Suivez-nous

Tests

Test Xiaomi Poco X3 NFC : un rapport qualité / prix imbattable

Xiaomi a présenté début septembre son nouveau smartphone Poco d’entrée / milieu de gamme : le X3 NFC. Que vaut-il après deux semaines de test ?

Il y a

  

le

 
Xiaomi Poco X3 NFC
© Presse-citron.net

Sur le papier, le Poco X3 NFC est en tout cas très prometteur : écran 120 Hz, nombreux capteurs photo, batterie conséquente, prix accessible.

Design & hardware

Propulsé par un Snapdragon 732G, processeur milieu de gamme chez Qualcomm, le Xiaomi Poco X3 NFC embarque 6 Go de RAM et 64 ou 128 Go de stockage UFS 2.1 (avec le support d’une carte microSD jusqu’à 256 Go). Son écran LCD de 6.67 pouces d’une résolution de 2400 x 1080 pixels (Full HD+) a la particularité de proposer un taux de rafraîchissement de 120 Hz. Par ailleurs, il est protégé par du Gorilla Glass 5 et est compatible HDR10. Le capteur selfie, dans le poinçon, est de 20 Mpx ouvrant à f/2.2.

Sur la tranche droite du smartphone, on retrouve les classiques boutons de volume, positionnés peut-être un peu haut, puis le bouton d’allumage qui fait également office de capteur d’empreintes digitales (comme sur l’Asus ZenFone 7 Pro que j’ai testé dernièrement).

Le dos du Xiaomi Poco X3 NFC

Le dos du Xiaomi Poco X3 NFC © Presse-citron.net

À l’arrière du smartphone, on retrouve un ensemble de capteurs photo + flash… ainsi qu’un large logo « Poco » sur la coque en plastique. Il y a donc un capteur principal de 64 Mpx ouvrant à f/1.9, un capteur ultra grand-angle de 13 Mpx ouvrant à f/2.4 et deux capteurs de… 2 Mpx ouvrant à f/2.4 (macro + profondeur).

Au-delà du design de cet ensemble de capteurs, qui n’est pas très élégant selon moi, il est surtout protubérant. Cela dit, le smartphone tient parfaitement à plat sur une table avec la coque transparente fournie dans la boîte. La LED de notification est bien au rendez-vous et se situe au-dessus du poinçon (au niveau du haut-parleur).

Xiaomi Poco X3 NFC

La prise Jack 3.5 mm est toujours là © Presse-citron.net

Ses dimensions sont de 165.3 x 76.8 x 9.4 mm pour un poids de 215 grammes. À noter la présence d’un double slot SIM (dans lequel on peut mettre une carte microSD donc), de haut-parleurs stéréo et d’une prise Jack 3.5 mm. Sans oublier la grosse batterie de 5160 mAh, avec de la charge rapide à 33W. Pour ce faire, il suffit d’utiliser le chargeur fourni avec le smartphone. Un très bon point. Bien sûr, il est compatible NFC comme l’indique son nom.

Écran & performances

L’écran LCD de 6.67 pouces, d’une définition de Full HD+ et résolution de 2400 x 1080 pixels, est de bonne facture. Son petit poinçon permet de loger la caméra selfie tout en profitant d’un grand écran. Bien sûr, ce n’est pas une dalle AMOLED mais c’est complètement logique dans cette gamme de prix. La dalle est quand même assez lumineuse et bien calibrée.

La vraie surprise, elle, se situe plutôt autour du taux de rafraîchissement de l’écran : 120 Hz. Depuis quelque temps, les smartphones embarquent de plus en plus souvent un écran avec un taux de rafraîchissement supérieur à 60 Hz et offrent ainsi un confort non négligeable. Pour faire simple, la navigation dans les menus, dans le navigation et toutes les applications et jeux compatibles s’en retrouvent bien plus fluides qu’un smartphone doté d’un écran 60 Hz.

Parlons des performances. Le Snapdragon 732G, un processeur octocore milieu de gamme de Qualcomm, gravé en 8 nm et cadencé à 2.3 GHz, est taillé à la base pour le gaming. Avec son stockage interne en UFS 2.1 et ce processeur de Qualcomm, le smartphone est effectivement performant et même les jeux gourmands comme PUBG Mobile ne lui font pas peur.

La puce de Qualcomm tient ses promesses, et ça se voit assez clairement sur les benchmarks ci-dessous :

Benchmarks du Xiaomi Poco X3 NFC

Quelques benchmarks © Presse-citron.net

L’interface MIUI 12

Les interfaces des constructeurs sont toutes différentes, chacun a ses goûts préférences, certains préfèrent Android Stock… Mais l’interface de Xiaomi, MIUI 12 basé sous Android 10, est vraiment bien pensée et aboutie. Elle se bonifie avec le temps. Même si l’inspiration d’iOS est toujours présente, MIUI apporte des améliorations notables et intéressantes.

Par exemple, on peut parler du nouveau Centre de contrôle, qui n’est pas activé par défaut (ça se passe dans « Centre de contrôle & Panneau de notification« ). Concrètement cette fonction permet d’afficher quelques paramètres essentiels (données mobiles, Wi-Fi, Bluetooth, Flash, luminosité…) de façon très visuelle comme iOS en glissant votre doigt vers le bas… depuis la droite du poinçon. Si vous faites la même chose depuis la gauche du poinçon, vous aurez accès uniquement aux notifications.

