Suivez-nous

Gaming

Test GTA The Trilogy The definitive Edition : faut-il craquer pour la compilation de Rockstar ?

Alors, verdict ? Est-ce que nous sommes séduits par cette fameuse compilation GTA The Trilogy The Definitive Edition ?

Publié le

 
Test GTA The Trilogy The Definitive Edition : Faut-il craquer ?
© Presse-citron.net

Il y a 20 ans, le monde découvrait Rockstar Games et DMA Design avec la sortie de Grand Theft Auto III. C’est un titre révolutionnaire qui a marqué et changé l’industrie du jeu vidéo à jamais. En 2002 et 2004, GTA Vice City et GTA San Andreas sont parvenus à enfoncer le clou pour hisser Rockstar au panthéon des meilleurs studios de jeux vidéo.

Pour célébrer cet anniversaire important, la firme étoilée propose depuis cette semaine une compilation regroupant GTA III, Vice City et San Andreas avec un joli lifting en 4K/60FPS (sur PC, PS5 et Xbox Series X). Trois titres cultes qui se refont une beauté grâce au moteur Unreal Engine 4 qui vient remplacer le moteur graphique de l’époque qui avait réussi à faire voyager tant de joueurs sur PS2, Xbox et PC. La magie est-elle toujours présente 20 ans plus tard ? Réponse tout de suite.

Acheter GTA The Trilogy (tous supports)

À PROPOS DE NOTRE TEST

Le test qui va suivre concerne uniquement les versions PS5 et Xbox Series X de GTA The Trilogy The Definitive Edition. Nous n’avons pas pu tester pour le moment les versions PS4/Xbox One ni la version Switch.
Les points positifs et les points négatifs abordés dans ce test ne concernent donc pas les versions PC, PS4, Xbox One et Switch de GTA III, GTA Vice City et GTA San Andreas The Definitive Edition.

Faut-il craquer pour GTA The Trilogy – The Definitive Edition ?

Oui pour le passage sur Unreal Engine 4

En 2001, 2002 et 2004, Rockstar Games proposait une trilogie qui allait marquer l’industrie du jeu vidéo. Avec GTA III, Vice City, San Andreas, Rockstar avait trois titres mythiques qui allaient offrir aux joueurs une liberté sans précédent dans un jeu vidéo. Avec Grand Theft Auto, il était possible de tout faire, même les choses les plus horribles comme braquer des gens, voler des voitures et écraser des passants avec.

À l’époque, Rockstar utilise le moteur RenderWare de Criterion Games pour développer ses jeux. 20 ans plus tard, les trois hits se paient une seconde jeunesse grâce à l’Unreal Engine 4. Il faudrait être de mauvaise foi pour ne pas saluer le joli travail effectué par Grove Street Games (les développeurs de cette compilation).

Test GTA The Trilogy The Definitive Edition

© Presse-citron.net

Il faut bien garder en tête que nous sommes ici sur des remasters et non des remakes. Il est assez bluffant de voir que Rockstar ne s’est pas contenté d’un lifting en 4K. Au lieu de cela, le passage sous Unreal Engine 4 nous permet d’avoir un nouveau moteur graphique bien plus joli et surtout bien plus détaillé et performant. Nous disposons d’un système d’éclairage entièrement repensé avec des ombres améliorées. Cela apporte un plus en termes de finitions.

Les conditions météorologiques et les reflets ont eux aussi été améliorés. Sur les véhicules, ou sur le sol lorsqu’il pleut, on peut remarquer que les reflets sont plus prononcés et plus réalistes. C’est vraiment très joli.

Test GTA The Trilogy The Definitive Edition

© Presse-citron.net

Avec GTA The Trilogy The Definitive Edition, nous avons le droit à une série d’améliorations concernant les environnements. C’est sur ce point que les jeux parviennent le plus à nous bluffer. Nous avons l’impression de redécouvrir GTA San Andreas quand nous quittons la ville pour nous enfoncer dans les forêts autour de Los Santos ou San Fierro. C’est vraiment un plaisir. Il en est de même avec Vice City et ses palmiers qui sont extrêmement bien détaillés. Sur ce domaine, GTA III peine à séduire avec son manque de végétation. Fort heureusement, l’ensemble des bâtiments, des objets et des véhicules ont subi une mise à niveau avec de nouvelles textures en HD. Et sur ce point, le résultat est visible sur les trois jeux.

Test GTA The Trilogy The Definitive Edition

© Presse-citron.net

Les distances d’affichages ont été améliorées et nous avons plus d’éléments à l’écran. Malheureusement, les jeux souffrent d’un petit souci avec quelques éléments qui apparaissent au dernier moment sur notre écran. Mais le principal changement qui continue de nous perturber concerne les modèles 3D des personnages qui ne sont pas toujours très réussis.

Concernant la résolution, GTA The Trilogy The Definitive Edition s’affiche en 4K et 60FPS sur PC, PS5 et Xbox Series X pour un rendu parfait. Le titre est compatible en 2K et 60FPS sur Xbox Series S. Possibilité de jouer en 1080p et 30FPS sur Xbox One et PS4. Enfin, sur Switch, les joueurs seront bridés en 720p et 30FPS (en mode portable) et en 1080p et 30FPS (en mode docké).

Oui pour les améliorations de gameplay

Test GTA The Trilogy

© Presse-citron.net

En plus des améliorations graphiques, Rockstar et Grove Street Games ont apporté de nouvelles fonctionnalités de gameplay aux trois jeux grâce à cette trilogie. Nous retrouvons une configuration de manette semblable à celle de GTA V avec la possibilité d’accélérer et de freiner avec les gâchettes. Il en est de même pour viser et tirer. Pour faire simple, vous disposez des mêmes touches que GTA V dans GTA III, Vice City et San Andreas. Mais n’ayez crainte, pour les plus nostalgiques d’entre vous, il sera toujours possible de revenir aux configurations de l’époque.

Test GTA The Trilogy The Definitive Edition

© Presse-citron.net

Vous pouvez désormais choisir votre radio, ainsi que vos armes comme dans GTA V. En appuyant sur les touches directionnelles, vous aurez une roue de sélection des stations de radios (quand vous êtes dans un véhicule) et une roue de sélection des armes lorsque vous êtes à pieds. C’est bien plus pratique et esthétique.

Test GTA The Trilogy The Definitive Edition

© Presse-citron.net

Toujours concernant les changements de gameplay, GTA The Trilogy The Definitive Edition bénéficie d’un nouveau système de visée. Ce dernier est inspiré de la visée que nous avons pu avoir dans GTA IV et GTA V, en moins efficace. C’est mieux que le système de tir dans les jeux originaux, mais cela reste perfectible et pas vraiment précis.

Test GTA The Trilogy The Definitive Edition

© Presse-citron.net

En revanche, il ne faudra pas vous attendre à un bouleversement concernant le gameplay. Oui, Rockstar a apporté quelques améliorations, mais globalement, nous gardons le même gameplay qu’en 2001, 2002 et 2004. Ainsi, certains joueurs seront perturbés par la rigidité des personnages. Mais aussi par la conduite très arcade, ou par certaines actions (comme lorsque vous écrasez des PNJ) qui font encore très « old-school » et qui contrastent beaucoup avec le lifting graphique qui se veut plus moderne. On regrette le manque de nouvelles améliorations dans GTA III et Vice City comme la possibilité de nager par exemple. Vous ne pouvez toujours pas vous mettre à couvert et les motos sont encore absentes à Liberty City.

On aurait également aimé que la PS5 puisse bénéficier d’une optimisation avec la DualSense pour les gâchettes adaptatives et les retours haptiques.

Oui pour la nostalgie

Test GTA The Trilogy The Definitive Edition

© Presse-citron.net

On ne va pas se mentir, cette trilogie reste un excellent moyen de replonger dans vos souvenirs si vous avez connu GTA III, Vice City et San Andreas à l’époque. Rockstar Games a souhaité conserver l’âme et l’ambiance de ses titres et c’est réussi. Cela fait clairement quelque chose lorsque la première cinématique s’achève et que vous vous lancez pour la première fois dans Liberty City, Vice City ou Los Santos. Vous allez vous remémorer la première visite dans votre planque avec 8-Ball et la prise de contact avec Luigi dans GTA III.

Vous allez aussi vous souvenir de ce court chemin entre le bureau de Ken Rosenberg et l’hôtel d’Ocean View dans Vice City. Quand vous allez vous rendre au port de Vice City pour récupérer la Cheetah et rouler, la musique à fond, au bord de la plage pour passer la soirée au Malibu Club.

Et il en sera de même avec CJ, lorsque vous allez prendre votre BMX et découvrir Grove Street. Vous allez vous souvenir de nombreux moments quand vous allez vous rendre dans les forêts près de Los Santos, au Mont Chiliad. Préparez-vous à ressentir la nostalgie quand vous allez rouler sur le Grant Bridge de San Fiero ou dans le désert de Las Venturas. Oui, la nostalgie est bien présente et elle parviendra à toucher tous les joueurs ayant passé des heures entières sur les titres originaux.

Non pour les bugs

Test GTA The Trilogy The Definitive Edition

© Presse-citron.net

Hélas, cette compilation n’est pas parfaite. Bien que cela ne soit pas catastrophique (surtout après l’installation du patch day one), GTA The Trilogy The Definitive Edition propose quelques petits bugs, problèmes d’affichages et de textures. Là encore, ce n’est pas dramatique, mais les bugs sont tout de même présents. Autant dire que c’est assez regrettable sur une remasterisation de titres qui ont dépassé ou qui approchent de leurs 20 ans.

Entre les objets qui peuvent parfois popper au dernier moment ou les problèmes de textures avec notre personnage qui va passer à travers des murs ou le sol, cela avait de quoi nous faire sourire il y a 20 ans. Mais cela nous dérange un peu en 2021. Fort heureusement, ces bugs sont mineurs et ne gâchent pas l’expérience. En plus de dix heures de jeu (après la mise à jour day one), nous n’avons pas rencontré de gros problèmes.

Non pour le prix

Test GTA The Trilogy The Definitive Edition

© Presse-citron.net

Enfin, le principal problème de cette trilogie, c’est son prix. Vendue 59,99€ sur l’ensemble des supports, GTA The Trilogy The Definitive Edition ne vaut clairement pas ce prix-là. Il est certain que les équipes de Grove Street Games ont réalisé du très bon travail et que la qualité des jeux est largement à la hauteur. Cependant, nous restons tout de même sur un remaster et non un remake avec un gameplay ainsi que de nombreuses options qui restent inchangées depuis 2001. Quand on voit que des remakes comme Crash Bandicoot et Spyro proposent trois jeux entièrement refaits pour 39,99€, autant vous dire que cela fait grincer des dents. Dommage.

Mon avis sur GTA The Trilogy The Definitive Edition

Test GTA The Trilogy The Definitive Edition

© Presse-citron.net

Très joli, toujours aussi conséquent en termes de contenu, avec quelques améliorations de gameplay qui sont les bienvenues et une nouvelle configuration de manettes pour jouer exactement comme dans GTA V. Voilà ce qui vous attend principalement avec GTA The Trilogy The Definitive Edition. Préparez-vous à plonger dans vos souvenirs et prendre un grand bol de nostalgie en découvrant ou redécouvrant ces titres cultes.

Si l’on prend bien en compte le fait que nous sommes en face d’un remaster (et non d’un remake) cette compilation réunissant GTA III, Vice City et San Andreas réussit quasiment un sans-faute. Il s’agit-là d’un très bel hommage qui parviendra à séduire et satisfaire les fans de la première heure et permettra même à des joueurs plus jeunes de découvrir ces grands classiques. Finalement, la seule grosse déception concerne le prix bien trop élevé de cette compilation.

Acheter GTA The Trilogy (tous supports)

GTA The Trilogy The Definitive Edition

59,99€
7.5

Notre avis

7.5/10

On aime

  • Pour un remaster, c'est très beau
  • La configuration de manette avec le style GTA V
  • Les quelques améliorations de gameplay sont efficaces (roue d’armes, radio, contrôles à la GTA V…)
  • La bande-son toujours au top, les effets sonores conservés pour encore plus de nostalgie !
  • La 4K et les 60FPS, un régal (quand c'est constant)

On aime moins

  • Le prix absurde
  • Quelques petits bugs (popping, 60FPS non constant...)
  • Le nouveau système de visée n'est pas incroyable
  • On regrette qu’il n’y ait pas d’amélioration de gameplay plus poussée (la nage dans GTA III et Vice City, possibilité de se mettre à couvert…)
5 Commentaires

5 Commentaires

  1. Kara

    11 novembre 2021 à 21 h 22 min

    Perso je trouve que 3 gta ( même vieux ) pour 60 balles c’est loin d’être une arnaque , (les rajeunir n’a pas été gratuit à mon avis ).

  2. Mio

    11 novembre 2021 à 23 h 54 min

    Notre avis

    9.5

    Les gens veulent tout et se plaignent pour un rien … ils ne se rendent pas compte que même un “remaster” (surtout ces 3 monde là!) nécessite beaucoup de travail.
    Sachant que la version “portage” simple était à 35€, je trouve 60€ pour ces 3 jeux remasterisés n’est, à mon sens, pas un prix excessif.

    • Mio

      15 novembre 2021 à 12 h 06 min

      Notre avis

      0.5

      Modification de mon avis: après l’euphorie, je dois avouer, objectivement, que ce “remaster” n’est pas du tout à la hauteur de mes attentes. J’avais laissé un avis rempli de tolérance suite à l’essai rapide de Vice City où le coté “cartoon” choquait moins (même si je n’adhère pas du tout) mais alors pour GTA 3 par exemple c’est tout simplement incompréhensible. En effet, l’ambiance originale du jeu et l’atmosphère ont disparus ! Le côté sombre, relativement serieux (avec les moyens de l’époque ) ont laissé place à une sorte de caricature, une parodie graphique qui selon moi ne colle pas du tout avec le jeu. Pour moi, le flashy des couleurs rend le jeu sans âme.
      Et je ne parle même pas de l’optimisation qui est catastrophique.
      Je regrette la version “portage”.
      Le seul point positif est que cela m’a donné envie de ressortir ma ps2 pour jouer à la vraie trilogy, ce que j’ai fait finalement…
      Je me demande sérieusement si chez Rockstar ils étaient vraiment au courant du travail effectué par Grove street games…
      Je trouve que ce n’est pas sérieux tout ca.

  3. Ed

    12 novembre 2021 à 11 h 51 min

    Notre avis

    1

    Mais la nouvelle ne s’arrête pas là. Rockstar Games a programmé une maintenance depuis hier soir sans prévenir toute la communauté. Comment se fait-il qu’une société n’alerte pas ses clients d’une telle maintenance le jour-même de la sortie de la trilogie. Même si vous cherchez à les contacter, vous tomberez sur des robots.

    Voilà une bonne raison de ne pas acheter la trilogie et de se retrouver dans une situation insupportable face à une équipe qui fait un boulot dégueulasse, rendant indisponible toute une infrastructure pour une maintenance sans préavis.

    1. Manque de transparence.
    2. Manque de communication.
    3. Manque de responsabilité.

    À quoi ça sert de contacter Rockstar Games si c’est pour vous dire d’attendre que votre demande soit mis à jour après le rétablissement des serveurs ? À rien !

  4. Ed

    12 novembre 2021 à 17 h 41 min

    Notre avis

    0.5

    Je vous déconseille d’y jouer après que Rockstar a foutu la honte en pénalisant l’accès aux jeux via cette pourriture de Launcher, raison de plus de fuir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Les meilleurs forfaits

Les tests