The show must go on

Après ces deux semaines un peu difficiles, j’aimerais que les choses reprennent un peu un cours normal, afin de pouvoir me concentrer de nouveau sur mes activités, rattraper le retard accumulé et surtout bloguer tranquille sur d’autres sujets que cette foutue assignation qui vient de nous pourrir la vie.Cela ne signifie pas que je lâche

Après ces deux semaines un peu difficiles, j’aimerais que les choses reprennent un peu un cours normal, afin de pouvoir me concentrer de nouveau sur mes activités, rattraper le retard accumulé et surtout bloguer tranquille sur d’autres sujets que cette foutue assignation qui vient de nous pourrir la vie.
Cela ne signifie pas que je lâche l’affaire : je me donne encore quelques jours pour décider si je fais appel, et quelque soit mon choix, j’en expliquerai ici les motivations.
Je remercie encore tous ceux qui m’ont apporté et continuent à m’apporter leur soutien, j’en aurai encore besoin si je vais en appel.
Cependant même si j’ai essayé de tenir le rythme et de répondre au maximum de ce que je pouvais faire, mail par mail, je dois me rendre à l’évidence : ce n’est plus possible, il y en a trop.
Que ceux qui m’ont écrit et ne reçoivent pas de réponse ne m’en veuillent pas, j’espère qu’ils comprendront que les journées ne font que 24 heures et que j’ai aussi une boîte à faire tourner et des clients qui attendent…
Je vais aussi essayer de concentrer mon attention et mes lectures sur mon agrégateur, que je n’ai pas ouvert depuis presque trois semaines, un record qui n’est pas près d’être battu 🙂
Je n’ouvre pas les commentaires sur ce billet car il n’a pas vocation à relancer une énième discussion, je crois que tout a été dit, (re)passons à des choses plus excitantes.


Nos dernières vidéos

Comments are closed.