Interface MIUI 12 du Xiaomi Poco X3 NFC

Interface MIUI 12 © Presse-citron.net

Une des nouveautés est aussi les fenêtres flottantes, permettant de rendre potentiellement chaque application comme Messenger par exemple. Plutôt pratique pour garder l’oeil sur une application tout en faisant autre chose en même temps. À noter que les DRMs Widevine sont bien de niveau L1, nécessaire pour profiter de Netflix et myCanal (notamment) en qualité HD.

Par contre, même si les paramètres sont globalement mieux triés et organisés, il persiste encore quelques erreurs de traduction par-ci par-là. Sans parler du fait que l’on puisse avoir de la publicité par défaut dans MIUI si on ne décoche pas la case lors de l’installation du téléphone. Même chose pour l’antivirus qui va analyser chaque application fraîchement installée par défaut…

Certes ça se désactive facilement mais ça peut être un peu gênant pour celles et ceux qui ne connaissent pas ou peu MIUI.

La partie photo

Avec ses trois capteurs photo, le quatrième capteur étant un capteur ToF (profondeur) utilisé pour le mode Portrait, le Poco X3 NFC est sur le papier très prometteur.

Le capteur principal est en effet de 64 Mpx (IMX682, ouvrant à f/1.9) et le capteur ultra grand-angle de 13 Mpx (ouvrant à f/2.2) sont clairement performants et intéressants en plein jour ou de bonnes conditions. Le capteur macro (ouvrant à f/2.4) est peut-être utile pour certains mais ce n’est ni plus ni moins qu’un capteur de 2 Mpx. C’est difficilement exploitable selon moi. La photo en mode macro sera jolie sur le téléphone, mais si vous la regardez sur un ordinateur ça sera une toute autre histoire…

Si le capteur ToF a sans doute un intérêt pour la profondeur et son mode Portrait, il n’y a pas de capteur téléobjectif pour offrir un zoom digne de ce nom. Le Poco X3 NFC propose un zoom numérique jusqu’à x10 mais à partir de x3 ou x4, la qualité des photos est clairement dégradée.

Concernant les prises de vue en basse lumière, les résultats sont corrects mais ne sont pas comparables avec les meilleurs photophones du moment (comme les derniers Google Pixel). Ce smartphone Poco a le mérite d’être polyvalent, surtout pour son prix. Je conseille quand même d’utiliser le mode Nuit (disponible sur le capteur principal uniquement) ou d’être le plus stable possible pour réussir une belle photo de nuit.

Quant à la vidéo, le smartphone est capable de filmer avec le capteur principal et l’ultra grand-angle en 4K @ 30 fps, en 1080p jusqu’à 120 fps ou en 720p jusqu’à 960 fps. Sinon l’application de prise de vue native de Xiaomi est toujours aussi bien réalisée, il faut fouiller dans les menus et options mais elle permet de laisser place à sa créativité.

L’autonomie

C’est l’un des points forts de ce smartphone : sa batterie de 5160 mAh. Dans mon cas, j’ai tenu confortablement plus de deux jours sans recharger le smartphone, avec une utilisation normale voire intensive parfois.

Avec le GPS et le taux de rafraîchissement à 120 Hz activés en permanence. D’ailleurs, ce dernier paramètre n’a pas l’air d’avoir plus sollicité la batterie que ça. Une excellente surprise.

Autonomie du Xiaomi Poco X3 NFC

Autonomie et gestion de la batterie sous MIUI © Presse-citron.net

Il faut dire que MIUI a la particularité d’être assez agressif avec la gestion de la RAM et des applications en arrière plan. En clair, chaque application est en mode « économie d’énergie » par défaut et le démarrage automatique est désactivé. Il est facile de changer les préférences en allant dans la gestion des applications.

Comptez plus d’une heure pour recharger le smartphone entièrement si la batterie est vide. D’ailleurs, la recharge rapide à 33 W est appréciable à plus d’un titre. En effet, Xiaomi a eu la bonne idée de fournir dans la boîte un chargeur… 33 W. Ce n’est pas toujours le cas et ça mérite d’être signalé.

Poco X3 NFC 64 Go au meilleur prix Prix de base : 229 €
Voir plus d'offres

Mon avis sur le Xiaomi Poco X3 NFC

Le Xiaomi Poco X3 NFC est disponible dans deux coloris, gris et bleu, à partir de 229.90 € avec 64 Go de stockage ou 269.90 € avec 128 Go de stockage. Il s’agit du prix de base, le smartphone est régulièrement en promotion et c’est notamment le cas lors de la publication de ce test (avec 20 € de réduction). Autant dire qu’aux alentours de 200 €, le rapport qualité / prix est imbattable !

Bien pensé, performant, polyvalent, le Xiaomi Poco X3 NFC est vraiment une belle surprise à un prix plus que contenu ! Il cumule les points forts : sa puissance, ses haut-parleurs stéréo, son stockage rapide et extensible, sa prise Jack 3.5 mm, ses nombreux capteurs photo, son autonomie conséquente…

Il n’est certes pas exempt de tout reproche, à commencer par la protubérance (et le look ?) de ses modules photo à l’arrière. Au sujet de ces derniers, on peut regretter la qualité des prises de vues en basse lumière et surtout les deux capteurs profondeur et macro qui ne sont pas indispensables, loin de là. Mais ils ont le mérite d’exister.

Xiaomi Poco X3 NFC

229.90€
8.4

Design

7.0/10

Performances

8.0/10

Photo

7.0/10

Autonomie

10.0/10

Rapport qualité-prix

10.0/10

On aime

  • L'écran 120 Hz
  • Les performances
  • L'autonomie conséquente
  • La polyvalence en photo
  • La prise Jack 3.5 mm + port microSD

On aime moins

  • L'ensemble de capteurs photo assez massif et peu esthétique
  • Les photos en basse lumière
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *