Les pirates d’un site de rencontres extraconjugales menacent de révéler les identités

Après le piratage du site AshleyMadison, les pirates ont décidé de faire un chantage au célèbre site de rencontres.

Piratage de AshleyMadison

Certains infidèles vont commencer à transpirer dans les heures à venir, un groupe de hackers ayant piraté un site de rencontres extraconjugales, menace de publier les coordonnées de tous les utilisateurs !

Piratage d’AshleyMadison : Chérie ce n’est pas ce que tu crois…

Cette phrase devrait être prononcée dans des millions de foyers dans les heures ou les jours à venir si un mystérieux groupe de hackers se faisant appeler The Impact Team met sa menace à exécution. Les pirates du site de rencontres extraconjugales AshleyMadison, connu pour être le leader de son secteur, ont menacé de publier les coordonnées de la totalité des utilisateurs du site.

Le site vantait les mérites d’une plateforme permettant de pouvoir rencontrer des hommes et des femmes de façon totalement discrète. Pourtant après ce brutal piratage, la discrétion est précisément ce que veut détruire le groupe de pirates. Les hackers ont mis le site AshleyMadison devant un cruel dilemme, sacrifier son business ou ses clients, dans les deux cas, le site pourrait ne pas s’en remettre.

La fermeture du site ou la ruine de ses clients… cruel dilemme !

Les pirates ont demandé au fondateur des sites de rencontres extraconjugales de faire fermer le site, et d’autres sites web qu’il gère, notamment un qui met en relation des hommes riches avec des belles étudiantes qui ne parviennent pas toujours à rembourser leur crédit… Une méthode que les hackers jugent être du proxénétisme moderne, déclarant : « il s’agit d’un site de prostitution/trafic d’êtres humains pour que des hommes riches s’achètent du sexe ». Si le leader AshleyMadison ne s’exécute pas, les coordonnées de 37 millions de clients seront publiées sur le web et de nombreux foyers pourraient être brisés dans les jours à venir. Plus de 600000 français font partie, des victimes potentielles de leurs relations infidèles, qu’ils pensaient sûres à 100%.

AshleyMadison proposait une formule payante censée permettre un total anonymat, on voit que cela n’est pas le cas, « L’option “suppression définitive” a rapporté à ALM 1,7 million de dollars (1,56 million d’euros) en 2014. C’est aussi un mensonge complet. Les utilisateurs paient presque toujours par Carte bleue, leurs informations commerciales ne sont pas supprimées comme promis, et incluent les vrais noms et adresses ».

Source


Nos dernières vidéos

11 commentaires

  1. Mais mon amour, c’est pas moi, c’est le chat qui m’a inscrit en s’allongeant sur le clavier !

  2. « met en relation des hommes riches avec des belles étudiantes qui ne parviennent pas toujours à rembourser leur crédit… »

    Ya pas à dire, c’est cool d’être riche :).

  3. Oui ben il fallait savoir qu’un jour où l’autre ça se saurait par un moyen ou un autre ! Le positif dans cette histoire est que les pirates Robin de bois n’ont pas demandé de l’argent en contre partie !
    Respect

  4. Pingback: Si vous aviez un compte sur AshleyMadison.com, alors vous êtes dans la mouise

  5. J’approuve totalement le geste des pirates, et j’approuverais plus s’ils publient les infos, ça devient du n’importe quoi rencontres extraconjugales et riches avec des étudiantes?!!! il reste quoi encore je haie ses rappasses prêts proposer n’importe quoi pour faire du fric.

  6. Bien fait pour tous ces pourris qui profitent du malheur de jeunes étudiantes pour en faire ce qu’ils veulent.
    Dommage que leur nom ne soit pas lui aussi divulgué !!

  7. C’est vrai que vu ainsi c’est pas franchement cool, le truc de l’étudiante.
    Après c’est un cas particulier, rien n’empêche un site de rencontre extra-conjugales d’exister, en quoi ça nous regarde ce que font les gens de leur vie privée. Qu’est-ce que ça peut vous foutre si des hommes ou des femmes trompent leur conjoins ? C’est quoi ce mouvement politiquement correct de grenouilles de bénitier qui déferle sur la vie des gens ?
    Enfin, pour le coup de l’étudiante, j’en ai connu pas mal qui s’en foutaient un peu des études et cherchaient plutôt une « situation » (en gros un mec pété de tunes). Sans compter celles qui couchent avec leur profs pour avoir leur année (j’en connais aussi). Alors hein la morale….

  8. Pingback: Les pirates du site Ashley Madison ont mis leurs menaces à exécution !

  9. Faut pas non plus tomber dans la parano, d’ici quelques mois tout cela sera oublié et les sites de plans cul en ligne reprendront leur activité comme si rien ne c’était passé !

  10. Alors, où en est-on ? Faudrait voir les stats des divorces en France, voir si l’infidélité des maris a fait bondir le nombre des divorces.

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
Chiffres couverture 4G chez Orange
Orange passe le cap des 76% de couverture en 4G

L’opérateur Orange vient de publier son nouveau chiffre concernant la couverture de la population en 4G et le moins que...

Fermer