Suivez-nous

Tech

Un étudiant a détruit les ordinateurs de son école au moyen d’une USB Killer

Un ancien étudiant de l’Université de Saint Rose à New York a utilisé une USB Killer pour détruire 66 ordinateurs et causer plus de 58 000 dollars de dégâts.

Il y a

  

le

 
Un étudiant utilise une USB Killer pour détruire des PC de son université
© https://hackerwarehouse.com

Un ancien élève de l’Université de Saint Rose a utilisé une USB Killer pour détruire 66 ordinateurs de l’école. Le montant total du préjudice est de 58 471 dollars. Il risque 10 ans de prison pour cet acte.

Un étudiant détruit pour 58 000 dollars d’ordinateurs avec une USB Killer

La vengeance est un plat qui se mange froid mais, parfois, elle peut vous conduire en prison ! Ce sera sans doute le cas de Vishwanath Akuthota, un ancien étudiant de l’Université de Saint Rose à Albany dans l’État de New York aux États-Unis. L’ancien élève d’origine indienne a eu la mauvaise idée de détruire 66 ordinateurs de l’établissement privé à l’aide d’une USB Killer. Le point sur cette affaire qui a généré
plus de 58.000 dollars de dégâts.

Tout d’abord, il faut préciser ce qu’est une USB Killer. Il s’agit en fait d’une clé USB d’apparence banale mais qui intègre des condensateurs électriques. Ceux-ci se chargent très rapidement lorsque la clé USB est introduite dans l’ordinateur. Une fois complètement chargée, la clé va alors libérer d’un seul coup toute l’énergie accumulée. Cela va griller le PC dans 95 % des cas. Si cela ne fonctionne pas au premier essai, la clé va alors se recharger et recommencer.

Ce genre de clé tueuse est facile à se produire et ne coûte qu’une cinquantaine d’euros environ. De nouvelles générations, encore plus puissantes, ont fait leur apparition produisant entre 8 et 12 surcharges électriques à la seconde. Très peu d’ordinateurs ou de smartphones peuvent résister à de telles surtensions. C’est ce genre d’USB Killer que l’ancien étudiant a utilisé pour détruire plus de 58 000 dollars d’ordinateurs dans son ancien établissement.

Il risque 10 ans de prison et une forte amende

Vishwanath Akuthota a plaidé coupable d’avoir détruit 66 ordinateurs de l’établissement. Il encourt une peine pouvant aller jusqu’à 10 ans de prison et une amende pouvant grimper à 250.000 dollars. Une semaine après son forfait avec son USB Killer, l’ancien étudiant a été arrêté et placé en détention. Vishwanath Akuthota a reconnu les faits et assuré vouloir rembourser les dégâts.

L’homme de 27 ans avait bêtement filmé ses « exploits » alors qu’il grillait les PC avec son USB Killer. Ces vidéos l’ont confondu. Le’u n’a pas souhaité répondre aux questions des journalistes à la demande des forces de l’ordre.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. yo

    24 avril 2019 at 14 h 10 min

    « college » in English means « université » in fench

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests