Telegram : l’anti-WhatsApp qui envoie 10 milliards de messages par jour

Telegram a connu un gain de popularité lorsque Facebook a annoncé le rachat de WhatsApp.

Telegram pixabay

Lorsque Facebook a annoncé le rachat de l’application WhatsApp, de nombreux utilisateurs ont eu un a priori selon lequel puisque l’appli devient la propriété de Facebook, ils pourraient craindre pour leurs vies privées. De ce fait, l’annonce du rachat de WhatsApp par Facebook a plus ou moins profité à quelques concurrents.

Et parmi ceux-ci, il y a Telegram. Avant l’annonce de ce rachat, l’année dernière, Telegram était une application assez modeste. Mais comme l’expliquaient nos confrères de TechCrunch en avril 2014, Telegram a été téléchargé 8 millions de fois après cette annonce. En substance, Telegram est un peu devenu l’anti-WhatsApp.

L’appli, qui permet d’envoyer des messages privés, a été créée par Pavel Durov (le créateur de VKontakte, le Facebook russe). Et si elle n’offre rien de vraiment spécifique, son point fort, c’est la sécurité et la confidentialité.

En tout cas, dans son rapport qui date de novembre*, l’Electronic Frontier Foundation a trouvé que Telegram était plus sécuritaire que WhatsApp puisque celui-ci remplissait 5 des 7 critères pris en compte par la fondation tandis que WhatsApp n’en remplissait que 2. Et mieux encore, le mode « secret chat » de Telegram rempli les 7 conditions, à savoir :

  • Les données sont-elles chiffrées durant le transit ?
  • Est-ce chiffré pour que le fournisseur de service ne soit pas en mesure de lire le contenu ?
  • Peut-on vérifier l’identité des contacts ?
  • Les anciennes communications sont-elles sécurisées si votre clé de chiffrement est volée ?
  • Le code est-il accessible pour une étude indépendante ?
  • Au niveau de la sécurité, le design est-il proprement documenté ?
  • Le code a-t-il été  audité ?

Par ailleurs, on apprend aujourd’hui que les utilisateurs de l’application Telegram envoient maintenant pas moins de 10 milliards de messages par jour alors qu’en décembre, l’appli n’atteignait qu’un milliard de messages par jour.

« C’est l’anniversaire de Telegram aujourd’hui ! Nous avons lancé notre application iOS il y a exactement deux ans. Maintenant, nous envoyons plus de 10 milliards de messages par jour – qui est plus ou moins le nombre de notifications push envoyés par Telegram chaque jour. Tout cela grâce à vous », lit-on dans une publication de blog.

On est certes loin des 30 milliards de messages par jour revendiqué par WhatsApp au mois de janvier, mais pour une application qui ne date que de deux ans, il faut admettre que 10 milliards de messages par jour, c’est déjà un bon score. Telegram est actuellement disponible en version web, pour Android, iOS, Windows Phone, Windows, Mac OS X et même Linux.

*Depuis, les applications testées ont bénéficié de mises à jour


Nos dernières vidéos

4 commentaires

  1. Par curiosité, je l’ai installé.
    Pas mal sauf … que personne l’utilise dans mes contacts.
    Donc une alternative impossible pour l’instant.

    • J’en étais au même point, puis j’ai convaincu petit à petit mes proches et mes amis de l’installer, en mettant en avant l’interopérabilité et les petites fonctionnalités supplémentaires intéressantes (les stickers personnalisables et bots, par exemple). Résultat, aujourd’hui 90% des gens avec qui je dois discuter l’utilisent.

  2. Pingback: Telegram explique pourquoi son appli est mieux que WhatsApp

Send this to a friend