Une page de résultats unique bientôt pour Google ?

Même si vous n’êtes pas webdesigner ou expert en ergonomie web vous avez déjà utilisé cette fonctionnalité sans forcément connaître son nom : « L’infinite scrolling » ou « défilement infini » permet d’afficher une quantité illimitée de contenu sur une page web sans avoir recours à la pagination.

Même si vous n’êtes pas webdesigner ou expert en ergonomie web vous avez déjà utilisé cette fonctionnalité sans forcément connaître son nom.

« L’infinite scrolling » ou « défilement infini » permet d’afficher une quantité illimitée de contenu sur une page web sans avoir recours à la pagination puisque les nouveaux éléments se chargent en bas de page au fur et à mesure que vous faites défiler celle-ci.

C’est le cas par exemple pour votre mur ou votre page de profil Facebook, ou encore sur Twitter. Selon Google Operating System, Google préparerait une fonctionnalité similaire pour sa page de résultats de recherche, à quelques nuances près, qui feraient là encore toute la différence : seuls les résultats défileraient sous l’action de la souris. Les éléments de menu et d’en-tête de page resteraient fixes, pour des raisons évidentes de praticité et d’ergonomie.

En fait avec cette nouvelle présentation des résultats, Google renouerait avec l’effet visuel que nous connaissions aux débuts du web avec les bons vieux frames, sans leurs inconvénients.

Reste à savoir si cette (éventuelle) petite révolution aurait un impact sur le trafic des sites en fonction de leur positionnement dans la page et si cela bénéficierait davantage à ceux qui sont moins bien placés, après les vingt premiers par exemple. Reste à savoir aussi si cela plaira à tout le monde et s’il sera possible de désactiver cette option. Personnellement je n’en suis pas fan mais je reconnais que la façon dont est présentée la chose sur cette vidéo me fait quelque peu réviser mon jugement…


22 commentaires

  1. Je pense que dans les usages actuels du web, l’internaute est plus habitué à scroller qu’à cliquer pour découvrir du contenu, cela pourra sûrement fournir un peu plus de trafic aux pages qui étaient pour l’instant reléguées en 2e ou 3e page des SERP

  2. @Pierre Choisir
    Au contraire je pense que ce type d’affichage ne pourra être que bénéfique pour les sites se trouvant après le 20eme résultat … si on a plus a cliquer pour passer d’une page à une autre alors c’est plus « facile » de continuer à chercher le site qui nous intéresse (après reste à savoir si les utilisateurs iront voir les 50 / 100 / 200 premiers résultats …).

    Effectivement je l’ai aussi déjà vu sur Google images … l’effet est agréable.

  3. Je pense que ce sera une très bonne chose. Pour l’utiliser fréquement sur tumblr, je peux dire qu’on s’habitue vite au scroll infinie et se retrouver de nouveau devant une pagination est frustrant.

    Cela servira forcement les sites qui ne sont pas en haut de classement. perso je ne quitte JAMAIS la première page de résultats.

    Cette technique de scroll risque de s’imposer de plus en plus sur les sites web même si elle soulèvera les questions de nombre de pages vues et de référencement.

  4. Je suis peut être une langue de vipère, mais je ne peux m’empêcher de penser que cela est pensé pour favoriser la vente d’Adwords…

    Pour ceux qui veulent une page « infinie », il suffit de télécharger un plugin sous Firefox, qui charge automatiquement la page suivante (et permet ainsi de scroller sans cliquer)

  5. @Pierre Choisir : d’accord avec toi, difficile de compter les positions dans les résultats au delà de dix 😉
    Après d’un point de vue utilisateur « normal » ça peut être agréable. Si cette option est paramétrable, tout le monde sera content 🙂

  6. Pingback: Veille de la semaine du 18/07 | Chasseuse de tendances

  7. Pingback: MAJWeb » 2 semaines sur Twitter

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies