Suivez-nous

Gaming

[TEST] Direction le septième ciel avec Microsoft Flight Simulator sur Xbox

Découvrez dès maintenant notre test de Microsoft Flight Simulator, la simulation de vol sur Xbox Series X et Xbox Series S !

Publié le

 
Flight Simulator 2020
© Microsoft

Sorti en août 2020 sur PC, Microsoft Flight Simulator réalise un second voyage dès cette semaine sur les dernières Xbox Series X et Series S. C’est la première fois que la licence s’envole sur des consoles de salon et nous devons cet exploit aux talentueuses équipes bordelaises d’Asobo Studio (A Plague Tale, Fuel…).

Déjà très impressionnant sur PC, les premiers visuels partagés par Asobo autour de la version Xbox Series X/S du titre n’ont cessé de nous émerveiller et nous rendre impatients à l’idée de pouvoir nous évader et parcourir le monde. Il est désormais l’heure de vous livrer notre avis sur cette version console. Prêt à l’embarquement ?

acheter microsoft flight simulator 2020

Microsoft Flight Simulator décolle sur Xbox

Microsoft Flight Simulator - Survol Los Angeles

© Presse-citron.net / Survol Los Angeles

Avant de vous lancer dans l’aventure, il y a quelques détails à prendre en compte. Survoler la Terre entière (et à l’échelle 1:1) ce n’est pas donné à tout le monde et ce n’est pas sans condition. Ainsi, il faudra prévoir plus de 100Go d’espace sur le disque dur de votre Xbox Series X ou Series S (bon courage), pour pouvoir réaliser votre premier vol. Comptez plus de 130Go avec les mises à jour et les extensions « Monde » gratuites.

Une fois cette douloureuse étape franchie pour votre disque dur et pour certaines connexions, vous allez pouvoir vous lancer dans votre carrière de pilote. Et l’aventure risque d’être belle.

L’art de devenir pilote

Microsoft Flight Simulator - Volitge Golden Gate

© Presse-citron.net / Volitge Golden Gate

Pour ceux qui ne connaissent pas la licence Microsoft Flight Simulator (lancée en 1979 avec FS1 Flight Simulator pour l’Apple II), il s’agit d’une simulation de vol très poussée. Elle permet de prendre les commandes d’une multitude d’avions aux styles de pilotages plus ou moins différents.

Ainsi, comme avec toutes les simulations, le jeu n’est pas simple ni accessible à tous. De nombreux joueurs ont pu être surpris l’année dernière au moment de la sortie du titre sur PC, avec pas mal de pilotes en herbes qui n’arrivaient même pas à réaliser leur premier décollage.

Microsoft Flight Simulator - Vol cockpit Bora-Bora

© Presse-citron.net / Vol cockpit Bora-Bora

Pour sa sortie sur Xbox Series X/S, Microsoft Flight Simulator a eu le droit à une optimisation avec un gameplay adapté et de nombreuses options permettant d’aider les joueurs à prendre le jeu en main.

On peut vulgairement considérer que les avions vont se piloter « à la GTA » dans cette version console à la manette. Vous envoyez les gaz avec la touche A et vous ralentissez avec la touche B. Vous pouvez diriger l’appareil et virer de droite à gauche avec le joystick gauche. Pour gouverner l’avion, il suffit de se servir des gâchettes RT et RB. Il sera possible de passer en mode cockpit avec le bouton « select ». Une fois au sol, après avoir atterri, vous pouvez manœuvrer de la même manière. Pour arrêter l’appareil, il suffira de maintenir la touche X enfoncée.

Les équipes d’Asobo ont fait du joli travail pour rendre le maniement des avions agréable à la manette. Bien entendu, il est possible de brancher un joystick qui permettra de piloter avec beaucoup plus de précisions et prendre un maximum de plaisir. Mais pour ceux qui ne souhaitent pas investir, vous pouvez être rassurés, le jeu est tout aussi agréable à la manette.

Options Assistance Pilotage

© Presse-citron.net

Pour rendre le pilotage plus agréable, ou vous fixer quelques défis, vous pouvez pousser le réalisme avec les nombreuses options d’assistance. Par défaut, les paramètres sont positionnés sur « aide complète » avec toutes les différentes options en « facile ». Le jeu sera donc très assisté, l’IA pourra même prendre le contrôle de votre appareil en cas de difficulté majeure et il sera possible de jouer sans se soucier de quoi que ce soit. Il faudra surveiller votre vitesse, votre altitude et toutes les différentes options, mais le titre restera très accessible.

Pour les joueurs expérimentés ou ceux qui souhaitent simplement se fixer quelques défis, vous allez pouvoir choisir avec les aides-intermédiaires ou les aides difficiles (donc aucune aide). Il est également possible de personnaliser toutes les aides pour avoir votre propre configuration et prendre un maximum de plaisir.

