Facebook : 25 critères pour donner plus de visibilité à vos contenus et à vos pages

L’algorithme qui permet à Facebook de mettre en avant certains contenus est composé de plusieurs centaines de critères. En voici 25 pour vous aider à donner plus de visibilité à vos posts.

Facebook évolue tous les jours, à tel point qu’il y a des sites spécialisés dans l’actualité des mises à jour du réseau social. Mais la question, elle, reste toujours d’actualité : comment faire pour que mes contenus soient vus par le plus de monde possible sur Facebook ?

Une question d’autant plus brûlante quand on sait que le « reach » (le nombre de personnes atteintes par un post sur une page Facebook) s’est littéralement effondré depuis une petite paire d’années, se trouvant dans certains cas divisé par 20, voire plus : une page qui avait pour habitude d’atteindre 10.000 personnes en moyenne sur chacun de ses posts s’estimera heureuse si elle en touche aujourd’hui entre 500 et 1000. Bien sûr il y a des exceptions. Ce post par exemple « Peut-être le meilleur truc pour augmenter vraiment l’autonomie de votre iPhone » a obtenu à lui seul un reach organique de plus de 135.000 personnes (c’est je pense le record absolu pour la page Presse-citron) en un temps record, mais cela reste peu courant.

On sait aussi que – selon la nature de la page à promouvoir – certaines actions « officielles et légales » de mise en avant de contenus utilisant les outils proposés par Facebook ne fonctionnent pas ou pas très bien, alors qu’elles peuvent finir par coûter très cher, voir mes expériences sur le sujet :

Alors ? Alors il reste les bonnes vieilles méthodes : étudier, analyser, tester de façon transparente ce qui marche et ce qui ne marche pas, afin de tenter de percer les secrets des algorithmes de Facebook et d’adopter en conséquence les bonnes pratiques pour donner le plus de visibilité à nos contenus. Sachant que tout peut être remis en question par une nouvelle option, comme celle annoncée la semaine dernière par Facebook, qui va consister à redonner un peu de « pouvoir » aux utilisateurs en leur permettant de mieux choisir ce qu’ils veulent ou pas voir passer sur leur timeline.

facebook-news-feed

Les gars de chez Buffer, un service spécialisé dans les outils web de gestion des réseaux sociaux, se sont livrés à une analyse fréquemment actualisée, qui leur a permis d’identifier 25 critères ou paramètres-clés, positifs et négatifs, censés aider à optimiser le nombre de vues des contenus postés sur Facebook.

Avec leur autorisation, je reproduis ici ces critères. Si vous voulez connaitre tous les détails, rendez-vous sur le blog de Buffer pour lire l’article complet.

Ce que l’algorithme de Facebook apprécie pour que vos contenus soient les plus visibles

(j’ai mis en gras ce qui me semble nouveau, peu connu ou particulièrement intéressant à travailler)

  • Les posts avec beaucoup de commentaires
  • Les posts avec beaucoup de Likes
  • Le type de posts que les utilisateurs semblent préférer (photo, vidéo, actualisation de statuts…)
  • Les posts qui font référence à un trending topic
  • Les posts qui reçoivent un gros volume de Likes, commentaires, et partages dans un temps très court
  • Les posts avec un lien
  • Les vidéos uploadées directement dans Facebook (pas YouTube ou autre, donc) qui reçoivent beaucoup de vues et dont le temps de visionnage est long
  • Les posts qui taggent d’autres pages dans le texte
  • Les posts qui sont aimés ou commentés par vos amis
  • Les posts de pages avec lesquelles les interactions sont nombreuses
  • Les types de posts avec lesquelles les interactions sont nombreuses
  • Les posts de pages avec les informations de profil complètement renseignées
  • Les posts de pages où la base de fans chevauche la base de fans d’autres pages connues de haute qualité
  • Les images et vidéos qui ne sont pas déjà parues dans l’Open Graph
  • Les liens qui n’ont jamais été postés auparavant

 Ce qu’il faut éviter absolument

  • Les incitations ou pièges à clics
  • Les posts qui ont déjà été souvent publiés
  • Les incitations abusives ou artificielles au Like
  • Les posts qui incluent des liens considérés comme spam
  • Les statuts de pages de marques composés uniquement de texte
  • Les posts qui sont souvent cachés (par les utilisateurs) ou signalés comme spam (signe de mauvaise qualité)
  • Les posts qui contiennent les mots « Like », « commentez », ou « partagez »
  • Les posts qui contiennent du bagout d’engagement inhabituel (un signal de piège à Like)
  • Les posts qui reçoivent un avis négatif les catégorisant comme « meme » (sujets à buzz tournant de façon répétitive sur les internets)
  • Les posts qui sont classifiés comme des « memes »par l’outil d’analyse Facebook identifiant le texte superposé sur les images

Il n’y a pas de recette magique, et nombre d’entre vous connaissent peut-être déjà certains de ces critères. D’autre part on sait qu’aujourd’hui en moyenne seulement 10% de vos amis et abonnés voient passer vos contenus. Mais en travaillant bien sur ces paramètres, vous obtiendrez très probablement de meilleures performances en matière de visibilité.

(images : en-t̻te : Wikimedia Commons РArticle : Buffer)


Send this to friend

Lire les articles précédents :
google-keep-material
Du Material Design pour Google Keep

Mais aucune fonction en plus malheureusement.

Fermer