Suivez-nous

Tests

Test Galaxy Tab A8 : faut-il craquer pour la tablette à petit prix de Samsung ? 

Disponible à partir de 219 euros, c’est actuellement une des tablettes les plus abordables du marché. Ce tarif ne se fait pourtant pas sans concessions. Du coup, à quoi s’attendre si on investit dans la Galaxy Tab A8 de Samsung ?

Publié le

 
© Presse Citron

Sans conteste le meilleur fabricant de tablettes Android premium, Samsung a plus de peine à imposer son hégémonie sur un secteur entrée de gamme, où la concurrence est plus féroce que jamais. Conséquence cocasse de la crise sanitaire, le marché des tablettes est reparti à la hausse depuis début 2021, ce qui a eu pour effet d’aiguiser à nouveau les appétits.

Pour preuves : Lenovo Tab FHD M10 Plus (2nd génération), Lenovo Tab 8 HD, Amazon Fire HD 10 (2021), Realme Pad, Nokia T20… Pour ne citer qu’elles. Dorénavant, si l’on souhaite s’offrir une tablette pour moins de 300 euros, on a plutôt l’embarras du choix, d’où l’importance de faire le bon.

À ce prix, ces tablettes doivent faire des concessions par rapport à leurs homologues milieu et haut de gamme. Pour ne pas se tromper, il convient donc de bien faire coïncider ses attentes en matière d’usages avec la réalité technologique de ces ardoises. Alors, quels sont les arguments que possèdent la Samsung Tab A8 pour nous séduire ? La réponse dans ce test complet.

Prix et disponibilité de la Galaxy Tab A8

La Galaxy Tab A8 est d’ores et déjà disponible au prix de 219 euros. Elle se décline en trois coloris (Anthracite, Argent, Rose) et en versions WiFi ou 4G.

Samsung propose trois capacités de stockage : 32, 64 et 128 Go.

Oui, pour le savoir-faire de Samsung en matière de design

En la matière, et ce quelque soit le prix, Samsung nous a très rarement déçus. Avec sa robe en aluminium brossé « unibody », très agréable au toucher, la Tab 8 bénéficie d’une conception soignée. Son design anguleux et sa finesse (6,9 mm) lui confèrent même une allure plutôt premium.

Les finitions sont bonnes et l’ensemble dégage une réelle impression de solidité. Grâce à des dimensions équilibrées et un poids contenu (246,8 x 161,9 mm pour 508g), elle est également facilement manipulable et très agréable en main que ce soit en mode portrait ou paysage.

Classique, mais complète, la connectique propose des touches bien positionnées et atteignables sans avoir besoin de jouer au contorsionniste. En mode paysage, on retrouve les boutons de volumes et de verrouillage sur le haut.

Sur la tranche inférieure, un emplacement microSD permet d’étendre la mémoire jusqu’à 1 To, ce qui est une excellente nouvelle sur laquelle nous reviendrons plus tard. Sur le côté droit, une prise USB-C et une sortie jack 3,5 mm viennent compléter le tableau. Même à ce prix, Samsung sait rester consciencieux et livre un produit sobre, sérieux et élégant.

Oui pour son écran , non pour sa calibration 

Voilà un domaine qui nous a clairement laissés perplexe. Avec sa dalle LCD de 10,5 pouces Full HD+ (1920 x 1200 pixels) au format 16:10, le Tab A8 n’a pas à rougir. Elle propose un bon écran pour son prix et un format malin qui permet de conjuguer une bonne expérience visuelle avec une excellente maniabilité.

Sans nous éblouir au point de porter des lunettes de soleil, la luminosité est convenable, mais ne permet pas pour autant de l’utiliser au soleil.

Situés par pairs sur les tranches supérieures et inférieures, les quatres haut-parleurs délivrent un son relativement équilibré. Que ce soit sur une vidéo ou pour de la musique, la puissance est au rendez-vous et la distorsion relativement faible, ce qui est rare sur ce segment.

Les plus tatillons pourraient lui reprocher ses bords d’environ 1 cm, cela nous a pas plus gêné que cela. D’autres pourraient chipoter sur son taux de rafraîchissement bloqué à 60 Hz, encore une fois rien de choquant selon nous. Alors où est donc le problème ?

Dès le lancement d’une vidéo sur YouTube, on remarque immédiatement que la colorimétrie est plutôt froide. Les goûts et les couleurs ne doivent pas se discuter ? Ici, pas vraiment. Bien que des couleurs trop saturées puissent ne pas plaire à tout le monde, la Tab A8 propose un rendu peu naturel.

Par « froid », il convient de comprendre ici presque pâle. Cette impression ne se ressent pas pour toutes les activités multimédias, mais plutôt sur certains contenus vidéos, et pas tous heureusement.

Qu’un produit soit mal calibré en sortie d’usine cela arrive, il suffit alors de faire un tour dans les réglages de l’appareil. Sauf que comme pour sa Tab 7, Samsung a (encore) eu la mauvaise idée de ne proposer qu’un seul mode d’affichage dans les options. Il faudra donc s’en contenter et s’y habituer. Et pour les amateurs de couleurs criardes, il faudra passer son chemin.

Oui, pour ses performances

En voilà, un choix étonnant. Pour ne pas faire grimper trop rapidement la facture, les constructeurs ont pour habitude de se tourner vers MediaTek pour se fournir en SoC entrée de gamme. Ici, Samsung sort de son chapeau une puce  du chinois Unisoc, la Tiger T618 gravé en 12 nm.

Epaulé par un GPU Mali G52 MP2, 4 Go de RAM et 128 Go de mémoire, notre modèle de test nous a proposé pendant plusieurs semaines une expérience globalement fluide. Pour une utilisation purement multimédias (réseaux sociaux, navigation, streaming vidéo et musicale, consultation de photo ou de mail, jeu 2D), la Tab A8 est parée pour vous accompagner.

Nous avons remarqué de légers ralentissements lorsque nous gardions de nombreux onglets ouverts simultanément et une dizaine de tâches en arrière-plan, mais rien de scandaleux. Un petit tour de ménage et elle retrouvait sa superbe.

Bien qu’elle ne se destine pas au jeu 3D, elle a su faire tourner quelques licences sans imploser pour autant. Pour cela, il faudra bien évidemment faire de drastiques concessions graphiques et l’utiliser en mono-tâche.

À noter que la Tab A8 ne reste pas toujours de glace, au bout de plus de deux heures de Netflix, elle a commencé légèrement à chauffer, mais cette montée en température s’est bien répartie sur l’ensemble du châssis. Du coup, rassurez-vous, aucun risque de brûlures au second degré, même après une nuit de binge watching.

Finalement, la Tab A8 se situe dans la moyenne, elle ne surclasse pas ses concurrentes directes, mais ne fait pas moins bien qu’elles. Nous regrettons peut-être un petit manque d’ambition du constructeur sud-coréen sur ce sujet.

Oui pour son autonomie, un grand non pour sa recharge 

Avec une batterie de 7 040 mAh, cette ardoise ne vous décevra pas en matière d’endurance. Avec une utilisation d’environ trois heures par jour, le matin et le soir, elle a tenu facilement une semaine. Lors d’un weekend pluvieux où le streaming vidéo (environ 7h en tout) et le jeu 2D (des bonnes sessions de Evoland 2) furent nos principales activités, la Tab A8 a tenu le choc. Du coup, il est facile d’en conclure qu’elle sera particulièrement utile en voyage pour passer le temps lors de longs trajets en train ou en avion.

Par contre, Samsung la joue vraiment petit bras en ne fournissant avec sa tablette qu’un chargeur de 7,5 W ! Résultat, pour lui faire reprendre des forces de 0 à 80%, nous avons mis plus de trois heures et demie. Ce n’est pas mauvais, c’est pire : la Tab 8 se classe du coup bonne dernière face à ses rivales.

Pour pousser l’ironie de la situation encore un peu plus loin, sachez que la tablette est compatible avec les charges de 15W. Si vous possédez déjà un tel accessoire à la maison tant mieux, cela pourrait faire baisser presque de moitié son temps de recharge. Sinon, il faudra passer à la caisse…

Oui pour son prix, mais sous certaines conditions

En préambule, nous précisions bien « à partir de ». En effet, Samsung a  décliné sa Tab A8 en 5 configurations différentes. Chacun d’entre elles ne se différenciant que sur son stockage et sa connectivité.

La Tab 8 existe donc en version Wi-Fi 32, 64 et 128 Go à respectivement à 219, 249 et 299 euros. Ainsi qu’en version 4G 32 et 128 Go à 269 et 349 euros.

Laquelle choisir ? Sans hésiter, nous optons pour l’option la plus abordable. Tout d’abord parce que la tablette dispose d’un port microSD. Quand on sait qu’une carte de 128 Go avoisine la quinzaine d’euros sur la plupart des sites e-commerce, le calcul est rapidement fait.

Ensuite, car selon nous la 4G serait superficielle sur ce produit. La Tab 8 est une bonne tablette multimédia d’appoint sédentaire. Pour tout le reste, c’est niet. La bureautique ne dépassera pas la simple consultation d’emails, les créatifs se sentiront vite à l’étroit par sa puissance contenue et les accros aux couleurs chatoyantes seront déçus par son écran « froid » sur certains contenus.

Bien que maniable et facilement transportable, nous apprécions beaucoup moins ses qualités en mode nomade. En extérieur sa luminosité ne fait pas de miracle et surtout sa charge trop lente impose un minimum d’organisation en matière de gestion de la batterie.

Notre avis sur la tablette Samsung Tab A8

À 219 euros, la Tab A8 est une bonne affaire pour un étudiant ou une famille à la recherche d’une ardoise taillée pour le multimédia. Si votre dévolu se jette sur une configuration avoisinant ou dépassant les 300 euros , nous vous conseillons de regarder si la concurrence n’a pas mieux à vous offrir.

Dans tous les cas, la Tab A8 est utile pour regarder une vidéo de recette en cuisine, pour profiter d’une série ou faire un live-tweet affalé sur son canapé, pour mettre un peu de musique dans la salle de bain ou encore pour lire les notes SoFoot du dernier match de Ligue des champions avant de dormir.

Parfois, elle peut prendre un peu l’air, par exemple pour un trajet en train, on peut s’en servir en partage de connexion ou pour du jeu 2D ou encore lors d’un weekend si on ne souhaite pas prendre son ordinateur. En somme, c’est une  jolie compagne récréative et abordable.

Galaxy Tab A8

219€
7.8

Design et ergonomie

8.5/10

Ecran

7.5/10

Performances et audio

8.0/10

Autonomie et recharge

7.0/10

Rapport techno-prix

8.0/10

On aime

  • Un design soigné
  • Des performances satisfaisantes
  • Une partie audio convenable
  • Une autonomie solide
  • Une bonne affaire pour 249€

On aime moins

  • Un écran qui ne plaira pas à tout le monde
  • Une recharge beaucoup trop lente
  • Un capteur photo dorsale anectotique
  • Des déclinaisons 4G inutiles
3 Commentaires

3 Commentaires

  1. Le conte

    1 mai 2022 à 7 h 50 min

    Design et ergonomie

    8.5

    Ecran

    8.5

    Performances et audio

    7.5

    Autonomie et recharge

    6.5

    Rapport techno-prix

    8

    Gros problème avec la carte wifi qui a des problèmes de portée. Elle se deconnecte de la box quand les autres périphériques restent connecté problème de portée .Il faut être proche de la source wifi.

  2. Omar

    1 mai 2022 à 10 h 51 min

    J’ai acheté cette tablette croyant faire une affaire mais j’en suis déçu étant malade je doit constamment la laisser branchée pour la batterie ensuite le wifi déconnecte tout seul la couleur et vraiment pas belle du tout j’avais un iPad et je le regrette j’ai due m’en séparer de la tablette Samsung maintenant j’attends de pouvoir me racheter un iPad (ces pas demain la veille)

  3. gg

    5 juillet 2022 à 16 h 21 min

    j ai acheté cette tablette en fevrier 2022 elle st tomnbé en panne le 15 juin 2022 et toujours pas reparé en attente des .pieces .
    tres deçu de mon achat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *