Connect with us

Médias & Pub

WWF lance une campagne de sensibilisation éphémère pour un résultat durable

Pour sensibiliser les jeunes aux conséquences du dérèglement climatique, WWF France et Fred & Farid ont détourné la carte de Snapchat et créé une zone de chaleur en Arctique.

Il y a

le

Pour sensibiliser les jeunes sur le danger du dérèglement climatique, WWF a fait preuve d’ingéniosité en créant une campagne très originale. Afin d’attirer l’attention des milleniums (il faut bien employer des termes à la mode), l’ONG a créé une zone de chaleur en Arctique grâce à la « Map Snapchat ».

WWF utilise Snapchat pour protéger les écorégions

A l’occasion de la journée internationale de la biodiversité, qui a eu lieu le 22 mai, WWF France s’est associé avec l’agence publicitaire Fred & Farid pour mettre en œuvre une campagne éphémère de 24 heures en utilisant la « Map Snapchat ». L’agence publicitaire et l’organisme ont donc généré une série de snaps pour créer une zone de chaleur anormale en Arctiqueune région victime du dérèglement climatiqueCes zones de chaleur représentent des endroits fréquentés où sont sont envoyés de nombreux snaps, généralement dans le cadre d’évènements, une fonctionnalité populaire sur le réseau social. L’objectif est donc de surprendre les utilisateurs qui verront une zone généralement inactive de la carte devenir chaude.

En cliquant sur ce point, les utilisateurs de Snapchat ont ou découvrir de courtes vidéos montrant les conséquences de cette catastrophe écologique ainsi que les moyens à mettre en place pour en limiter les effets. WWF incitait ainsi les utilisateurs à agir rapidement pour sauver la planète via le hashtag #ArcticHotspot.

Détourner une fonctionnalité de Snapchat pour sensibiliser un jeune public

Ce n’est pas un hasard si WWF a choisi Snapchat pour lancer sa nouvelle campagne. Le réseau social est très populaire auprès des jeunes et chaque jour, 19 millions d’internautes y sont actifs et 10 milliards de snaps y sont vus. La moyenne d’âge des utilisateurs est de 16,5 ans.

Ce réseau social est donc le média le plus approprié pour atteindre l’objectif de la campagne de l’ONG qui est de cibler la génération des moins de 25 ans. WWF incite également les utilisateurs de Snapchat à réfléchir sur les conséquences du réchauffement climatique et à relayer le message à leurs suiveurs et contacts.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests