40 jours sans prise électrique ? Une solution efficace existe avec cette batterie

Tout le monde sera d’accord pour dire que si l’on devait faire une critique des smartphones en général, les principaux griefs se tourneraient vers l’autonomie de ces derniers. Anker propose une vraie solution à ce problème.

Anker dévoile sa batterie externe révolutionnaire PowerHouse

La société Anker propose aujourd’hui la batterie externe la plus puissante du marché ! Rien que cela. Nommée PowerHouse, cette batterie externe propose une capacité de 120600 mAh, autant vous dire qu’avec cela vous n’aurez plus besoin de chercher frénétiquement une prise électrique pour connecter votre smartphone. Avec la batterie PowerHouse d’Anker, vous pourrez vous perdre dans le désert, aller sur une île déserte ou vivre dans une cabane pendant 40 jours sans jamais vous soucier de la batterie du smartphone.

Batterie externe : Anker dévoile sa batterie PowerHouse de 120600 mAh

C’est en effet l’autonomie qu’offre Anker, 40 jours d’énergie en usage moyen avec une charge quotidienne ou 15 jours pour un ordinateur portable. Comme on peut le voir sur l’appareil, il est possible d’y connecter plusieurs terminaux simultanément.

Seul bémol du PowerHouse, sa taille. Il est tout, sauf discret et facilement transportable. L’engin pèse 4 kilos et affiche comme mensurations : 20,6 x 16,51 x 14,47 cm. Anker va commercialiser cette batterie aux États-Unis dans un premier temps pour 499 dollars, le reste du monde devra patienter un peu. Autre dernière bonne nouvelle pour les gourmands en énergie, une fois que les 120600 mAh de la PowerHouse auront été utilisés, il suffira de la recharger en seulement 10 heures.

Vous savez maintenant qu’une solution existe si vous souhaitez faire l’ermite dans une grotte quelques temps, mais que vous désirez néanmoins continuer à utiliser Facebook sur votre téléphone !

Source

Mise à jour du 24/04/2016 : Dodutils, fidèle lecteur et contributeur de longue date, nous apporte de précieuses précisions dans un commentaire suite à cet article. Nous les ajoutons ci-après.

Attention cette batterie PowerHouse ne fait pas que fournir une tension 5V pour de l’USB mais aussi du 12V prise format allume-cigare et du 110V (on supposera qu’en version européenne ça montera à 220V même si beaucoup d’appareils sont prévus pour fonctionner avec les 2 tensions).

L’usage de cet appareil va donc bien au-delà du simple chargeur USB.

Par contre d’où sort ce chiffre de 120.000 mAh ? vu que le PowerHouse ne peut fournir que 434Wh cela donne seulement 86.000mAh environ à 5V.

Je suppose que comme d’habitude le constructeur indique les mAh alignés sur la tension interne des accumulateurs qui sont sûrement des modules Li-Io à 3.6V ce qui donne un chiffre plus flatteur à afficher sur l’emballage et reste techniquement vrai sauf qu’il omettent de préciser « à 3.6V ».

Mais cette tension interne de 3.6V doit être ensuite transformée en 5V, 12V ou 110V (et la loi P=U.I s’applique) le tout au travers de convertisseurs de tension qui induisent une petite perte supplémentaire, et au final sur les ports 5V USB se sont 30% de moins que le chiffre « commercial » que l’on pourra réellement utiliser pour recharger nos smartphones (cette perte de 30% est parfois indiquée « en tout petit » dans la documentation des batteries externes USB).

Ensuite selon la tension/prise choisie on aura une limite en courant :

– 1.29A à 110V (141,9W avec pics tolérés mais coupure de sécurité à 160W)
– 10A à 12V (120W)
– 6A à 5V (30W) au total avec un max de 2.4A par port donc les 4 ports utilisés « à fond » en même temps ne pourront pas tous délivrer 2.4A mais 1.5A.

