Suivez-nous

Objets connectés

Test de la Honor Magic Watch 2 : bon rapport qualité/prix pour sportif

J’ai testé la nouvelle smartwatch de Huawei pendant 10 jours. Même si je reste sur ma faim avec quelques réserves côté fonctionnalités, j’en suis globalement ravi et je vous explique pourquoi dans cette évaluation.

Il y a

  

le

 
Honor Magic Watch 2 Special Edition
© Presse-citron

Mardi dernier, je me rendais à Londres sur invitation de Huawei pour une conférence à laquelle étaient invités une centaine de convives, à deux pieds de The Shard qui illuminait le ciel anglais à l’heure de l’événement. Aux côtés d’autres journalistes, nous avons pu découvrir une keynote où des salariés d’Honor (filiale du chinois) nous ont dévoilé la fiche technique et un storytelling complet à propos de leur prochain produit : la montre connectée Magic Watch 2.

Si celle-ci avait déjà été présentée quelques semaines plus tôt pour le marché asiatique, on ne connaissait toutefois pas encore son prix en France. C’est désormais chose faite : comptez 179 euros pour le modèle doté d’une diagonale de 42 mm, contre 20 de plus la version 46 mm. La seule différence visible entre les deux étant l’ajout d’une bordure graduée autour de l’écran de la plus chère… Dont je cherche toujours encore l’utilité, surtout que les chiffres gravés vont de 60 à 300 (de toute manière, pas de rétroéclairage au programme).

Design

J’allais dire : commençons par le moins important, la forme. Mais non : on ne parle pas aujourd’hui d’un smartphone, mais bel et bien d’une montre connectée. Et comme cet objet est censé être à mon poignet tous les jours… Je suis bien content d’avoir pu choisir le modèle qui me plaît le plus. Dans tous les cas, vous aurez droit à plusieurs bracelets, l’un en silicone et en noir, plus sobre, et l’autre en cuir, plus classe. Les deux font ressembler la Magic Watch 2 à une montre ordinaire et passe-partout : rien à redire à ce niveau-là. Les finitions sont même très belles, on se sent privilégié en les affichant autour de nous et elles se font remarquer.

Honor Magic Watch 2

© Presse-citron

D’ailleurs, durant de la conférence dans la capitale du Royaume-Uni, Honor a souhaité souligner cet aspect en particulier. On a ainsi pu découvrir la manière dont Juha Kosonen, en charge du design des objets connectés chez Huawei, a travaillé pour imaginer l’engin que l’on avait entre les mains. Et via ses explications, j’ai par exemple appris que certains matériaux de la structure unibody étaient polis à la main, et tout un tas d’autres détails inutiles, mais passionnants. Pour terminer, nous avons pu consulter son carnet de croquis, qui fait comprendre que l’on a pas entre les mains une énième smartwatch bien qu’au premier abord elle n’ait rien de différent avec la concurrence, mais bel et bien le résultat du projet d’un vrai artiste.

Enfin, sachez que plusieurs éditions spéciales du werable sont disponibles pour les plus exigeants. Elles proposent toutes un bracelet et une watchface unique, colorée et permettant de personnaliser un peu plus son apparence. Voici la liste des artistes qui ont été invités pour les réaliser :

  • Jacky Tsai
  • Wang DongLing
  • Giovvanni Ozzolo
  • George Greaves

On ne connaît pas encore les tarifs et la date de sortie de ces itérations, qui sont au nombre de sept. Et si vous voulez savoir comment travailler avec un des plus grands vendeurs de smartphones de la planète… Il suffit de quelques milliers d’abonnés sur Instagram. En effet, j’ai pu discuter avec George Greaves, qui venait de Bristol pour l’occasion. Freelance, il a été contacté directement par Huawei qui avait remarqué ses oeuvres sur le réseau social. En ce qui concerne les watchfaces, qui sont au nombre de 82 (seulement avec Android), elles sont issues d’un concours de talents organisé par la firme.

Fiche technique

Passons aux choses sérieuses : mais que contient donc la bête ? Et la réponse rapide (42 mm / 46 mm) :

  • Écran AMOLED de 1,39″ (326 ppi)
  • 41.8 mm x 41.8 mm x 9.3 mm / 45.9 mm x 45.9 mm x 10.7 mm
  • 29 g / 41 g
  • Processeur Huawei Kirin A1
  • Waterproof 5ATM
  • GPS, cardiofréquencemètre, gyroscope, accéléromètre, altimètre, baromètre
  • Microphone et haut-parleur
  • Batterie : 215 mAh / 455 mAh
  • Recharge sans fil
  • Bluetooth 5.1 Low Energy
  • 4 Go de stockage interne (dont 2 utilisés par l’OS…)
Honor Magic Watch 2

© Presse-citron

Fonctionnalités

Soyons clairs, cette montre se veut sportive. Que ce soit dans la manière dont elle a été marketée ou les applications qu’elle propose, c’est évident. On peut ainsi profiter du suivi de 15 sports différents, de la natation au cyclisme en passant par la course, le triathlon, l’aviron, la marche ou la randonnée. C’est clairement ce que j’ai pu voir de plus complet jusqu’à présent, sans compter qu’il est aussi possible de suivre une activité qui n’est pas référencée, l’icône de cette possibilité montrant quelqu’un faire… du cerceau.

