Suivez-nous

Ordinateurs

Sur Windows, un nouvel outil permet de récupérer les fichiers accidentellement supprimés

La prochaine fois que vous voudrez récupérer des fichiers qui ont été accidentellement supprimés de votre ordinateur, vous pourrez utiliser le nouvel utilitaire de Microsoft sur Windows. Celui-ci prend aussi en charge les cartes SD ainsi que les clés USB.

Il y a

  

le

 

Par

test microsoft surface pro 7 ecran
© Presse-citron.net

La plupart d’entre vous le savent certainement déjà, mais lorsqu’on supprime des fichiers d’un disque dur, il est possible que ceux-ci soient encore récupérables via des logiciels de récupération. Et maintenant, Microsoft propose son propre logiciel pour Windows. Appelé « Windows File Recovery », ce nouvel utilitaire est déjà disponible sur la boutique d’applications de Microsoft.

En revanche, l’interface du logiciel est en ligne de commandes, ce qui suggère qu’avec celui-ci, la firme de Redmond cible surtout les utilisateurs avancés de Windows. Mais quoi qu’il en soit, il s’agit d’une nouvelle option (fiable, puisqu’elle est proposée par Microsoft), en cas de pertes accidentelles de données.

L'outil de récupération de fichiers de Microsoft

L’outil de récupération de fichiers de Microsoft / © Microsoft

Comme l’expliquent nos confrères de The Verge, si vous avez perdu un fichier, le mieux est de récupérer celui-ci le plus tôt possible, avant que d’autres données ne soient écrites sur la partie du disque dur concerné. Il y a un mode principal pour les systèmes de fichier NTFS et un autre mode « signature mode » qui permet de récupérer des fichiers sur les systèmes de fichiers FAT, exFAT et ReFS. On notera également que cet outil peut être utilisé pour récupérer des fichiers sur les disques durs principaux, mais également sur les clés USB et les cartes SD. Il existe aussi une option pour récupérer des types de fichiers spécifiques.

Piqure de rappel : vos données ne disparaissent pas nécessairement lorsque vous « supprimez » ceux-ci

L’arrivée de cette nouvelle application de Microsoft nous rappelle qu’avant de revendre un appareil, il est important de s’assurer que les données qui ont été supprimées ne peuvent plus être récupérées par le nouveau propriétaire.

D’ailleurs, en 2014, une expérience réalisée par Avast a mis en lumière ce risque (sur les smartphones). En substance, le fournisseur d’antivirus a acheté des smartphones Android d’occasion, puis a utilisé des logiciels facilement accessibles pour récupérer des fichiers que les anciens propriétaires croyaient supprimées définitivement via la remise à l’état d’usine. Avec simplement 20 téléphones, Avast a pu récupérer 40 000 photos, 1 000 requêtes sur Google, 750 messages et e-mails ainsi que 250 contacts.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Dwalin

    30 juin 2020 at 9 h 35 min

    Techniquement, si une personne revend un téléphone sans effacer ses données, elle vend les données avec, ou alors c’est illégal de les récupérer et de les exploiter ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests