Le nombre d’utilisateurs d’adbockers explose sur mobile

Le vrai cauchemar des éditeurs n’est peut-être pas Adblock Plus, mais UC Browser, le navigateur mobile d’Alibaba.

Une femme utilisant son smartphone (PIxabay)

En 2016, si on souhaite lancer un site web gratuit, comme fait-on pour le monétiser ? Autrefois, les bannières publicitaires semblaient être une solution privilégiée. Mais étant donné le nombre croissant des utilisateurs de bloqueurs de publicités, il est peut-être (vraiment) temps de trouver un nouveau modèle économique pour le web.

En août 2015, une étude d’Adobe et de PageFair avait montré que le nombre d’utilisateurs de bloqueurs de publicités sur les ordinateurs est passé de 21 millions en 2009 à 200 millions en 2015. Et aujourd’hui, une nouvelle étude signée PageFair et PRIORI DATA montre que la pratique de bloquer les pubs est aussi en train d’exploser sur les mobiles.

En effet, selon le rapport, il y a aujourd’hui 419 millions d’utilisateurs de bloqueurs de publicités dans le monde, rien que sur les mobiles. Pour mettre en perspective, le rapport explique que cela représente 22 % des utilisateurs de smartphones dans le monde.

Le blocage de pubs sur mobile très populaire en Asie, mais pas encore en Europe

Et si vous pensez que c’est dans les pays occidentaux que les bloqueurs de publicités pour mobile sont les plus populaires, vous vous trompez. En effet, d’après PageFair, c’est surtout en Asie que ces applications sont utilisées. En Chine, il y a 159 millions d’utilisateurs de navigateurs pour mobiles qui bloquent les pubs, en Inde, il y en a 122 millions et en Indonésie, il y en a 38 millions.

Le moyen le plus utilisé pour bloquer est donc le navigateur mobile avec adblocker intégré. Et bizarrement, seulement 4,9 millions de mobinautes utilisent les bloqueurs de pubs d’iOS, qui avaient pourtant tant fait parler d’eux.

A ce propos, le chief executive de PageFair, Sean Blanchfield, explique que « ces résultats sont surprenant parce que dans les pays occidentaux, on ne tient pas toujours compte de ce qui se passe dans les pays en voie de développement. C’est seulement une question de temps avant que le blocage de publicités sur mobile n’arrive en Occident ».

Et si le cauchemar des éditeurs en Europe et aux Etats-Unis est Adblock Plus, le rapport montre qu’ils devraient encore plus craindre « UC Browser – Fast Download ». Sur mobile, ce navigateur proposé par le géant chinois Alibaba est le navigateur bloqueur de publicités le plus populaire.

Un autre rapport inquiétant

L’horizon du modèle économique qui propulse actuellement la plupart des sites gratuits est loin de s’éclaircir, surtout lorsqu’on sait qu’aux Etats-Unis, par exemple, une étude de Wells Fargo Securities et Optimal.com a révélé que 45,6 % des personnes qui ne bloquent pas la pub en ligne ne savent pas que c’est possible. Seulement 14,8 % de ceux-ci ont admis qu’ils ne le font pas pour éviter de mettre en danger les créateurs de contenus.

La principale raison pour laquelle les internautes bloquent les pubs est le ralentissement du temps de chargement causé par les bannières et autres affichages publicitaires. De ce fait, Facebook a par exemple lancé un format appelé Instant Article sur son réseau social, qui permet aux médias d’avoir un temps de chargement optimisé mais aussi de faire en sorte que leurs articles se monétisent sur l’application mobile Facebook (afin d’échapper aux adblockers).

Quant à Google, il a aussi lancé un format similaire appelé Accelerated Mobile Pages.

6 commentaires

  1. en même temps quand on voit les saloperies sur mobile
    des fenêtres qui te prennent tout l’écran, parfois invirable
    des sites qui s’ouvrent pour te dire que ton s5 est vérolé
    firefox avec le bloquer fait le taf

  2. Quand je vois le nombre d’autorisations necessaires pour installer UCbrowser … ben je suis pas prés de l’installer … Pour ma part je trouve Lightning beaucoup plus interessant et sûr.

  3. Les « faux » sites web vont tomber comme des mouches
    Il faudra faire mieux pour attirer des articles sponsorisés
    C’est une excellente nouvelles pour les lecteurs et la presse internet

  4. Pour moi personnellement j’utilise Opéra VPN sur IOS et pas de problème de configuration, totalement gratuit, (pas d’achat in apps).
    Moins de pub et économie de data.

  5. Moi j’attends la version TV …..et ils arrivent en fin d’année…ahalalalalalalallalalalalalalla

Répondre

Lire les articles précédents :
Usine futuriste
[Entreprise Premium] Industrie 4.0 : la quatrième révolution industrielle?

La quatrième révolution industrielle semble être en marche. Quels sont les choix à faire pour les industriels et à quoi...

Fermer