Dans une longue missive publiée sur le site officiel du Vatican, le Pape Benoît XVI invite la communauté catholique à utiliser massivement les réseaux sociaux. Une vraie profession de foi.

Quelques semaines après avoir lancé son compte Twitter, le Pape Benoît XVI montre de nouveau sa foi dans les réseaux sociaux. Jeudi, à l’occasion du World Communications Day 2013, un évènement organisé par le Vatican et placée pour son édition 2013 sous le thème des réseaux sociaux, le Pape a incité ses ouailles à répandre la bonne parole via Twitter et autres.

La journée des communications mondiales, ayant pour thème cette année « Réseaux Sociaux : Portails de vérité et de foi, nouveaux espaces pour l’évangélisation » a été pour le souverain pontife l’occasion de publier son message, détaillé et expliqué dans une longue diatribe postée sur le site officiel du Vatican, avec l’appel du Pape en faveur des réseaux sociaux dans on intégralité.

pape Twitter Le Pape a dit : Tous sur Twitter

Une lecture de ce message révèle une attention et un intérêt étonnants en faveur des réseaux sociaux. Même si l’un des prélats porteurs du message prévient cependant que « dans ce contexte, Benoît XVI touche un aspect délicat de ce monde des réseaux sociaux, quand la masse excessive d’informations écrase la voix discrète de la raison . », certains passages ne dénoteraient pas dans une présentation Powerpoint de community manager expert en communications sociales.

Je voudrais examiner le développement des réseaux sociaux numériques qui contribuent à mettre en évidence une nouvelle « agora », un espace public ouvert où les personnes partagent des idées, des informations, des opinions, et où peuvent naître aussi de nouvelles relations et formes de communauté.

Ou encore

Le développement des réseaux sociaux exige de l’engagement : les personnes participent à construire des relations et à trouver de l’amitié, dans la recherche de réponses à leurs questions, en se divertissant mais aussi en se stimulant intellectuellement et dans le souci du partage des compétences et des connaissances.

(…)

La culture des réseaux sociaux et les changements dans les formes et les styles de communication, posent des défis importants à ceux qui veulent parler de vérité et de valeurs. Souvent, comme c’est le cas pour d’autres médias sociaux, la signification et l’efficacité des différentes formes d’expression semblent plus déterminés par leur popularité que par leur importance intrinsèque et leur validité.

Le reste est un peu « évangélique » ou philosophique, mais, même si on imagine que ce n’est pas le Pape qui a rédigé ce message seul, et que tout cela n’est pas dénué d’intérêt et d’opportunisme, l’attention que porte le Vatican aux réseaux sociaux est étonnante.

Twitter et consorts seraient-ils les nouveaux opiums du peuple ?