Honor Magic Watch 2

© Presse-citron

Étant un féru de fixie, j’ai donc enfourché mon vélo plusieurs fois pour me faire un avis sur la marchandise. Déjà, il faut savoir qu’il est nécessaire d’activer et désactiver le tracking manuellement. Les pauses ne sont pas non plus détectées. Autant vous dire qu’avec des gants en plein hiver, c’est compliqué… Mis à part ça, les données enregistrées (vitesse et distance parcourue) m’ont globalement semblé justes. J’avais l’habitude d’utiliser Strava sur mon téléphone, désormais plus besoin de le sortir de ma poche.

Honor Magic Watch 2 au meilleur prix Prix de base : 179 €
Voir plus d'offres

Le problème, en revanche, c’est que les données ne sont pas compatibles avec cette application, justement. Impossible donc de me mesurer aux performances de mes amis. Et en général, cette question de synchronisation a été le coeur de mes déceptions avec la Magic Watch 2. Pour commencer, il faut savoir que certaines features ne sont tout simplement pas compatibles avec iOS. Certes, la montre fonctionne avec un iPhone, mais toutes les notifications ne passent pas, la lecture de musique est impossible et on ne peut pas non plus connecter Google Fit (uniquement HealthKit et… MyFitnessPal !?). Enfin, pas possible non plus de faire appel aux plus de 80 watchfaces accessibles depuis l’app. On est limité à celles incluses de base dans l’appareil. D’ailleurs, c’est pareil pour les applications : pas de Wear OS au programme donc impossible de faire tourner autre chose que ce qui est pré-installé. Pour une montre qui se veut polyvalente, c’est raté.

Honor Magic Watch 2

© Presse-citron

Autrement, comme toute bonne smartwatch, on peut profiter de la fonction lampe torche (pratique quand on a les mains prises), et le capteur de fréquence cardiaque fonctionne très bien avec des graphiques pour suivre son évolution. Honnêtement, ça ne sert pas à grand-chose si vous avez moins de quarante ans, mais y jeter un oeil plusieurs fois par jour devient vite addictif. Ça reste toutefois pratique si vous faites de la tachycardie et que vous avez prévu un week-end à rallonge : on reçoit une notification si un problème est décelé (non, il n’y a pas que l’Apple Watch qui propose cet outil).

Honor Magic Watch 2

© Presse-citron

Sur le côté de la Magic Watch 2 d’Honor, on a droit à deux petits boutons. Ils tournent, mais on ne sait pas à quoi ça sert. Le premier, en haut, permet d’accéder au menu des applications, alors que le second, en bas, est personnalisable. On peut donc lui demander de lancer l’app de notre choix. Enfin, il existe un mode ne pas déranger très pratique pour les réunions… Sauf qu’il empêche l’allumage automatique de la montre.

Performances

Côté puissance, tout va bien avec ce logiciel et ces composants. La montre ne rame jamais, les applications se lancent correctement et aucun bug ne vient gêner l’utilisation au quotidien. Le CPU de Huawei est ainsi très qualitatif et confirme le savoir-faire de la marque chinoise en la matière.

L’autonomie annoncée est de deux semaines (!!) et étonnamment… On est plus proche de la vérité que du simple argument de vente. En effet, je porte la Magic Watch 2 presque tous les jours et on peut dire que je n’ai pas eu besoin de la recharger depuis que je l’ai eue entre les mains pour la première fois. C’est une grande première face à tous les autres modèles que j’ai pu tester (Moto 360, Apple Watch…) et en plus le temps de charge est très rapide.

© Presse-citron

L’écran AMOLED a des couleurs très vives et sa densité en pixels est largement suffisante pour qu’on ne les remarque pas. Les angles de vision, très importants sur ce genre d’appareil que l’on déplace beaucoup dans l’air, sont aussi très respectueux de l’UI et l’expérience utilisateur est donc globalement très satisfaisante avec la dalle.

Conclusion

La Magic Watch 2 est très agréable à utiliser et à regarder, et semble vite être indispensable quand on commence à en avoir l’habitude. Néanmoins, il suffit de la poser quelques heures sur son socle de chargement sans fil pour s’apercevoir que l’on peut très bien s’en passer. Sauf pour les sportifs, et c’est justement la cible d’Honor : j’ai du mal à en voir l’utilité autrement que comme un gadget dans la vie de tous les jours. Ce qui me convainc tout de même de l’apprécier à sa juste valeur, c’est justement ce tracking d’activité vraiment réussi, la lampe torche et le capteur de battements cardiaques qui fonctionnent à merveille. C’est pour cela uniquement qu’elle reste autour de mon poignet, et peut-être pour répondre à quelques appels quand j’ai les mains prises.

Honor Magic Watch 2

© Presse-citron

Malheureusement, c’est vraiment le fait de ne pas pouvoir installer d’application externe que je trouve regrettable. Le CEO de la marque, George Zhao, précise que la smartwatch est idéale « à la salle de sport comme au travail » : étant donné que je ne peux ni répondre à mes notifications Slack, ni ajouter une note sur Google Keep ou répondre à un commentaire sur WordPress, c’est un peu fort.

Le rapport qualité/prix est toutefois bienvenu pour un constructeur aussi réputé, et pour une première expérience avec une montre connectée le résultat est garanti.

Honor Magic Watch 2

179 €
7.1

Note Globale

7.0/10

Design

8.5/10

Fonctionnalités

4.0/10

Performances

8.0/10

Rapport qualité/prix

8.0/10

On aime

  • Magnifique écran
  • Aucune latence
  • Idéale pour le sport
  • Autonomie inégalée

On aime moins

  • Pas de Wear OS et impossible de télécharger des apps
  • Compatibilité avec iOS à revoir
  • Aucun assistant vocal intégré
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *