Suivez-nous

Internet

Voilà comment une Instragrameuse a arnaqué (à hauteur de 1,5 million d’euros) ses abonnés…

Sur Instagram, une jeune influenceuse est parvenue à amasser 1,5 million d’euros, en profitant de la « crédulité » de ses abonnés…

Il y a

  

le

 
instagram application
© Pixabay / Freestocks

Du blanchiment d’argent sur Instagram ?

Si certains « influenceurs » se sont reconvertis dans la publication (parfois à outrance) de posts sponsorisés à leurs abonnés, parfois pour des produits très médiocres d’ailleurs, d’autres poussent l’arnaque encore plus loin, quitte à sombrer dans l’illégalité la plus totale. C’est le cas de Kayla Massa, une Instagrameuse qui avait mis en place un système de blanchiment d’argent, avec la complicité de ses abonnés, à « l’insu de leur plein gré » toutefois.

En effet, cette dernière a su grassement profiter de la crédulité de certains de ses 300 000 abonnés, et utiliser les comptes bancaires de ces derniers. La procédure était simple : pendant un an et demi, Kayla Massa a demandé les coordonnées bancaires de ses abonnés, leur faisant miroiter des centaines de dollars. La « victime » devait alors fournir son compte bancaire (même vide), mais aussi sa carte bleue et son code de sécurité.

Arnaque Instagram

Des abonnés trop « crédules » ?

Les comptes en question étaient finalement utilisés pour blanchir de l’argent provenant de chèques et autres mandats cash douteux. En attendant que l’établissement bancaire parvienne à repérer la fraude, Kayla Massa était en mesure de retirer une certaine somme d’argent, directement depuis un distributeur. Evidemment, l’établissement bancaire se retournait alors vers le propriétaire du compte bancaire pour rembourser les autres victimes, celles dont le chéquier avait été dérobé…

A titre d’exemple, un concessionnaire Nissan a été débité (de manière frauduleuse) de 130 000 dollars, via divers chèques préalablement dérobés par Kayla Massa et son équipe. Au total, le ministère américain de la justice estime la fraude à environ 1,5 million de dollars, cette dernière ayant couru de mai 2018 à février 2020.

Pour Stephanie Otway, porte-parole d’Instagram : « Les arnaques affectent notre communauté et n’ont pas leur place sur Instagram. Nous avons mis en place plusieurs systèmes afin de repérer et de mettre fin à cette activité. » Méfiance donc si votre influenceur préféré vous quémande une quelconque information bancaire…

Instagram
Par : Instagram Inc
4.6 / 5
108,4 M avis
2 Commentaires

2 Commentaires

  1. XF

    20 février 2020 at 12 h 29 min

    Disons que ça montre le niveau des ces gens qui s’abonnent à n’importe qui, c’est tout. Tant qu’il y aura des pigeons, il y aura du monde pour les plumer

    • Stéphane Ficca

      21 février 2020 at 10 h 31 min

      Pas mieux ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests