Navigateur : Opéra vante sa consommation d’énergie sur fond de polémique

Une bataille de communication serait-elle née ce début de semaine entre les différents navigateurs internet, depuis que Microsoft a publié une étude comparative mettant en avant les performances des différents leaders du secteur ?

Consommation énergétique : Opera riposte à Edge

En ce début de semaine, Microsoft avait en effet mis en avant la consommation énergétique de son navigateur Edge par rapport à ses principaux rivaux comme Firefox, Chrome et Opera. Ce dernier n’ayant pas apprécié les conclusions de la firme de Redmond l’a fait savoir en publiant sa propre étude et sans surprise selon lui : c’est Opera le meilleur !

Opera meilleur que Edge, avec 22% d’autonomie supplémentaire…

Vient-on d’entrer dans une nouvelle bataille des navigateurs sur le sujet de la consommation énergétique ? C’est fort probable, car le sujet de la consommation des navigateurs est un argument de vente incontestable dans un monde où les recherches sont de plus en plus effectuées via un smartphone et à l’avenir sur des objets connectés. Chaque pourcentage de gagné, c’est une batterie moins vite épuisée ! les internautes y sont donc très sensibles. Alors après la rapidité d’affichage, la vie privée, c’est désormais la consommation énergétique qui sera le prochain champs de bataille des géants du web.

Microsoft avait mis en avant dans son étude, que sans grande surprise, Edge était le meilleur navigateur sur un Surface Book. Le navigateur Opera n’a pas trop apprécié sa place dans ce classement, alors qu’il vante justement les mérites de certaines fonctionnalités visant précisément à optimiser la question de la réduction de la consommation énergétique.

Opera a dévoilé les résultats de sa propre étude et cette fois (toujours sans grande surprise), c’est lui qui se trouve en tête de podium avec une autonomie 22% supérieure, à celle d’un terminal fonctionnant avec Edge !

Une étude assez douteuse…

« Magnifique, passons tous sur Opera » diront certains. « Pas si vite » : rétorqueront d’autres. En effet, les tests menés par Opera ne sont pas des plus Fair-play, même si on peut comprendre la démarche pour mettre en avant son produit. Opera a utilisé une version destinée aux développeurs pour effectuer son test et une version classique pour son concurrent Edge. Cette différence qui n’a l’air de rien, permet justement d’économiser de l’énergie, car elle est dépourvue de certaines fonctionnalités et d’autres sont bloquées par défaut.

La différence la plus notable étant le système de blocage publicitaire présent par défaut sur la version développeur d’Opera, alors qu’Edge ne l’installe pas par défaut. Les publicités étant des goinfres en énergie, il est assez logique de voir la consommation s’envoler sur Edge. De plus, le choix des sites web visités par Opera lors de ce test a visé principalement des pages assez chargées par des pubs ou des bannières, sur des sites de presse ou des grands médias. Enfin, le mode économie d’énergie était activé sur Opera et naturellement pas sur Edge, toutes les balles n’étaient donc pas dans le camp d’Edge dès le départ de l’expérience.

A quand la riposte de Firefox et de Chrome, pour démontrer qu’ils sont les meilleurs ?

Source

Répondre

Lire les articles précédents :
Le Huawei P8
Huawei développerait un concurrent pour Android

A l’instar de Samsung qui a le système d’exploitation Tizen en réserve, Huawei voudrait aussi avoir son alternative à Android.

Fermer