Tutoriel Microsoft Flight Simulator Xbox

© Presse-citron / Leçon de pilotage : atterrissage

Une fois les options configurées, il sera enfin venu le temps de prendre votre envol et découvrir les nombreuses leçons de la « Flight School » pour commencer votre carrière de pilote. Rassurez-vous, les formations ne sont pas obligatoires et vous pouvez directement faire le grand saut.

Pour ceux qui sont intéressés, vous avez quatre formations de vol :

  • Rudiment du pilotage, qui vous proposera de découvrir l’avion, le cockpit, les différents outils pour réaliser un bon vol.
  • Décollage et atterrissage, comme l’indique son nom, cette formation vous formera à prendre votre envol et réaliser des atterrissages normaux ou d’urgences.
  • Vol à vue, qui vous permettra de vous repérer dans l’espace, adopter une bonne conduite, etc…
  • Avion de ligne. Avec cette dernière formation, vous allez apprendre à piloter les longs courriers qui vous seront utiles si vous voulez vous lancer dans une Paris-Los Angeles en onze heures !

Chaque formation comporte entre deux et huit leçons et vous permettront de connaitre les bases pour prendre un bon envol.

Voler pour le plaisir… Et plus !

Microsoft Flight Simulator - Vol Lake Powell

© Presse-citron.net / Vol au-dessus du Lake Powell (USA)

Microsoft Flight Simulator 2020 propose plusieurs modes de jeux sur Xbox Series X/S. Le premier mode sera « Vol de découverte ». Le jeu vous propose par défaut de survoler les plus beaux endroits du monde. De la ville de New York, en passant par les îles de Bora-Bora ou encore les pyramides en Égypte, ce mode de jeu vous propose de faire un vol préconfiguré.

Menu Microsoft Flight Simulator Xbox

© Presse-citron.net

Vous disposez ensuite de « la carte du monde ». Vous pouvez vous déplacer librement sur le globe et choisir quel endroit survoler. Vous allez pouvoir définir un point de départ, un point d’arrivée (qui n’est pas obligatoire), paramétrer la météo, l’heure de votre vol, etc…

Mode de jeu Microsoft Flight Simulator Xbox

© Presse-citron.net

Le troisième mode sera l’école de vol avec « Formation de vol ». Comme nous avons pu le détailler un peu plus haut, il s’agit des différentes leçons pour apprendre à piloter les avions du jeu.

Et enfin, vous allez avoir les « Parties ». Ici, vous allez pouvoir opter pour un vol de découverte, une leçon de la Flight School, ou participer à différents challenges comme « les défis d’atterrissage » en faisant face à des conditions difficiles. Ou encore aux « Voyages en avion de brousse » qui consistent à mettre à l’épreuve vos talents de navigateurs avec des vols préconfigurés sur de longues distances.

Garage Flight Sim'

© Presse-citron.net

Concernant le hangar, Microsoft Flight Simulator 2020 sur Xbox Series X/S propose 31 avions à piloter. Des petits coucous, aux ULM en passant par les jets ou les avions de ligne, vous aurez l’embarras du choix. L’ensemble des avions disposent de plusieurs livrées (couleurs) ou encore de différents cockpits très détaillés -. Il est également possible d’acheter de nouveaux avions et de nouvelles livrées dans la boutique officielle du jeu sur le Xbox Store.

Découvrez la beauté du monde avec Microsoft Flight Simulator

Microsoft Flight Simulator - Vue Cockpit Colorado

© Presse-citron.net / Microsoft Flight Simulator – Vue Cockpit Colorado

Pour le moment, Asobo Studio rend une belle copie quasiment parfaite concernant le contenu de son jeu. Mais qu’en est-il du rendu graphique ? Depuis son annonce, le jeu émerveille par l’intermédiaire de ses trailers. Des millions de joueurs à travers le monde rêvent de prendre leur envol grâce à un rendu photo-réaliste impressionnant. L’an dernier, Microsoft Flight Simulator 2020 a relevé le défi sur PC en proposant un rendu aussi beau que dans les vidéos promotionnelles. Qu’en est-il des versions Xbox Series X/S ?

L’objectif est une nouvelle fois réussi et c’est même assez impressionnant d’avoir un jeu aussi dense (la Terre entière à l’échelle réelle) tout en étant aussi beau sur Xbox Series X/S. Asobo rend un bel hommage à la licence pour sa grande première sur consoles de salon. Cependant, tout le monde ne sera pas logé à la même enseigne du côté des graphismes.

Options graphique Microsoft Flight Simulator 2020 Xbox

© Presse-citron.net

Par défaut, le jeu sera beau sans être incroyable. Les fonctionnalités en ligne seront désactivées et vous ne bénéficierez pas des technologies permettant à Asobo de faire un jeu photo-réaliste. En effet, pour avoir le droit au meilleur rendu visuel, le studio bordelais va s’aider du Cloud pour streamer le monde à partir des données Bing (service de cartographie). Pour sublimer le tout, Asobo utilise également la photogrammétrie, un système permettant de scanner les reliefs pour reproduire les environnements à l’aide des images satellites, mais aussi de nombreux bâtiments en 3D.

Microsoft Flight Simulator - Survol Ardèche

© Presse-citron.net / Survol Ardèche

Si ces options graphiques sont activées, votre jeu sera vraiment beau et vous allez découvrir de somptueux panoramas. Le problème, c’est qu’il faut absolument avoir un accès internet en illimité (éviter les box 4G) et avoir une bonne connexion pour streamer la map du jeu sans bugs. Ainsi, tout le monde ne pourra pas se le permettre.

Si ces options ne sont pas activées, le jeu restera beau, mais beaucoup moins détaillé. C’est un peu frustrant, mais vous aurez tout de même le plaisir de pouvoir découvrir de beaux panoramas. Hélas, Asobo n’a pas d’autres choix que de passer par ce procédé. Si la map du jeu n’était pas générée par le Cloud, il faudrait plus de 1,7 million de DVD pour la faire tenir en intégralité dans le jeu.

Voici quelques photos comparatives avec les deux modes activés et désactivés. On peut voir que la différence se fait surtout ressentir en dehors des grandes villes où il y a beaucoup moins de végétation.

Paris - Basilique du Sacré Coeur (sans les options graphique)

Presse-citron.net / Paris – Basilique du Sacré Coeur (sans les options graphique)

Paris - Basilique du Sacré Coeur (avec les options graphique)

© Presse-citron.net / Paris – Basilique du Sacré Coeur (avec les options graphique)

Observatoire Los Angeles (sans les options graphique)

© Presse-citron.net / Observatoire Los Angeles (sans les options graphique)

Observatoire Los Angeles (avec les options graphique)

© Presse-citron.net / Observatoire Los Angeles (avec les options graphique)

Région de Montélimar - Drôme (sans les options graphique)

© Presse-citron.net / Région de Montélimar – Drôme (sans les options graphique)

Région de Montélimar - Drôme (avec les options graphique)

© Presse-citron.net / Région de Montélimar – Drôme (avec les options graphique)

Ranch de Neverland (sans les options graphique)

© Presse-citron.net / Ranch de Neverland (sans les options graphique)

Ranch de Neverland (avec les options graphique)

© Presse-citron.net / Ranch de Neverland (avec les options graphique)

îles de Bora-Bora (sans les options graphique)

© Presse-citron.net / îles de Bora-Bora (sans les options graphique)

Îles de Bora-Bora (avec les options graphique)

© Presse-citron.net / Îles de Bora-Bora (avec les options graphique)

Alès - Gard (sans les options graphique)

Presse-citron.net / Alès – Gard (sans les options graphique)

Alès - Gard (avec les options graphique)

© Presse-citron.net / Alès – Gard (avec les options graphique)

Grâce aux fonctionnalités en ligne, vous allez pouvoir également activer les conditions en temps réel (pour la météo et le trafic aérien). Il sera aussi possible de jouer en ligne et voler avec vos amis pour des moments inoubliables.

Microsoft Flight Simulator : Le voyage ultime sur Xbox ?

Microsoft Flight Simulator - Survol Grand Canyon

© Presse-citron.net / Survol Grand Canyon

Que dire de ce Microsoft Flight Simulator sur Xbox Series X/S ? Une vraie simulation, technique, tout en restant accessible à de nombreux joueurs. Complet, permettant de s’amuser avec de nombreux défis ou de voler juste pour le plaisir, pour se détendre avec de sublimes musiques qui accompagnent vos voyages et qui rend ces derniers si poétiques.

Le jeu est idéal pour découvrir la beauté de notre monde sans bouger de chez vous. Il s’agit d’un bol d’air frais, une vraie claque next-gen que l’on attend depuis longtemps qui ne laisse personne indifférent. Seul ou à plusieurs avec vos amis en ligne, de longues heures de vol et d’explorations s’offrent à vous. Cerise sur le gâteau, le jeu est disponible dès sa sortie dans le Xbox Game Pass.

Qu’attendez-vous pour prendre votre envol ?

acheter microsoft flight simulator 2020

Microsoft Flight Simulator

69,99€
9.5

Note Globale

9.5/10

On aime

  • Technique, tout en restant accessible à de nombreux joueurs
  • Graphiquement incroyable (avec les options graphiques par le Cloud)
  • De sublimes musiques qui accompagnent nos voyages
  • Les conditions en temps réelles
  • Les détails des avions et des cockpits

On aime moins

  • Pas de missions scénarisées
  • Certains risquent d'être vite lassés
  • Une bonne connexion pour bénéficier des graphismes "photo-réalistes"
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Les meilleurs forfaits

Les tests