Les lunettes connectées de Snapchat sont maintenant en vente sur un site web

Aux Etats-Unis, on peut commander les lunettes Spectacles en ligne.

Confirmant les rumeurs qui avaient circulé depuis des mois, Snap a finalement lancé ses lunettes connectées Spectacles vers la fin de l’année 2016.

Contrairement à ce que certaines sources avaient évoqué, les Spectacles ne sont cependant pas des lunettes de réalité augmentée, mais simplement un gadget équipé d’une caméra 115 degrés et dont les vidéos sont transmises à l’application mobile Snapchat via une connexion sans fil, puis converties en snaps.

Grâce à une campagne de lancement bien ficelée, Snap est parvenu à  créer un buzz. Les lunettes n’étaient dans un premier temps disponibles que sur des distributeurs automatiques éphémères, qui ont créé de longues files d’attente dans les rues américaines.

Maintenant que la frénésie s’est un peu calmée, Snap a enfin décidé de vendre ces lunettes en ligne, via un site dédié. Pour le moment, le produit n’est disponible qu’aux USA.

Snap lance son premier hardware en ligne alors qu’il s’apprête à faire son entrée en bourse. Et pour de nombreux médias, ce lancement est en partie motivé par le désir de séduire Wall Street.

Dans l’économie des nouvelles technologies, il s’agirait de la plus grosse entrée en bourse depuis Alibaba. Une entrée en bourse qui devrait valoriser l’entreprise de 16,2 à 18,5 milliards de dollars.

Elle sera également très suivie par les autres start-up qui entendent suivre ce chemin, tôt ou tard.

Cependant, certains se demandent aussi si une fois en bourse, Snap aura le même succès que Facebook, ou s’il connaîtra le sort que Twitter, jusqu’à présent incapable de réaliser des profits malgré une popularité incontestable (et malgré le fait qu’il s’agit de l’application préférée de Donald Trump).


Nos dernières vidéos

Répondre

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
La Maison-Blanche utilise l’application de messagerie sécurisée Confide

La question de la sécurité du gouvernement Trump est une nouvelle fois remise en question avec l’utilisation de l'application Confide....

Fermer