Test de la semaine : Sony MDR-1000X, un casque à réduction de bruit active qui n’est pas là pour rigoler

Presse-citron a testé le Sony MDR-1000X, un casque nomade sans-fil à réduction de bruit active particulièrement réussi.

Sony MDR-1000X

Présentation

La compétition est rude sur le segment des casques sans-fil à réduction de bruit active et Sony est bien décidé à ne pas laisser la concurrence (Bose, Sennheiser, Plantronics, Focal, AKG…) dominer le segment du haut de gamme.

Pour se faire, le japonais a dégainé le Sony MDR-1000X. Un modèle haut de gamme dont le prix oscille aujourd’hui entre 300 et 400 euros et qui sonne comme une réponse au Bose QuietComfort 35.

Casque Bluetooth, il propose une réduction à bruit active que le constructeur présente comme étant « la meilleure réduction de bruit du marché » et mise sur ses différentes fonctionnalités pour se démarquer de ses concurrents directs.

De quoi lui permettre de devenir la référence ? Presse-citron a testé le Sony MDR-1000X.

La fiche technique du Sony MDR-1000X :

Constructeur :Sony
Modèle :MDR-1000X
Poids et dimensions :Environ 275 grammes (sans câble)
Dynamique :Fermé, dynamique
Diaphagrame :
  • 40 mm, dôme (bobine mobile CCAW)
  • Polymère à cristaux liquides avec revêtement aluminium
Réponse en fréquence :4Hz – 40 000 Hz
Sensibilités :
  • 103 dB/mW (1 kHz)(connexion via le câble du casque, avec l’unité allumée)
  • 98 dB/mW (1 kHz)(connexion via le câble du casque, avec l’unité éteinte)
Aimant :Néodyme
Impédance :
  • 46 ohms (1 kHz) (connexion via le câble pour casque audio, lorsque l’unité est allumée)
  • 14 ohms (1 kHz) (connexion via le câble pour casque audio, lorsque l’unité est éteinte)
Réglage du volume :Capteur sensitif
Type de cordon :Unilatéral (amovible)
Longueur du cordon :Câble pour casque audio (env. 1,5 m, torons cuivre OFC plaqué argent, minifiche stéréo plaquée or)
Fiche :Minifiche stéréo en L, plaqué or.
Durée d’utilisation :20 heures max. (réduction de bruit activée), 22 heures max. (réduction de bruit désactivée)
Durée de charge :Env. 4 heures
Contrôle de la restitution du rythme :Circum-aural
Microphone :
  • Microphone à condensateur électret
  • Multidirectionnel
Couleurs :Beige/Noir
Contenu de la boîte :
  • Housse
  • Fiche adaptateur pour une utilisation en avion
  • Câble pour casque audio (env. 1,5 m, torons cuivre OFC plaqué argent, minifiche stéréo plaquée or)
  • Câble USB
Plus d’infos :Site de Sony

Design & Ergonomie

Sony a mis les petits plats dans les grands pour son MDR-1000X. Pour notre test, nous avons eu droit au modèle beige et le casque brille par son élégance. Si le design est plutôt classique, ce qui est assez récurent sur le segment haut de gamme, il est particulièrement raffiné.

Le MDR-1000X est composé de plastique, métal au niveau de l’arceau et de coussinets en similicuir. Un ensemble qui nous a fait très bonne impression.

Cela se confirme une fois le casque en place. Le confort d’utilisation est excellent et les 275 grammes du casque se font rapidement oublier. Le MDR-1000X offre un bon maintien tout en proposant une pression très légère, ce qui permet de l’utiliser pendant plusieurs heures d’affilée.

Testé en plein mois d’aout, le casque tient un peu chaud, mais la faible pression exercée permet de limiter la sensation de chaleur.

Enfin le casque est réglable et s’il se fait discret, il ne conviendra pas vraiment aux personnes ayant une petite tête.

Concernant les commandes, on retrouve trois boutons physiques situés sur l’oreillette gauche. Le premier permet d’allumer/éteindre et d’appairer son casque (l’appairage NFC est également de la partie), le second permet d’activer/désactiver l’ANC et le dernier de profiter du mode bruit ambiant sur lequel nous reviendrons dans la partie Fonctionnalités.

En plus des commandes physiques, le casque de Sony propose de nombreuses commandes tactiles, toutes accessibles depuis l’oreillette droite. Via un simple geste directement sur l’oreillette, on peut augmenter/baisser le volume, mettre son morceau sur pause ou changer de piste.

Outre ces commandes basiques, on appréciera tout particulièrement ce que Sony appelle le mode attention rapide. Proche de la fonctionnalité mode bruit ambiant, il permet de diminuer la musique et d’activer les microphones intégrés afin d’entendre les bruits extérieurs. Pour en profiter, il suffit de recouvrir totalement l’oreillette droite.

Une fois que la main s’éloigne de l’oreillette, ce mode sourdine se désactive automatiquement. À l’usage, cette fonction est très pratique.

Vous l’aurez compris, c’est un vrai plaisir d’utiliser le casque de Sony. Si comme moi, vous n’avez pas l’habitude d’utiliser un casque qui embarque des commandes tactiles, cela nécessite un petit temps d’adaptation, mais on s’y fait très vite.

Enfin, le casque est livré avec une housse, un adaptateur pour une utilisation en avion, un câble USB pour la recharge et un câble mini-jack 3,5mm. Il ne manque rien.

Qualité sonore

Séduisant, le MDR-1000X doit également et surtout convaincre sur le plan sonore pour rivaliser avec les meilleurs. Certifié Hi-Res Audio, on a comme toujours utilisé divers types de fichiers audio (MP3 320kps, AAC, FLAC…) et un service de streaming musical. En l’occurrence, il s’agit ici du français Qobuz qui propose un abonnement streaming Hi-Res, de quoi exploiter tout le potentiel du casque Sony.

À noter que pour profiter du contenu Hi-Res Audio via une connexion Bluetooth, il faut un appareil qui prend en charge la technologie LDAC. C’est le cas chez les smartphones de Sony (XZ Premium par exemple), mais pas encore chez la plupart de ses concurrents.

L’arrivée d’Android Oreo devrait permettre à plus de smartphones sous Android d’embarquer le codec LDAC, Sony ayant décidé d’aider Google.

Le MDR-1000X confirme son statut de casque sans-fil haut de gamme une fois sur les oreilles. On retrouve un son chaleureux et plutôt équilibré. Les basses sont profondes et les médiums bien représentés. Seules les aiguës sont légèrement en retrait, mais cela ne vient pas gâcher l’expérience d’écoute proposée par le casque de Sony.

Ce son plutôt chaud s’adapte plutôt bien aux morceaux actuels, mais les plus pointilleux noteront un léger manque de détails et de clarté sur certains morceaux.

Notons que le rendu sonore est quasi similaire avec ou sans réduction de bruit. Enfin, il est possible d’utiliser le casque en mode filaire, mais l’expérience et moins convaincante, le casque manque un peu de punch.

Fonctionnalités

Le casque de Sony est un modèle à réduction de bruit active et le moins qu’on puisse dire c’est qu’elle est très efficace.

Le MDR-1000X peut venir frotter ses oreillettes à celle du Bose QuietConfort 35, régulièrement cité comme une référence dans le domaine. La plupart des bruits du quotidien (transports, bruit de ventilateur, annonces…) sont masqués, on est véritablement dans une bulle.

Un point très appréciable qui vient renforcer le confort d’expérience d’écoute et le casque ne s’arrête pas là.

En effet, comme évoqué en début de test, Sony a ajouté des fonctions attention rapide et bruit ambiant. La première s’active à la volée et permet de diminuer la musique pour entendre plus distinctement les bruits extérieurs et avoir une conversation sans enlever son casque.

La deuxième fonctionnalité (Ambient Sound) s’active via un bouton physique situé sur l’oreillette gauche et permet de profiter des microphones embarqués.

Deux modes sont proposés : Normal et Vocal. Le premier permet de profiter de sa musique tout en restant attentif aux bruits extérieurs. Les bruits sont amplifiés ce qui est plutôt pratique en utilisation urbaine par exemple.

Comme son nom l’indique, le second mode se concentre sur les voix et permet de les isoler. Là encore, l’expérience est très convaincante.

Autonomie

Sony annonce 20 heures d’autonomie avec la réduction de bruit activée (22 heures avec la réduction de bruit désactivée). Dans les faits, il a été difficile de venir à bout du MDR-1000X en condition « normale » (écoute dans les transports, communication, écoute à domicile…).

Le contrat des 20/22 heures et largement rempli (on peut même espérer un peu plus) et le casque tiendra très facilement une grosse semaine voire deux. La réduction de bruit active étant très efficace, il n’est pas nécessaire de pousser à fond le volume.

Pour la recharge, il faut compter environ 4 heures, mais Sony précise que 1 heure de chargement permet d’utiliser le casque pendant 6 heures.

Conclusion

Le MDR-1000X est un excellent casque et permet à Sony de s’inviter parmi les meilleurs casques Bluetooth à réduction de bruit active du marché. Le casque offre une expérience d’écoute séduisante, le tout dans un très grand confort et avec de nombreuses fonctionnalités.

Les commandes tactiles et la présence du mode Ambient Sound viennent enrichir l’expérience utilisateur.

Enfin, le MDR-1000X brille par son autonomie et une réduction de bruit active efficace.

Produit haut de gamme, on lui reprochera un petit manque de détails et d’aigus dans le son.

Proposé à 400 euros lors de sa sortie, le prix du Sony MDR-1000X oscille désormais entre 315 et 350 euros.

J’aime

  • la réduction de bruit efficace
  • l’ergonomie
  • le confort
  • l’excellente autonomie
  • la qualité sonore
  • les commandes tactiles
  • le mode bruit ambiant (Ambient Sound)

J’aime moins

  • ne convient pas à toutes les morphologies (un peu lourd et pas forcément adapté aux petites têtes)
  • léger manque de détails et d’aigus.


Nos dernières vidéos