En Australie, des bars et des pubs sont désertés. Et ce serait de la faute de Tinder !

Un propriétaire de bar se plaint. Les lieux de rencontre se videraient à cause de Tinder.

bar pub cocktail pixabay

Il y a quelques jours, Nancy Jo Sales, une journaliste du Vanity Fair, affirmait que Tinder tue la romance, dans son article intitulé « Tinder et l’aube de l’apocalypse de la rencontre ». Bien entendu, Tinder a déjà répondu à cet article.

Mais visiblement, il n’y a pas que la romance que Tinder tue. En Australie, un propriétaire de bar pense que les établissements se vident parce que les jeunes préfèrent chercher des partenaires (sexuels ?) sur Tinder plutôt que d’aller dans les bars et les pubs pour socialiser (a.k.a. pour aller draguer).

A Melbourne, la publication du propriétaire d’un bar, le Cherry, a pas mal fait parler d’elle.

I had an interesting chat last night at Yah Yah’s with another Melbourne Promoter. We were discussing the fact that 2015…

Posted by Cherry Bar on samedi 15 août 2015

Il y évoque une discussion avec un confrère. Le sujet : 2015 n’est pas une très bonne année pour leur business. Et si le propriétaire du Cherry a évoqué un contexte peu favorable, son interlocuteur qui se trouve dans la même galère est d’avis que tout est de la faute de l’application Tinder.

Pour ce dernier, Tinder est en train de détruire leur business, parce que les jeunes préfèrent swiper plutôt que de sortir, aller draguer dans les bars et les pubs (et en passant, dépenser de l’argent).

« Et quand ils ont leurs premiers rencards, ils essaient d’impressionner en allant dans des restaurants chics », explique-il, ajoutant aussi que les propriétaires doivent trouver un moyen de convaincre les jeunes de laisser leur portables et de revenir dans leurs bars pour vraiment socialiser ou sinon, ce sera la fin.

Après, ça ce n’est que l’avis de ce mystérieux interlocuteur. Cependant, on pourrait faire une analogie avec le fait qu’à cause de Netflix, les salles de cinéma peuvent attirer moins de gens (bon, en France, ce n’est pas valable puisqu’on a la chronologie des médias), sans parler des personnes qui ne sortent plus aussi souvent à cause de Facebook. C’est ça le progrès et on ne peut l’arrêter…

(Source)

  • On a testé le road trip en camping-car avec Yescapa !

    Vous rêvez de prendre la route des vacances à bord d’un van ou d’un camping-car ? La start-up Bordelaise Yescapa nous a proposé de vivre une expérience inédite sur les routes du Médoc Atlantique. Réservation, assurance, prise en main du […]


Nos dernières vidéos

  • “En Australie, des bars et des pubs sont désertés”
    .
    C’est surement la faute de AdBlock !
    C’est bien connu : il bloque les pubs.

  • Sup

    Vive le progrès ! Aucun domaine n’échappera à la disruption et c’est tant mieux. Concernant le cas des bars : la baisse de fréquentation, si elle est bien dûe à Tinder ce qui reste à prouver, montre que draguer au bar en buvant de l’alcool devient plus glauque que de swipper dans le confort de son home sweet home. Faut-il vraiment s’en plaindre ? Plutôt que d’accuser les autres de concurrence déloyale, une bonne remise en question ne fait pas de mal 😉

  • Tonydarko

    Il suffit de voir les transports en communs, ou les gens marcher dans la rue. Ils ne flânent plus, ils ont les yeux collés sur le Smart Phone. A force de vouloir créer des applications dites “sociales”, ils ont finalement tué le contact réel social.

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
Ces 3 astuces que tous les utilisateurs de Google Drive devraient connaitre et utiliser

Si vous utilisez Google Drive, ces astuces vont vous faire gagner du temps.

Fermer