Suivez-nous

Lifestyle

Test Battlefield 2042 : le nouveau roi de la guerre, c’est lui ?

Attendu en boutiques le 19 novembre prochain, Battlefield 2042 est déjà passé entre nos mains habiles, et après de longues heures de jeu et quelques centaines de respawns, voici notre avis complet concernant ce nouvel opus très attendu. Notre test complet !

Publié le

 
Battlefield 2042
© Electronic Arts

Il y a quelques semaines, on avait pu avoir un avant-goût du nouveau Battlefield 2042, dans sa version PC. Un nouvel opus très attendu des nombreux fans de la licence, mais aussi de tous ceux qui ont répondu à l’appel du récent Call of Duty: Vanguard, et qui gardent un oeil du côté de la concurrence pour voir si la guerre n’est pas plus verte chez le voisin. Chez Presse-citron, on a pu jouer longuement à ce nouveau Battlefield 2042, en profitant de tous les modes de jeu. Mais le jeu d’Electronic Arts est-il vraiment fait pour vous ? Eléments de réponse au travers de notre test complet !

Battlefield 2042 sera disponible le 19 novembre 2021 sur les consoles PlayStation, Xbox et sur PC. Les joueurs ayant précommandé une version Gold ou Ultimate peuvent avoir un accès complet au jeu dès le 11 novembre.  Nous avons testé la version PC.

battlefield 2042 standard

Acheter Battlefield 2042 sur PS5

Acheter Battlefield 2042 sur PS4

Acheter Battlefield 2042 sur Xbox

Acheter Battlefield 2042 sur PC

Oui pour la démonstration technique !

Testé sur (un gros) PC, Battlefield 2042 est une incontestable réussite sur le plan visuel comme sur le plan sonore. Les décors, les armes, les bâtiments tout est parfaitement détaillé, et l’ensemble profite en prime d’effets visuels et autres cycles météorologiques à tomber à la renverse. Certaines batailles démarreront ainsi sous un soleil de plomb, mais le ciel pourra rapidement venir s’assombrir pour laisser place à un orage saisissant… voire même à l’apparition d’une tornade !

Des effets météorologiques qui varient bien sûr en fonction des maps, avec par exemple des tempêtes de sable sur certaines, qui vont réduire le champ de vision des soldats, mais aussi paralyser certains appareils électroniques. Le tout, avec une maestria technique juste impressionnante… si bien qu’il nous est arrivé à plusieurs reprises d’admirer les effets visuels à l’écran, avant de recevoir une rafale ennemie.

A cela s’ajoutent des maps absolument gigantesques, capables d’accueillir pas moins de 128 joueurs sur PC, mais aussi sur les Xbox Series et PS5. Que l’on apprécie ou non l’expérience, impossible de nier l’impressionnante démonstration technique effectuée par DICE. Idem côté audio, avec un sound design efficace, qui plonge le joueur au coeur des affrontements. C’est sublime, c’est fluide, c’est énorme.

Oui pour le contenu gargantuesque !

Battlefield 2042, c’est un total de 3 expériences de jeu avec All-Out Warfare, Hazard Zone et Portal. L’occasion de retrouver les indispensables modes Conquête et Percée, tant appréciés des joueurs, avec 128 soldats sur le champ de bataille. Des modes de jeu classiques, mais néanmoins indispensables, qui permettent de s’affronter sur 7 maps gigantesques, dont la météo évoluera au fil du temps. On y retrouve évidemment de nombreux véhicules (voitures, avions, hélicoptères, hydroglisseurs…), sans oublier les différents “spécialistes“, des héros prédéfinis, aux caractéristiques singulières.

Hazard Zone propose de son côté une expérience plus stratégique, qui nécessite une communication avec son escouade, composée d’un total de 4 soldats. Pas de respawn ici, chaque joueur n’a qu’une seule vie, et il s’agit de localiser des lecteurs de données, de les récupérer et de choisir le moment pour évacuer la zone avant qu’une tempête ne la ravage. Un mode qui permet d’engranger des crédits de Marché Noir, qui permettent d’upgrader son équipement avant chaque partie.

Enfin, avec Portal, Battlefield 2042 introduit une expérience à la fois communautaire et nostalgique, puisque ce mode permet de bénéficier de divers outils permettant la création de modes personnalisés, avec un éditeur ultra-complet pour façonner l’expérience Battlefield de ses rêves. Un mode qui permet (et encourage même) tous les anachronismes possibles et imaginables, avec du contenu en provenance de 2042, 1942, Bad Company 2 et Battlefield 3.

L’outil est bien pensé, puissant, ultra-personnalisable et accessible depuis un navigateur web. On peut également créer des règles et des conditions, pour créer des expériences de jeu aussi uniques que loufoques. Autant dire que ce mode Portal permettra aux plus créatifs d’exprimer pleinement leurs talents, et aux joueurs de bénéficier sans cesse d’un contenu sans cesse renouvelé.

Oui pour la durée de vie

Pas de méprise, même si Battlefield 2042 ne propose “que” trois expériences distinctes, le jeu pourra vampiriser des dizaines d’heures de votre temps… uniquement via son mode All-Out Warfare. En effet, ce dernier constitue la base multijoueur de cet opus, et nombreux sont ceux qui vont lancer “une petite partie” pour se confronter aux joueurs du monde entier. Evidemment, chaque action est récompensée par des points d’XP, qui permettront de prendre du grade, et d’accéder à de nouveaux contenus.

Pour peu que l’on dispose de collègues accros au jeu, on pourra également passer de très longues heures sur Hazard Zone, une expérience inédite plutôt déroutante de prime abord, mais qui permet aux joueurs de mettre à l’épreuve leur communication et leur sens de la stratégie. Un mode qui profite (comme indiqué plus haut) d’une monnaie exclusive, qui permet de faire main basse sur différents équipements grâce au marché noir, mais que l’on perdra à chaque mort. Un mode qui place 8 équipes de quatre joueurs sur le champ de bataille, mais seules deux escouades pourront sortir victorieuses. Pour cela, il faudra s’extraire en hélicoptère, en se rendant sur la zone dédiée, cette dernière étant indiquée 3 minutes 30 à l’avance, avec un hélicoptère qui ne restera sur place que durant 30 secondes. Autant dire que l’ensemble s’avère aussi original que punitif parfois, et que le stress est clairement palpable.

Enfin, avec son mode Portal, Battlefield 2042 ouvre la porte à un contenu juste infini. Le jeu n’étant pas encore disponible, les expériences restent relativement peu nombreuses, mais certaines débordent déjà de nostalgie et/ou de créativité. Autant dire que dès le 19 novembre, Battlefield 2042 devrait faire le plein de créations plus incroyables les unes que les autres.

Oui pour la diversité des activités proposées

En effet, outre les 7 maps gigantesques des modes principaux, Battlefield propose également 6 maps “à l’ancienne” via son mode Portal. De quoi diversifier les expériences de jeu, d’autant plus que les différents modes mettent l’accent sur un point bien spécifique.

Ainsi, libre au joueur de profiter d’une expérience fun et immersive, via la section All-Out Warfare. Le joueur plus exigeant, plus compétiteur, privilégiera de son côté le mode Hazard Zone, autrement plus stressant. Enfin, il est fort probable que certains se trouveront une soudaine passion pour la création de niveaux, via le mode Portal.

Battlefield 2042 propose ainsi plusieurs niveaux d’expérience de jeu, pour convenir à un panel de joueurs très (très) large. Par ailleurs, au cours de sa première année de service, Battlefield 2042 va accueillir quatre Saisons pour quatre Passes de combat, quatre nouveaux Spécialistes, de nouveaux environnements et du contenu inédit. EA a d’ores et déjà confirmer son intention de diffuser des mises à jour pour Portal, qui offriront de nouvelles façons de construire et de partager des expériences Battlefield avec le monde entier.

Non pour l’absence totale de mode solo

En effet, si vous faites partie (comme moi) de cette caste de joueurs qui savent apprécier les composantes multijoueur d’un titre, mais qui aiment également pouvoir savourer une expérience solo “à l’ancienne“, Battlefield 2042 n’est pas pour vous. Pourquoi ? Tout simplement car le dernier-né de la saga n’offre pas le moindre mode de jeu hors ligne. Pas de mode campagne, histoire, scénario… appelez-le comme vous voulez. Battlefield 2042, c’est une expérience 100% online.

Alors certes, malgré son côté “online only“, Battlefield 2042 propose un contenu absolument gargantuesque, et une myriade de possibilités de jeu. Toujours est-il que celui qui avait apprécié la campagne de Battlefield V ou qui se remémore avec nostalgie les heures passées sur Bad Company 1 et 2 sera forcément un peu déçu d’être immédiatement mis sur le banc de touche.

En d’autres termes, pas de connexion Internet, pas de Battlefield 2042. Des soucis de serveurs du côté de chez EA ? Pas de Battlefield 2042. Une opération de maintenance en cours ? Pas de Battlefield 2042. Evidemment, le jeu de DICE n’est pas le seul à opter pour cette tendance du “100% online“, mais l’expérience du joueur est alors intégralement dépendante de la qualité du réseau de ce dernier.

Notre avis concernant Battlefield 2042

Pour faire court, Battlefield 2042 est l’un des meilleurs opus de la saga. Techniquement époustouflant, le jeu de DICE consolide ses acquis (All-Out Warfare), tout en proposant de nouvelles expériences originales (Hazard Zone) et qui laisseront la créativité et la nostalgie de chacun s’exprimer pleinement (Portal). Un titre qui déborde de contenu, à la durée de vie infinie, mais qui fait aussi l’impasse totale sur l’expérience de jeu solo.

Battlefield 2042

9

Notre avis

9.0/10
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *