Suivez-nous

Gaming

Test – MotoGP 20 débarque et nous apporte notre dose de sensations fortes !

Découvrez dès maintenant notre test de MotoGP 20. Le jeu idéal pour combler notre manque de sensations fortes ? Êtes-vous prêt à devenir le nouveau roi de la catégorie reine ?

Il y a

  

le

 
Test MotoGP 20
© Paddock GP

Alors que nous sommes malheureusement privés d’une nouvelle saison de MotoGP, c’est dans le virtuel que nous allons nous plonger pour avoir notre dose de sports mécaniques. En plus de cela, Milestone est en avance cette année puisque ce nouvel opus de MotoGP arrive particulièrement tôt (habituellement, les nouveaux jeux de la saga sortent en juin). Voilà déjà 13 ans que Milestone a repris le développement des jeux officiels de la saison de MotoGP et voilà déjà de nombreuses années que le studio fait revenir sur le devant de la scène les jeux de motos, qui sont beaucoup moins nombreux que les jeux de voitures. MotoGP, Ride, Valentino Rossi The Game, ou encore les SKB il fut un temps, le studio ne cesse de nous proposer des jeux de plus en plus réussis. Cette nouvelle version de MotoGP est-elle à la hauteur ? Nous allons voir cela tout de suite.

Devenez le nouveau champion du monde de la catégorie reine !

En tour de chauffe de ce test sur ce nouveau MotoGP, nous allons faire un rapide tout de piste des différents modes de jeu qui nous sont proposés dans cette nouvelle édition. Au total, ce sont cinq modes qui vous sont proposés. Au-delà des traditionnels modes « épreuve rapide » et « championnat », qui vous permettront de prendre le contrôle d’un pilote officiel de la saison MotoGP (moto 3 et moto 2 comprises), pour participer à un week-end de course ou une saison complète. Vous aurez également le mode en ligne pour pouvoir affronter des pilotes du monde entier.

MotoGP - Mode Historique

© Presse-citron.net

C’est également le retour du mode « historique » qui vous permet de plonger dans l’histoire de la MotoGP. Un mode relativement décevant. En effet, vous aurez à chaque fois trois épreuves au choix (facile, normale, difficile), et vous allez devoir relever le même objectif : terminer sur le podium. Vous remporterez alors des points historiques qui vous permettront d’acheter des motos historiques pour débloquer d’autres épreuves. La difficulté varie selon la difficulté de l’IA et le nombre de tours total dans la course qui augmente. C’est dommage, car il y avait pas mal de choses à faire dans ce mode de jeu.
Enfin, le dernier mode présent c’est bien entendu la carrière qui sera le mode principal de MotoGP 20. Hélas, là encore il y aura pas mal de frustration.

Un futur pilote est né !

MotoGP 20 Carrière

© Presse-citron.net

C’est sans conteste le principal mode de jeu de ce MotoGP 20. Vous avez le choix entre trois modes carrière. Soit, vous partez du point de départ, vous commencez votre carrière en Moto 3, et vous allez difficilement vous faire une place en Moto 2, puis en MotoGP pour devenir le champion de la catégorie reine. Pour les moins patients, vous pouvez directement commencer par la catégorie Moto 2, ou même par la catégorie MotoGP. Mais attention, au plus vous montez en catégorie, au plus les bécanes sont puissantes et difficiles à maîtriser. Ainsi, tout naturellement, la difficulté du championnat augmente.

MotoGP - Agent

© Presse-citron.net

La seconde étape de votre carrière sera de choisir votre agent. L’homme (ou la femme) qui vous représentera au cours de votre carrière (qui sera possible de remplacer au cours de cette dernière). Il faudra vérifier le salaire de cet agent, mais surtout ses compétences. L’argent qu’il vous rapportera, sa capacité à négocier vos contrats et sa capacité à rechercher de nouveaux contrats intéressants.

MotoGP - Écurie

© Presse-citron.net

Enfin, la dernière étape avant de vous lancer sera le choix de votre contrat et donc de votre écurie. Vous aurez globalement le choix entre cinq contrats avec des objectifs assez similaires. Des objectifs qui sont vraiment à votre portée puisque vous avez le choix entre différentes écuries de bas de tableau. Car oui, vous débutez et vous allez donc devoir vous battre pour réaliser de bons temps et vous faire repérer par des écuries de Moto2 puis de MotoGP.

MotoGP - Personnalisation

© Presse-citron.net

Chaque pilote de MotoGP à sa propre identité, ses propres couleurs. Et dans ce MotoGP 20, vous allez pouvoir personnaliser à fond votre identité. Créez votre propre numéro, personnalisez votre moto et votre tenue à vos couleurs, vous allez même pouvoir personnaliser votre casque. Bien entendu, ce n’est pas chose facile, car l’éditeur sur console n’est pas des plus pratiques et cette personnalisation poussée sera sans doute réservée aux plus patients d’entre nous. Mais quoi qu’il en soit, elle est présente et peut permettre de très belles créations.

MotoGP - Mode Carrière

© Presse-citron.net

C’est la grosse déception de ce mode carrière. À l’instar des jeux de sports comme Formula One, FIFA, NBA 2K, ce mode carrière de MotoGP ne dispose pas de mode carrière scénarisé. C’est-à-dire que l’ensemble de votre carrière se déroulera dans les menus. Aucune cinématique, aucune conférence de presse, pas de rivalité avec d’autres pilotes rien. Vous allez devoir faire monter votre réputation et votre « popularité » uniquement en réalisant de bonnes performances pendant les courses. Puis, vous allez négocier vos contrats à travers les menus. C’est vraiment dommage quand on voit les choses sympas que l’on peut avoir dans les autres jeux.

MotoGP - Recherche & Développement

© Presse-citron.net

Nouveauté qui est étroitement inspirée de la saga Formula One, c’est le nouveau système de recherche et développement. Vous allez pouvoir améliorer votre moteur, le cadre de votre moto, l’aérodynamique ainsi que l’électronique. Cela ne se fera pas sur une saison, mais sur l’ensemble de votre carrière. Il faudra donc réaliser de bonnes performances, pour débloquer des points, recruter des spécialistes qui travailleront sur différents projets afin d’améliorer au bout de plusieurs semaines votre moto. Au fil de votre carrière, vous aurez alors une moto ultra performante.

MotoGP - Pénalités

© Presse-citron.net

Votre carrière se déroulera ensuite dans les règles de la MotoGP. Chaque week-end, vous allez pouvoir participer à quatre séances d’essais libres. Si vous réussissez à être dans les dix meilleurs temps de la dernière séance d’essai libre, vous aurez droit à une séance de qualification. Sinon, vous allez devoir réaliser deux séances de qualifications, puis participer à la course. À noter que vous n’êtes pas obligé de tout faire. Vous pouvez choisir de faire juste les qualifications, puis la course, ou directement passer à la course sans faire les essais et sans faire les qualifications. Cependant, vous allez partir dernier. Ensuite, il faudra piloter dans les règles et faire attention à l’usure de vos pneus, à votre niveau d’essence et aux pénalités. Et sur cela, c’est assez catastrophique. Si vous pilotez dangereusement et que vous venez à faire tomber un autre pilote, aucun souci. Par contre, si UNE seule roue de votre moto ose toucher l’herbe (comme c’est le cas sur la photo), alors c’est une pénalité de 0,223 seconde (et cela peut aller jusqu’à une demi-seconde). Autant vous dire que le système de pénalité est complètement absurde.

MotoGP 20 – Entre arcade et simulation

MotoGP 20 - Aide au pilotage

© Presse-citron.net

Pour ceux qui n’ont pas touché à un jeu MotoGP depuis de nombreuses années (comme c’est mon cas), les premières heures vont être brutales. Car oui, il est loin le temps des jeux « arcade ». MotoGP 20 est le mélange parfait entre l’arcade et la simulation. Le jeu devrait satisfaire la plupart des joueurs, même si pour la majeure partie des cas, il faudra tout de même quelques heures d’adaptation.

Quelques secondes avant la chute qui arrive (sur la photo juste au-dessus) j’essayais de m’habituer aux flèches sur le sol. J’ai horreur des aides au pilotage dans les jeux de courses (moto ou voiture). Quand les freins sont automatiques, que vous êtes trop assisté sur la piste idéale à suivre. Pour cet opus, vous avez deux choix. Soit vous avez la piste idéale à suivre au sol, soit vous avez juste une aide dans les virages. Mais les deux sont catastrophiques et pas du tout précis. Comme vous pouvez le voir sur la photo, les flèches au sol sont bleues, donc logiquement ma vitesse était adaptée pour négocier parfaitement le virage. En réalité non. Dans certains cas, l’indication est juste, mais dans la plupart des cas il faudra bien anticiper vos virages et freiner avant qu’on vous l’indique sinon ce sera une sortie de piste. Pour ceux qui préfèrent avoir juste une aide dans les virages (et ne pas avoir la ligne sur toute la piste), c’est encore plus aléatoire puisque vous avez juste trois ou quatre points affichés dans le virage et débrouillez-vous avec cela.

MotoGP Chute

© Presse-citron.net

Autant vous dire que pour les courses sous la pluie c’est… Pire. Là, il faudra carrément vous débrouiller tout seul, car l’aide sur la piste est beaucoup trop aléatoire. C’est donc un mauvais point pour les pilotes novices qui auront grandement besoin de cette aide. Fort heureusement, vous allez pouvoir configurer votre jeu de A à Z pour une expérience de jeu optimale. La difficulté de l’IA (de 1% à 100%), mais également le style de pilotage (arcade, avancée, réaliste). Avec un style de jeu arcade, votre moto sera beaucoup plus simple à piloter. Vous ne serez pas à l’abri des chutes, mais elle sera assistée sur le système de blocage de roues, d’antipatinage, etc… Avec un style de pilotage réaliste, vous serez dans de la simulation. Ainsi il faudra gérer vos gaz pour que votre moto ne cabre pas en sortie de virages, il faudra gérer la puissance du freinage pour ne pas bloquer votre roue avant et chuter. Autant vous dire que ce MotoGP 20 dispose d’assez d’options pour trouver au bout de quelques heures l’équilibre parfait pour prendre du plaisir, que vous soyez pilote amateur ou pilote confirmé.

Mon avis sur MotoGP 20

MotoGP 20 Avis

© Presse-citron.net

Alors que nous sommes privés de saison de MotoGP cette année, Milestone nous offre notre dose de sensation forte en avance. Habituellement prévue pour juin, cette nouvelle saison de MotoGP virtuelle arrive deux mois plus tôt. Graphiquement, le jeu est plutôt propre, sans être le plus beau jeu de la génération. On évitera de regarder les pilotes de trop près. Dans son contenu, MotoGP propose un contenu plutôt généreux qui pourra vous occuper de nombreuses heures (surtout si vous optez pour la carrière complète qui débute en Moto3). On regrettera cependant que la carrière soit si simpliste dans son déroulement, ne proposant aucune cinématique, négociations de contrats, ou conférences de presse. Dans son gameplay, MotoGP 20 propose assez d’options pour trouver l’équilibre parfait et prendre énormément de plaisir que vous soyez pilote amateur ou pilote confirmé.

MotoGP 20

49,99€
8

Note Globale

8.0/10

On aime

  • Toutes les licences officielles
  • Le gameplay
  • La possibilité de configurer notre expérience de A à Z
  • Contenu généreux
  • L'IA est plutôt bonne

On aime moins

  • Le système de pénalités incohérent
  • Pas mal de modes absent qui vont arriver prochainement (MotoE, Red Bull Rookies Cup...)
  • Mode carrière perfectible
  • Mode historique pas fou
  • L'animation, les décors, les bords de la piste désertique...
1 commentaire

1 Commentaire

  1. Dav66

    29 avril 2020 at 10 h 28 min

    Note Globale

    5

    Bonjour
    On t’a payé combien pour donner un 8
    Je joue depuis 2 jours.
    Certes l’ia est tres tres bonne, sortout en mode full sim…. par contre….
    2 jours que j’essai le jeu (je suis un ancien j’ai commence avec GP500, sbk2000 puis 2001 tout la serie motogp, sbk, gpbikes, ride 1 2 3, tt isle of man 1 et 2 ) tout sur PC

    1) la moto a un mal tourner incroyable
    2) Le freinage est a chier
    3) la moto ne colle pas a la route (d’ailleurs si tu te mets en mode porsuite ça donne la gerbe tellement c’est mal fait), on a l’impression que la moto survole la piste et c’est franchement dérangeant, j’ai l’impression de utiliser un jeu de voiture rally des années 2000-10.

    C’est beau (en vue interieur), ça bouffe de la ressource (je suis en GTX1060 6 giga, avec 128 GO de ram mémoire et j’arrive même pas a monter a 60fps en middel resolution) alors le mec qu’a une gtx 980 peut deja oublier.

    Un jeu a 20 balles auquel on doit faire des mises a jours tous les 2 mois….. pas plus qu’un 5/10 vu qu’on est on 2020 et qu’on essai de prend a nouveau le consomateur pour un pigeon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests