Test Nokia Steel HR : la montre connectée, élégante, sportive… et endurante !

Depuis le rachat de Withings par Nokia, les produits du groupe sont progressivement « rebrandés » à l’effigie du géant finlandais. La preuve avec cette Steel HR, qui est toujours aussi élégante, endurante et agréable au quotidien, avec en prime un système de recharge intelligemment repensé !

De Withings à Nokia

Dans la jungle des montres connectées, il existe notamment des modèles très high-tech, à l’instar d’une Apple Watch ou d’une Samsung Gear S3, qui brillent par leur écran tactile et leurs innombrables fonctionnalités. Toutefois, à tous ceux qui ne souhaitent pas disposer d’un panel de fonctionnalités très/trop élargies, et qui, accessoirement, ne souhaitent pas avoir à recharger leur montre chaque soir, certains constructeurs proposent des alternatives plus « traditionnelles ». C’est le cas de Nokia (qui a racheté Withings) qui propose dans son catalogue cette Steel HR, une montre à aiguille, dotée d’une fonction de suivi d’activité, d’un capteur cardiaque (HR : Heart Rate), et qui se charge en prime d’afficher à l’écran les appels/SMS entrant.

De cette manière, la montre Nokia Steel HR promet d’accompagner l’utilisateur avant, pendant et après sa session sportive. Le look plutôt élégant de la montre lui permet en effet d’être portée en permanence, de jour comme de nuit, puisqu’à l’oeil, cette dernière a tout d’une montre on ne peut plus traditionnelle, avec la possibilité d’opter pour un cadran de 36 ou 40 mm. Toutefois, malgré son côté « classique », la montre Nokia Steel HR dispose d’un (tout) petit écran intégré, situé au-dessus des aiguilles, lequel s’allume en pressant brièvement le bouton sur le côté.

Ce dernier va se charger d’afficher la date et l’heure (pratique pour visualiser l’heure dans la pénombre par exemple), mais on pourra également lancer un test pour mesure la fréquence cardiaque, sans oublier la distance parcourue et le nombre de pas effectués dans la journée, ainsi que vérifier le niveau de batterie de la tocante. Un écran à l’affichage très basique certes, mais parfaitement lumineux et lisible en toute circonstance. Sous le petit écran, on retrouve un mini-cadran, doté d’une seule aiguille. Ce dernier est utilisé pour afficher directement la progression (en pourcentage) des pas effectués par le porteur dans la journée. Un objectif à caler en amont via l’application Health Mate, disponible sous iOS comme sous Android.

L’application Health Mate

En effet, la montre Steel HR se veut une montre « connectée », et cette dernière viendra donc s’appairer à un iPhone ou un smartphone Android, via l’application gratuite Health Mate. Cette dernière va permettre de configurer librement sa montre, avec le réglage de l’heure, de l’objectif de pas journaliers, des infos à afficher (ou non) sur le cadran, mais elle va aussi précieusement stocker toutes les informations enregistrées par la montre au fil des jours.

Au sein de l’application Health Mate, on retrouve différentes données enregistrées automatiquement par la Steel HR, comme le sommeil, l’activité ou encore son rythme cardiaque. Pratique.

De ce fait, via Health Mate, l’utilisateur va pouvoir observer la fréquence de ses déplacements au fil des jours, mais aussi surveiller la qualité de son sommeil, les calories consommées, sans oublier bien sûr de garder un oeil sur sa fréquence cardiaque, la montre se chargeant d’effectuer des mesures régulières. Outre la marche à pieds, la Nokia Steel HR peut également être utilisée lors de sessions running, mais également à la piscine, pratique donc pour les férus de natation. Dommage toutefois de ne pas avoir intégré de puce GPS ici. A noter que la montre émettra une petite notification à chaque fois que l’utilisateur dépasse son objectif de pas quotidien. A l’usage, on note quelques approximations parfois au niveau de la distance parcourue ou même de la détection du sommeil, mais globalement, l’ensemble fonctionne plutôt bien.

