WikiReader met Wikipedia dans votre poche… sans les mises à jour

Voilà le genre de gadget que j’affectionne tout particulièrement : simple, pratique, pas cher et peu encombrant, mais riche en… savoir. WikiReader est un projet né d’une association de designers et développeurs, Openmoko, qui ont eu dès le départ pour objectif de proposer une version offline simplifiée de Wikipedia que l’on puisse glisser dans sa

Voilà le genre de gadget que j’affectionne tout particulièrement : simple, pratique, pas cher et peu encombrant, mais riche en… savoir.

WikiReader est un projet né d’une association de designers et développeurs, Openmoko, qui ont eu dès le départ pour objectif de proposer une version offline simplifiée de Wikipedia que l’on puisse glisser dans sa poche et consulter à tout moment sans avoir à se soucier de la disponibilité d’une connexion internet.

wr_hand1_big

Le résultat paraît assez convaincant : WikiReader embarque toute l’encyclopédie Wikipedia dans un module de poche de la taille d’un petit GPS, et fonctionne à l’aide simples piles, ce qui lui confère également une totale autonomie, sans nécessiter d’emmener son chargeur avec soi. Le tout pour 99 dollars.

L’idée d’un appareil déconnecté à une époque où le web s’invite partout et notamment dans les terminaux de poche peut paraître quelque peu décalée, voire vouée à l’échec, mais en y regardant de plus près, ce n’est peut-être pas si évident que cela. D’abord il y a une question de coût : sur le WikiReader, pas de frais supplémentaires liés à l’intégration d’une puce Wi-Fi, pas de problématiques de réseau et d’opérateur, et donc pas de frais d’abonnement mensuel. Pas de soucis non plus côté connexion : vous appuyez sur un bouton, et, où que vous soyez, vous pouvez consulter Wikipedia en un clic.

Un cadeau idéal pour ceux qui veulent avoir une encyclopédie sous la main mais n’ont pas encore fait du web un environnement permanent et quotidien (enfants, grands-parents…) ou qui ne voient pas la nécessité de s’équiper d’un smartphone.

wr1_big

wr2_big

wr_hand2_big

Un truc génial, donc ? Oui, mais avec quand même quelques limitations.

Tout d’abord, le WikiReader présente les inconvénients de ses avantages : quand on sait la fréquence et la vitesse avec laquelle sont effectuées corrections et mises à jour sur Wikipedia, avoir une version déconnectée peut représenter un handicap certain, surtout si celle-ci contient des articles erronés. Les concepteurs ont bien sûr prévu cette éventualité et proposent une option incluant deux mises à jour par an pour 29 dollars. Des mises à jour qui arriveront… pas la poste sous forme de cartes SD. Pas pire finalement, si l’on se souvient qu’avant le web, la bonne vieille encyclopédie familiale restait souvent sur les étagères de la bibliothèque pendant plusieurs années sans être renouvelée. D’autre part, d’après ce que montrent les rares photos et démos disponibles, il semblerait que l’on ait affaire à une version très simplifiée de Wikipédia, dépourvue de tout contenu multimédia, et sans images. Une version texte, de plus sur un écran noir et blanc.

Notez d’ailleurs que si WikiReader est d’ores et déjà disponible à la vente, aucune des vidéos disponibles sur le canal YouTube du gadget ne montre celui-ci en action, à part une animation Flash et un joli boîtier blanc toujours filmé de dos…

Cela étant, et malgré toutes ces réserves, je persiste à trouver ce concept très alléchant, et je serai curieux de tester l’engin si l’occasion se présente.


Nos dernières vidéos

26 commentaires

  1. Tout à fait d’accord avec toi! C’est un excellent cadeau pour ceux qui ne se sentent pas encore décidés à affronter le net. Les grands-parents sont un bon exemple.

    A condition que le Wikireader soit d’une lecture facile, je crois que j’ai déjà trouvé un cadeau à offrir pour noël. 🙂

  2. Sur ce sujet je ne partage vraiment pas votre enthousiasme : tout d’abord l’outil n’est absolument pas convergeant, il constitue un écran supplémentaire à usage unique, et les défauts (inhérents à la déconnexion) que vous soulignez me semblent retirer tout intérêt à la chose (sans mise à jour, l’encyclopédie est très vite dépassée).

    Enfin, concernant l’opportunité de capter une clientèle rétive au web… je ne vois pas trop comment elle peut être tentée par un outil qui n’apporte aucune plus-value par rapport à une encyclopédie classique mis à part le fait de l’emporter en ballade (et là on a autre chose à faire que de lire une encyclopédie !!).

    Bon, cela n’engage que moi ceci dit…

  3. Eric

    @caslantienne : « un outil qui n’apporte aucune plus-value par rapport à une encyclopédie classique ». Vous plaisantez j’espère ? Et le poids ? Et l’encombrement ? Apparemment vous n’avez jamais vu une vraie encyclopédie papier en 20 volumes et autant de kilos, pas très facile à mettre dans une poche de veste ou un sac à main 🙂
    (d’ailleurs c’est peut-être la première plus-value : l’économie de papier)

  4. J’espère qu’une partie du prix sera dédiée à soutenir l’infrastructure de wikipédia sinon je considère le produit comme assez cher au vue de le prestation fournie

  5. Bonjour,
    Concernant le problème de MAJ, je partage totalement l’avis de caslantienne, l’intérêt de ce bidule est faible. Mais selon le lien d’Odul, la mise à jour gratuite est possible ; et là ca change tout !
    Sinon, c’est uniquement pour WP en anglais ?
    -> à ces conditions, ca m’intéresse beaucoup

  6. Ah bah voilà, ça faisait longtemps que j’étais pas passé par là et bien ce coup-ci c’est une innovation (si je puis dire) que je trouve vraiment intéressante (pour moi!) et qui me plait bien.

    Et la je suis bien d’accord avec toi.

  7. 2 mises à jour par an ? Il faudrait presque mettre cela à jour tous les jours … surtout si l’on veut lire des articles qui sont dans l’actualité et qui, fatalement, évoluent beaucoup !

  8. Je trouve l’idée excellente. Entre ami ou collègues il n’est pas rare de débattre autour d’une questions. Grâce à cet appareil on peut déterminer qui à raison en un clin d’œil.

  9. hum pour quelqu un de non connecté sa doit bien exister un ipod touch et un superbe appli offline wikipedia? je suis pas convaincue… pas de couleur, pas d’images.
    Alors oui c’est bien plus petit, transportable…. et… bah c’est tout

  10. Le prix (99$) me semble prohibitif pour un produit aussi limité. C’est un peu aux Kindles et autre supports mobiles ce que ces jeux électroniques monojeux vendu chez les soldeurs étaient aux consoles portables. Un tel produit n’aurait es chances à mon sens qu’à une quinzaine d’euros tout au plus. À l’heure du livre électronique le produit ne semble ni assez performant ni assez bon marché pour trouver sa place.

  11. Bonjour,
    Peut-être un intérêt pour des habitants de pays en développement dépourvus de connexion Internet. Oui, il y en encore …

  12. Y-a-t-il des images car sur les photos rien. Une encyclopédie sans schéma, carte me paraît quand même légère non ? Perso je trouve que l’idée devrait être poussée plus loin et rendre cela disponible y compris pour windows mobile et l’iphone et là nous aurions alors un truc d’enfer non ? évidement j’imagine qu’il faudrait ajouter une capacité de stockage mais vu la taille des cartes memoire maintenant ce ne doit pas être un problème quitte sur les pocket pc à dédier une carte pour cela.

  13. Oui c’est intéressant mais sans la mise à jour, c’est vraiment handicapant… C’est bien dommage, si on avait pu juste le connecter à un PC en USB et hop la mise à jour se fait (surtout que c’est pas compliqué), ça aurait été bien je pense… Enfin bon, c’est tout de même une bonne idée..

  14. Ils auraient du faire en sorte qu’on puisse se connecter avec une prise ethernet pour les mises à jour, ou usb, etc.

    A mon avis ça va faire un gros flop, surtout qu’avec les telephones sur peux déjà aller sur wikipedia.

  15. Pingback: Comment ? Elles ne sont pas fraîches mes nouvelles ? | Le blog d'Arnaud Vallière

  16. Pingback: Microblog :: AbriCoCotier » Blog Archive » Le WikiReader, une solution pour le scolaire ?

  17. IL Y A DES MISES A JOUR !
    http://www.thewikireader.com/update.html

    deux possibilités :
    1- gratuite : télécharger et copier le fichier sur la carte flash
    2- payante : 29$ pour recevoir 2 nouvelles cartes flash à jour par an

    La 2ème solution a été imaginée pour les réticents à la solution n°1 ou qui ne bénéficient pas de connexion haut-débit.

    REMARQUES (pour alimenter vos réflexions) :
    – tous les e-book utilisent un écran noir et blanc qui facilite la lecture (même en plein soleil) et consomme peu (12 mois d’autonomie !)
    – les images et autres média ne sont pas inclus car sinon il faudrait ~72 Tera-octets de stockage !

  18. Pingback: Terminaux portables dédiés, l'avenir des éditeurs de médias sociaux ? | Presse-Citron

Send this to a friend