres que l’ordinateur, à l’exemple de l’iPhone, l’iPad, ou encore la Nintendo Wii. En 2012, la firme fait son arrivée en Europe avant de débarquer en France en 2014. À cette date, Netflix compte alors 50 millions d’utilisateurs dans le monde. Depuis 2016, le service est disponible mondialement.

En décembre 2018, Netflix comptabilisait presque 140 millions d’abonnés dans le monde, pour environ 58 millions aux États-Unis. En février 2019, le service a passé la barre des 5 millions d’abonnés en France, continuant indéniablement de se rapprocher de son concurrent local Canal+.

En parallèle, le groupe a signé une collaboration avec le groupe Disney en 2012, mais celle-ci est terminée, car ce dernier compte désormais lancer son propre service de streaming, dont le lancement est prévu pour 2019.

logo Netflix actuel

Le logo actuel de Netflix

Netflix se fait une place dans la culture populaire

Si Netflix a d’abord intéressé principalement une cible geek, plutôt tournée vers l’émergence des nouvelles technologies, le service a réussi à se faire une place de choix dans la culture populaire de nombreux pays. Là où la pratique du binge-watching, ce marathon des séries que l’on regarde en très peu de temps, la plateforme vidéo a tout de même largement simplifié la pratique au cours de ces dernières années. Désormais, plus besoin d’attendre une semaine pour profiter d’un nouvel épisode, ce qui veut dire que ces rendez-vous hebdomadaires ont été remplacés par des habitudes propres à chaque spectateur, qu’il s’agisse de regarder une saison en une nuit ou en deux semaines.

De la même façon, celle-ci a eu le droit à la création de sa propre expression populaire : « Netflix and chill », une invitation -pas très innocente- à regarder Netflix à plusieurs. Si l’expression n’avait pas de sens caché à son origine, il s’agit désormais d’inviter quelqu’un chez soi pour visionner une série ou un film et (surtout) plus si affinités.

Plus récemment, la plateforme de vidéos démontre régulièrement que les acteurs de ses séries à succès gagnaient énormément en notoriété sur les réseaux sociaux au point de gagner plusieurs milliers d’abonnés sur Instagram en quelques jours seulement.

Les séries les plus populaires de Netflix

Au fil de son évolution, les cofondateurs de Netflix ont compris que le succès de la plateforme serait aussi la conséquence de ses créations originales. Pour se faire, la firme de Los Gatos (Californie) décide de produire ses propres séries.

En 2013, Netflix produit alors House of Cards, une série politique qui suit les péripéties du couple Underwood, dans lequel Frank tente de devenir le Président des États-Unis par tous les moyens. La série reçoit des critiques très positives ainsi que neuf Emmy.

Par la suite, elle diffusera également Orange is The New Black en 2013, une série qui se concentre sur la vie des femmes en prison tout en abordant des thématiques sociétales larges comme l’homosexualité féminine et le racisme. La série remporte également de très bonnes critiques et de très nombreuses récompenses. À ce jour, Orange is The New Black est toujours l’une des séries originales de Netflix la plus regardée du service.

Plus récemment, ce sont La casa de papel et 13 Reasons Why, série la plus regardée de 2018 sur Netflix, qui ont remporté un franc succès auprès des spectateurs. La série espagnole a été regardée plus de 30 millions de fois en 2018, tandis que les deux contenus ont reçu des distinctions.

En vrac, l’on peut également citer les séries populaires Narcos, Black Mirror, Dark, The OA, The Crown, 3%, Altered Carbon ou encore Midhunter.

Pour ce qui est des séries françaises, Netflix a d’abord dévoilé Marseille en 2016. Néanmoins, la série n’a pas été très bien accueilli par la critique dans le pays, au point qu’elle a arrêté après deux saisons. Plus récemment, la plateforme de streaming a levé le voile sur Plan Cœur, une seconde série française qui a le droit à une saison 2. Le service ne s’arrêtera pas là, car il a confirmé sa volonté de créer plusieurs contenus made in France, à l’exemple d’Osmosis, nouvelle série dévoilée au mois de mars 2019.

Netflix série Orange Is the New Black

La série originale Orange Is the New Black © Netflix

Les prix de Netflix

Netflix fonctionne avec des prix au mois qui diffère selon les options choisies par les utilisateurs.

À 7,99 euros par mois, l’abonnement Netflix Essentiel coûte 7,99 euros pour une qualité vidéo SD et un écran. L’offre Standard est proposée à 10,99 euros par mois pour une qualité HD et deux écrans, tandis que l’offre Premium coûte 13,99 par mois pour 4 écrans et une qualité Ultra HD (4K), HDR et Dolby Vision.

Dernières news

Les bons plans

Les tests