Le transfo pour charger de cet appareil est de 16.8V/3A soit 50,4W donc à priori ça doit pouvoir effectuer une pleine charge en 8H30 environ.

Par contre s’il s’agit de l’utiliser uniquement pour ses ports 5V USB, une batterie 20.000mAh Anker (restons dans la même marque par exemple) coûte 40€, donc pour obtenir 120.000mAh il nous en faudra 6 ce qui donne 6*40=240€ soit presque 2 fois moins cher avec en plus l’avantage que ces 6 batteries pourront être rechargées indépendamment, via un simple transfo USB et en plus si vous partez en groupe sac sur le dos vous pouvez vous répartir les batteries et même les relier à un chargeur solaire USB pliable 😉

Voilà pour les quelques éclaircissements.

20 commentaires

  1. ceci ne concerne que les smartphones les plus chers , à savoir les I-machins , blackberry et consorts …….perso j ai un startrail 6 et je dois le recharger que toute les 3 semaines ……….Apple : » nous c est la pomme, vous c est les poires !! »

    • Soyons sérieux: Il y a deux autonomies, celle en en veille ( sans appels passés, dans l’attente d’appels reçus) et celle en utilisation normale ( appels émis, appels reçus). Et pour cette dernière, trois semaines pour le startrail 6…. À moins d’être de « marseille »….

  2. Hmmm, et sinon un booster de voiture fera le job tout pareil.
    Disponible dès aujourd’hui n’importe où pour 100 EUR
    Ceci di, qui a besoin de ça ??

  3. Non, mais on rève !

    Oser parler de se retrouver dans le désert où sur une ile déserte, et parler de liaison téléphonique cellulaire, il faut vraiment planer ! !

    Et le tout avec une batterie de 4 Kg ! ! !

    Sans parler que, pour le poids et même moins, cela fait belle lurette qu’il existe des batteries puissantes et portables à tout faire (même démarrer une bagnole..) et, qui plus est nettement moins chères !

    On rève devant cet « extasiement » en 2016 !!!

    • Emmanuel Ghesquier
      Emmanuel Ghesquier on

      Euh !!! je vois pas du tout le rapport…

      « Oser parler de se retrouver dans le désert où sur une ile déserte, et parler de liaison téléphonique cellulaire, il faut vraiment planer ! !  »

      Depuis quand c’est EDF qui permet d’accéder aux réseaux téléphoniques ?

      Par expérience, je dois régulièrement aller dans l’Amazonie et il n’y a pas d’électricité partout, pourtant j’ai bien internet puisque vous pouvez lire mes articles…

  4. Attention cette batterie PowerHouse ne fait pas que fournir une tension 5V pour de l’USB mais aussi du 12V prise format allume-cigare et du 110V (on supposera qu’en version européenne ça montera à 220V même si beaucoup d’appareils sont prévus pour fonctionner avec les 2 tensions).

    L’usage de cet appareil va donc bien au-delà du simple chargeur USB.

    Par contre d’où sort ce chiffre de 120.000 mAh ? vu que le PowerHouse ne peut fournir que 434Wh cela donne seulement 86.000mAh environ à 5V.

    Je suppose que comme d’habitude le constructeur indique les mAh alignés sur la tension interne des accumulateurs qui sont sûrement des modules Li-Io à 3.6V ce qui donne un chiffre plus flatteur à afficher sur l’emballage et reste techniquement vrai sauf qu’il omettent de préciser « Ã  3.6V ».

    Mais cette tension interne de 3.6V doit être ensuite transformée en 5V, 12V ou 110V (et la loi P=U.I s’applique) le tout au travers de convertisseurs de tension qui induisent une petite perte supplémentaire, et au final sur les ports 5V USB se sont 30% de moins que le chiffre « commercial » que l’on pourra réellement utiliser pour recharger nos smartphones (cette perte de 30% est parfois indiquée « en tout petit » dans la documentation des batteries externes USB).

    Ensuite selon la tension/prise choisie on aura une limite en courant :

    – 1.29A à 110V (141,9W avec pics tolérés mais coupure de sécurité à 160W)
    – 10A à 12V (120W)
    – 6A à 5V (30W) au total avec un max de 2.4A par port donc les 4 ports utilisés « Ã  fond » en même temps ne pourront pas tous délivrer 2.4A mais 1.5A.

    Le transfo pour charger de cet appareil est de 16.8V/3A soit 50,4W donc à priori ça doit pouvoir effectuer une pleine charge en 8H30 environ.

    Par contre s’il s’agit de l’utiliser uniquement pour ses ports 5V USB, une batterie 20.000mAh Anker (restons dans la même marque par exemple) coûte 40€, donc pour obtenir 120.000mAh il nous en faudra 6 ce qui donne 6*40=240€ soit presque 2 fois moins cher avec en plus l’avantage que ces 6 batteries pourront être rechargées indépendamment, via un simple transfo USB et en plus si vous partez en groupe sac sur le dos vous pouvez vous répartir les batteries et même les relier à un chargeur solaire USB pliable 😉

    Voilà pour les quelques éclaircissements.

  5. Il a plus simple un ventilateur d’ordinateur * des aimant de disque dur = électricité gratuite pour ceux qui son bricoleur et connait le truc qui marche ^^

    • Ces vidéos sur l’énergie permanente obtenue grâce à un couple ventilateur et aimants est une arnaque et les chiffres de production annoncés sont carrément impossibles et pourtant j’en aurais bien besoin pour mes montages électroniques à base d’Arduino ou ESP8266 que je veux rendre autonomes, alors en attendant j’utilise des méthodes qui marchent avec des accus et/ou solaire 😉

      Mais je reste bien sûr ouvert à toute solution alternative !

  6. Mon commentaire vantant la qualité du commentaire de DODUTILS a été censuré.. bravo !!! Vous venez de perdre un lecteur… Respecter ses lecteurs passe par des articles de qualités, or là, la qualité on la trouve dans les commentaires et non dans l’article. Censurer ce type de critique c’est pour moi ne pas reconnaitre son échec…

    Adieu !

    • Eric

      @OSEF : et si on se détendait un peu ? DODUTILS a posté son commentaire samedi, et il arrive que nous nous reposions aussi un peu le weekend. Non seulement votre commentaire a été publié (je viens de débloquer les commentaires retenus par l’anispam) mais le commentaire de DODUTILS a été ajouté en complément de l’article comme nous avons l’habitude de le faire quand un commentaire apporte une vraie valeur ajoutée à un article.

  7. g desilets on

    mais une base avec 6 blocs interchangeables rechargeables independament pourrait etre plus utile on pourrait ajouter ou retirer des blocs au besoin et upgrader avec des blocs plus performants? et retirer les blocs defectueux ou trop vieux?

    • C’est déjà un peu comme ça que ça fonctionne en interne, il n’y a pas qu’un seul « gros » accu mais de multiples accus liés entre-eux, souvent se sont des des Li-Io 3.7v de type 18650 (ça ressemble à des piles AA en un peu plus large et surtout plus long) on en retrouve dans les modules de batteries d’ordinateurs portables et même … dans les voitures TESLA sauf que là ils en utilisent 7.000 !!! imagine le poids 😉

      Après on pourrait en effet envisager que ces blocs soient accessibles façon baies de disques durs dans un NAS, on en branche/débranche plus ou moins en fonction des besoins et du poids ou capacité que l’on veut embarquer.

Répondre

Lire les articles précédents :
messenger
Facebook Messenger permet de passer des appels audio à 50 potes à la fois

Voilà une excellente nouvelle pour tous ceux qui veulent réaliser des conversations de groupe pour refaire le monde, ou tous...

Fermer