Zéro pointé pour le Surface Laptop, un ordinateur irréparable

Dans un monde qui cherche de plus en plus à œuvrer en direction d’une économie durable où obsolescence programmée est un fardeau écologique dont l’économie doit se débarrasser, la question de la réparabilité des produits est devenue importante, voire cruciale lorsque l’on s’intéresse à l’avenir de notre planète. On pourrait penser que les géants du high-tech ne montreraient pas seulement un exemple de façade, mais concrétiseraient leurs belles promesses par des gestes réels. Ce n’est pas toujours le cas, le tout dernier Surface Laptop sera le cauchemar des réparateurs…

iFixit s’est spécialisé dans le démontage de produits high-tech afin de leur donner une note de réparabilité et si généralement les marques cherchent à faciliter le travail des services après vente ou des réparateurs, le moins que l’on puisse dire, c’est que Microsoft ne souhaite pas que l’on ouvre son dernier Surface Laptop.

Un démontage du Surface Laptop quasiment impossible

Comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous, non seulement il est très difficile de démonter le Surface Laptop, mais en plus en essayant de le faire, on détériore totalement l’appareil et vue le prix de la machine, personne ne souhaitera avoir entre les mains un PC dans un piteux état, une fois une pièce changée.

Une série de mauvais choix, qui feront du Surface Laptop un cauchemar à réparer

iFixit a démonté dans son intégralité le Surface Laptop afin d’accéder aux composants qui pourraient être amenés à être changés. La procédure est pour le moins complexe, voire impossible lorsque l’on voit l’état de la machine au fur et à mesure que l’on essaye de démonter l’appareil. Sur une échelle de 0 à 10, en termes de réparabilité, Microsoft s’octroie un joli zéro pointé de la part de iFixit.

Les défauts sont très nombreux et ce modèle risque d’être un vrai cauchemar à réparer, car comme l’explique iFixit, tout est collé, soudé, solidement fixé, le constructeur ne donne aucun accès évident à la moindre vis. Des conditions qui rendent donc ce dernier quasiment irréparable, à moins que Microsoft souhaite produire une vidéo démontrant le protocole de démontage de ce dernier.

iFixit reproche que l’accès aux composants essentiels se trouvent totalement à l’arrière de plusieurs plaques et qu’il faut donc tout démonter pour y accéder. Le site explique également qu’il est impossible d’identifier où se trouve la batterie en retirant la protection du clavier et qu’il est d’abord nécessaire de retirer des couches de protection. Autant de mauvaises décisions prises par la marque au moment de la conception, qui se payeront dans quelques mois quand les premiers soucis techniques surviendront.


Nos dernières vidéos

Répondre

Send this to a friend