Quid de la section connectée ?

Bien sûr, qui dit « montre connectée » dit également notifications, et c’est bien le cas avec cette Nokia Steel HR, puisque la montre va se charger de prévenir le porteur lors d’un appel ou d’un SMS entrant. Non seulement la montre émettra une légère (mais palpable) vibration, mais en plus, l’écran de la montre s’éclairera brièvement pour laisser apparaître le nom de l’appelant ou de l’expéditeur du message. A cela s’ajoutent également les alertes du calendrier. Pratique.

A gauche, la Steel HR signée Withings, à droite, celle de Nokia

Certes, cette fonction « Notifications » reste très limitée, puisque l’on ne peut pas décider de recevoir une alerte pour un mail ou une activité sur Facebook/Twitter, mais cela reste particulièrement pratique de pouvoir immédiatement visualiser le nom de l’appelant lorsque le téléphone associé est dans la pièce adjacente par exemple, ou tout simplement dans la poche du pantalon. Evidemment, certains utilisateurs seront frustrés de ne pas pouvoir répondre à un appel ou à un texto via la montre, ni même lire simplement ce dernier, mais d’autre se satisferont pleinement de ces quelques alertes basiques certes, mais suffisantes pour les moins accros à leur smartphone. Tout dépendra finalement des besoins de chacun.

La Nokia Steel HR affiche des notifications basiques, mais plutôt pratiques malgré tout

Une bonne autonomie, et une station de recharge repensée !

On l’a dit, si la Nokia Steel HR est une montre élégante et sportive, elle ne brille pas forcément par son côté « connecté », bien trop léger pour certains utilisateurs. Toutefois, force est d’admettre qu’en terme d’autonomie, la montre atomise littéralement les smartwatch sous WatchOS et Android Wear, puisque la Steel HR parvient à tenir entre 20 et 30 jours avec une seule charge. Evidemment, plus la montre est sollicitée, plus l’autonomie en prend un coup, mais globalement, il faut s’attendre à recharger sa montre tous les 20 jours environ. On a ainsi affaire à une montre connectée que l’on peut porter (presque) 24h/24 et 7j/7, ce qui est un vrai plus en terme de confort d’utilisation, avec en prime, un socle de recharge tout neuf !

A gauche, la station de recharge Withings, à droite, celle (nettement plus pratique) du modèle signé Nokia

En effet, ceux qui disposent d’une Withings Steel HR pourront en témoigner, la recharge était souvent un moment douloureux, tant il était difficile de poser correctement la montre sur les connecteurs. Il fallait parfois s’y prendre à de nombreuses reprises pour entendre enfin la vibration synonyme de recharge. Avec ce modèle badgé Nokia, on dispose d’une station revue et corrigée, nettement plus adaptée à accueillir la montre. Ainsi, on parvient du premier coup à caler la Nokia Steel HR sur son socle de recharge, avec un système d’aimant plus puissant et surtout un petit repère qui indique comment bien positionner sa montre. Une modification plus que bienvenue donc ! A cela s’ajoute une recharge toujours très rapide, et un peu plus d’une heure suffit à faire le plein. A noter qu’en cas de batterie faible, la montre se mettra automatiquement en économie d’énergie, désactivant temporairement son affichage digital, mais n’empêchant pas les aiguilles de donner l’heure.

En bref

Pas de (mauvaise) surprise avec cette Nokia Steel HR, qui reprend la formule déjà étrennée par Withings avec le modèle éponyme. On retrouve donc une montre analogique assez élégante, et suffisamment confortable pour être portée en permanence, à laquelle vient se greffer un petit écran digital, qui va afficher principalement les notifications de type appel entrant, SMS et calendrier. On peut également faire appel manuellement à ce dernier pour lancer une mesure de sa fréquence cardiaque, ou simplement observer la distance parcourue dans la journée. La communication avec l’application Health Mate est entièrement automatisée, rapide et très simple à gérer, même pour les néophytes. Certains reprocheront sans doute à cette Steel HR un manque de fonctionnalités et l’absence de puce GPS, mais cela permet toutefois à la montre de proposer des fonctions connectées de base (appels entrant, SMS, capteur cardiaque, tracker d’activités…), tout en conservant une autonomie digne de ce nom et un tarif attractif. Le constructeur a également eu l’excellente idée de remanier la station de recharge, principal défaut du modèle Withings, avec un système nettement plus pratique ici. Bref, cette Nokia Steel HR est une montre à la fois élégante, pratique et endurante, et incarne à nos yeux le juste milieu entre la montre traditionnelle et la smartwatch.


Nos dernières vidéos

7 commentaires

    • Stéphane Ficca

      Hello !
      Qui a dit que la montre se rechargeait la nuit ? ^^
      Elle se recharge en 1h30 environ sur un petit socle à brancher en USB sur un ordinateur par exemple ;).

  1. Whaou ! 1 an pour redesigner un socle de recharge : chapeau Nokia !!

    Le peu que j’ai gardé cette montre, je n’est pas rencontré de difficulté avec la station de recharge

    Sinon, l’application Health Mate est elle toujours aussi indiscrète ?
    L’application impose l’activation permanente du GPS sur le téléphone (soit disant de la faute d’Android) pour pouvoir recevoir les otifications; donc pas géolocalisation, pas de notifications ! Nokia justifie cela par une obligation au niveau des API Android; ce qui est totallement FAUX !! J’ai une autre montre connéctée (Sony Smartwatch) qui reçoi parfaitement les notifications sans que la géolocalisation ne soit activée sur mon téléphone !
    Donc de mon côté retour direct en magasin !

    Au niveau de l’article, au lieu de faire une simple éloge de cette montre, il aurait été interessant de mettre d’avantage en avant (la quasi-inexistence) des évolutions la montre Nokia par rapport à sa grande soeur

    • Stéphane Ficca

      Bonjour !
      Pour ce qui est de l’application Health Mate, le test a été effectué sur iOS, avec aucun souci de GPS, et la possibilité de choisir entre « Localisation avec l’application active » ou « Jamais ». De mon côté, c’est réglé sur « Jamais », avec aucun problème au niveau de l’application.

      Au niveau de l’article, ce dernier souligne les faiblesses (notifications très basiques, quelques approximations au niveau du tracker d’activité et de suivi de sommeil…) comme les qualités, mais globalement le produit est plutôt bon, donc l’avis est forcément positif dans l’ensemble.

      Enfin, pour ce qui est de la quasi-inexistence des évolutions, il s’agit surtout pour Nokia de « rebrander » les produits Withings (suite au rachat), avec quelques petites évolutions quand même ici, notamment le chargeur, mais aussi le dessous de la montre, légèrement remanié. On retrouve ce même procédé de changement de nom pour le Thermo ou la balance Cardio par exemple.

  2. Quid de la mise à jour de l’heure ? Est-ce qu’elle se fait directement depuis le smartphone, pour la partie analogique (aiguilles), svp ?

    • Stéphane Ficca

      Hello !
      Le réglage de l’heure (comme le reste) se fait directement depuis l’application Health Mate. 😉
      Au premier allumage de la montre, un message défile à l’écran, invitant l’utilisateur à télécharger l’application pour les réglages, les mises à jour etc etc… 😉

  3. Bonjour, J’ai eu le malheur d’avoir un choc sur le verre de la montre (je ne m’en suis même pas aperçue), mais plus tard, j’ai constaté que le verre se fendait. J’ai contacté Nokia pour savoir comment le faire réparer. Impossible, ils n’ont pas de service pour changer le verre. La seule chose que l’on m’a proposée c’était une réduction de 25 % sur une nouvelle montre !!! J’ai refusé car je ne veux pas changer de montre tous les quelques mois, même avec 25 % de moins ! J’ai acheté une montre d’une autre marque plus fiable.

Répondre